http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Justice

Rwasa : « Le massacre de Gatumba ? Demandez à celui qui a revendiqué l’attaque ! »

Le leader historique des FNL soupçonne Bujumbura d’être derrière la plainte déposée en date 13 août au Parquet général de la République par la Communauté des Banyamulenge, 9 ans, jour pour jour, après le massacre qui a fait plus de 166 morts et 116 blessés. C’était dans la nuit du 13 août 2004 à Gatumba.

Gatumba : la désolation après l'attaque révendiquée par le Palipehutu-FNL©Iwacu

Gatumba : la désolation après l’attaque révendiquée par le Palipehutu-FNL©Iwacu

Selon Agathon Rwasa, le leader historique des FNL, qui se dit être sous la protection de son immunité provisoire, il faut plutôt demander des comptes à celui qui a annoncé cette attaque sur les ondes des radios, son ancien porte-parole, Pasteur Habimana.

Agathon Rwasa charge son ancien compagnon d’armes : « Si le porte-parole a réclamé cela, je ne lui ai jamais dicté quoi dire, il est adulte. Il est assez grand, c’est à lui de répondre de ce qu’il a affirmé… »

Réponse du berger à la bergère : « Agathon Rwasa ne sait plus où donner de la tête, ses accusations sont bizarres surtout après 9 ans sans blâme formulée contre moi afin de me réprimander pour mauvaise communication en tant que porte-parole », s’étonne Methusselah Nikobamye, ancien porte-parole du Palipehutu-FNL. « Il devait assumer et répondre de tous ses manquements en tant que président de ce mouvement », rétorque-t-il. Il se dit prêt à se justifier devant n’importe quelle instance.

D’après Agathon Rwasa, cette plainte de la Communauté des Banyamulenge a été déposée sous la contrainte et la manipulation du pouvoir en violation des différents accords. « Ce qui s’est passé à Gatumba, c’était en période de guerre, or, il y a l’immunité provisoire qui est toujours en vigueur et non pas seulement pour le président de la République mais aussi pour tous les citoyens qui sont concernés par la guerre qui a pris cours dans ce pays », rappelle Agathon Rwasa.

Pour lui, le gouvernement chercher à manipuler l’opinion et à s’acharner contre lui en violation des textes qu’il est censé appliquer au quotidien pour tous les citoyens.
« Moi de toutes façons, je n’ai pas participé à quoi que ce soit dans tout cela et je ne sui pas responsable de l’erreur de l’un ou de l’autre. La responsabilité est individuelle. Que les enquêtes soient menées de façon non biaisée et que celui qui est responsable en réponde», fait savoir l’ancien président du mouvement Palipehutu-FNL.

C’est un harcèlement pour m’écarter de la scène politique

Agathon Rwasa affirme qu’il n’a pas encore eu de copie de cette plainte déposée contre lui : « Le pouvoir ne peut pas oser me mettre au courant de ces machinations ». Face à toute tentative de poursuite, ce leader historique des FNL invoque toujours son immunité provisoire obtenue à la faveur d’un accord de cessez-le-feu signé avec le gouvernement : «Il est stipulé que cela va durer jusqu’à ce que la Commission Vérité et Réconciliation soit opérationnelle », se défend cet ancien chef rebelle.

Et de poursuivre : « Je n’ai rien fait pour retarder la mise sur pied de cet organe, je n’ai jamais tenté une quelconque manœuvre dilatoire pour que cette commission n’ait pas lieu, mais il faut plutôt poser la question aux différents régimes qui n’ont pas mis sur pied cette commission là », se demande Agathon Rwasa.
Pour cet ancien président du Palipehutu FNL, il constate que le pouvoir cherche à contourner les clauses des différents accords signés. La raison ? « C’est un harcèlement pour m’écarter de la scène politique, ils cherchent même à attenter à ma vie », conclut-t-il.

  52   Vos commentaires
  1. izere

    nous sommes tous des poussières, qu’on se tait!l’homme n’est qu’un souffre.ntimute ubwoko rero ngo nuko rwasa yatashe kuko ndabona ko harabo vyababaje gose, bariko barondera ukuntu atoshika mumatora ariko azoshikaye, ico Imana imaze gushira muburyo nuko nyene bitegerezwa kugenda. rwasa baramubeshara ivyo bamubeshera ariko bakibagira nabo ivyo bamukoreye banakoreye abandi nubu batarahana abo bakoze ico caha.jewe ntamugambwe ndimwo ariko ndaba aho ukuri kuri nukuntu abantu bakora, ntakamaro ko kuryana kuko aba hutu naho mubica baguma ari benshi, ahubwo mutuma barwira.nayo rwasa hagize ico mumugira bihakwa guturna mal, rero ni mumwitondere.ntakamaro kuguta ubwoko kuko twese tuzopfa ntawuzorusimba!

  2. Col.ABAYO

    you people of Burundi don’t loose your time on issue of Agathon because « les chiens aboient mais la caravane passe ».

  3. Rheka Shah

    Mbe ko urubanza rw’abishe Ntare v rwanditstwe ngaho muri Sentare Nkuru y’ivyaha i Bujumbura kuva 1984 none ko abitwariwe ko baguma bitemberera aho i Bujumura?

  4. Ngomo

    Ça prendra le temps que ça va prendre mais une chose est sure, chacun aura son compte même Mirozevich a été condamne sauf qu’il est mort avant sa condamnation

  5. kanyonga

    Rwasa PRESIDENT, il a la FORCE redoutable!

  6. kagisye

    Je pense que Rwasa est entrain d’avoir une tres grande publicité,le cndd fdd pensait salir son nom mais je pense que Rwasa est deja dans la campagne des elections 2015,il n aura pas a se tracasser tout le monde le vois ,le lis ,il est partout ,sur tous les levres .
    ON VA VOTER POUR TOI

    • kabaza

      justement on va voter pour rwasa pour la paix de tous les burundais et la sécurité pour tout le monde.

      • Kabaza

        Cher homonyme, tu devrais ajouter ton (pseudo) prenom pour signer tes messages. Sinon tu crees une confusion inutile. Je fais pas partie de ces “on” qui vont voter pour Rwasa.
        Cordialement,
        Kabaza

        • Federation

          Quel fut mon choc en lisant la première réaction signé de votre nom ou pseudonyme! Parce que vous m’aviez habitué à de sérieuses et dignes réflexions! je suis ravi d’entendre le ou la véritable KABAZA. J’espère que l’autre prendra note de votre remarque!

      • Kirinyota

        En tout cas, moi! Je ne voterai ni Rwasa, ni Miburo ni Nkurunziza. Donc il ne faut pas compter sur ma petite voix.

  7. Kaminuza

    NTA GIHUGU CO KW’ISI NZIMA CUBAHUTSE KWICA UMWAMI WACO KIRARONKA AMAHORO!!

  8. JP-K

    Immunité provisoire ? C’est une invention politicienne burundaise de protection mutuelle entre putschistes et génocidaires burundais. Rwasa se trompe lourdement à travers les propos qui sont rapportés ici. Le crime de Gatumba dépasse les frontières nationales. Le tutsis banyamulenge de Gatumba étaient sous la protection internationale, régis par le HCR. En plus, Habimana Pasteur a bel et bien revendiqué le massacre. Rwasa n’a jamais démenti.

    Porter plainte à Bujumbura est peine perdue. Le Burundi n’a pas une Justice digne de ce nom; le procès sera un procès politique, biaisé sur toute la ligne. Il faut aider ces Banyamulenge à porter plainte dans les instances internationales, à La Haye. Là, pas d’immunité. Là, pas de hutu-tutsi et patati-patata !!!

    Rwasa a raison au moins sur une chose : tant qu’à lever la sienne, qu’on lève aussi l’immunité de toute la crasse politique. Une chose est sûre, le procès Rwasa, si jamais il ait lieu – à La Haye de préférence – risque d’ouvrir la boîte de pandore.
    Pour une fois, moi, toi, et toutes les personnes qui n’avons pas le sang sur les mains allons nous réjouir de voir enfin ces arrogants payer de leurs forfaits. Out la solidarité négative: que les criminels payent !!!

    • Kirinyota

      je suis d’accord avec toi. Abarundi tureke iv’ubwoko. Uwakoze amaraso ahanwe . Qu’on arrête de nous embrouiller avec ces immunités provisoires. Qui qu’il soit je ntawe natumye kwica uwu canke uriye bemere bahanwe nyene. De toute façon, même si ils se déclarent immunisés ou innocents, je sais qu’ils n’ont pas la conscience tranquille. Ca j’en suis sûr. Nta muntu yatemye umuntu amuziza ubwoko atamuhaye azopfa agize umutima utekanye.

    • PCE

      Monsieur JP-K
      La crasse politique ca m’a fait rire,!!!!! tellement vrai . V ous avez raison comme d’habitude

  9. abruzi

    Quant la vache est à terre, les couteaux se multiplient!
    Rwasa aurait du apprendre qu’en politique, la règle est « soit fort ou meurt ».

    Si non les coupables sont nombreux et se la coulent douce : Bikomagu, Jerome Ndiho, Simbananiye, différents officiers des différents armées(rebelles et FAB), commandants de sans echecs, dirigeans de différents progroms de 1993 et massacres contre les paysans des collines, Mpasha Celisius,……..

    Mais eux, contrairement à Rwasa, ils savent comment se protéger !

    Très prochainement, on apprendra sans doute qu’à part la plainte contre Rwasa et Pasteur, les autres plaintes sont pour le moment irrecevablse pour une raison du genre « Les crimes contre les Burundais doivent attendre la CVR »

  10. Bimbabampisha

    Qui a dit que le ridicule ne tue pas? L’immunité temporaire est un mal nécessaire et la peine de mort a été abolie.
    Pourquoi prendre le pays en otage avec une politique terroriste de la terre brûlée, de chantage de destruction mutuelle assurée (par des accusations juridiques), pour se protéger mutuellement?
    Nombreux sont ceux et celles des nôtres réstés derrière après la longue guerre qu’il a fallu pour arriver où nous sommes aujourd’hui.
    Pendant que beaucoup d’autres en ont payé (ou continuent à payer) un prix qui n’est pas toujours comptable, à tort ou à raison, certains vous diront qu’il y’en a même à qui la guerre a profité et d’autres qui en bénéficient directement ou indirectement.
    Indépendemment de leur appartenance communautaire ou politique, « tous » les responsables des crimes qui jalonnent notre histoire post-indépendance jusqu’à ce jour devraient avoir le courage de laisser le pays avancer! Mais la seule bonne volonté ne suffit pas!

    Oui … Oh Mon Seigneur…
    Mea culpa… Mea culpa …
    Mea maxima culpa…
    J’ai péché: j’ai beaucoup péché…
    Hier j’ai péché même en pensée
    En parole, par action, par omission…
    Souvent par plus mortelle combinaison
    Aujourd’hui je pêche même plus aussi
    Maintenant par mon mesquin volontaire oubli …
    Toujours par mon ventriotisme qui nourri le crime et l’impunité
    Par mes mains moins propres la première pierre de jetter!
    Epargne au moins les miens pour bénéficier des fruits
    De ma cruelle témérité qui cause tant de bruit…

  11. Kazungu E.

    Pasteur ahejeje kuvuga ko ari Albert Maniratunga, patron wa aeroport yamugambaniye muri sortie mediatique yagize a l’epoque – ibi bintu biriko birasobana.

  12. majos

    Le gouvernement actuel a intérêt de ne pas réveiller les démons. S’il n’a pas d’autres moyens d’écarter Rwasa de la compétition politique, se taire serait l’idéale solution, parce que sur lui pèsent beaucoup de crimes sous l’égide de mouvement rebelle, Bugendana, Teza, Buta et autres sont entre autres crimes qui seront un jour évoqués.

  13. Kimardes

    Oh le Burundi. !!!!!
    Sans commission vérité et réconciliation (CVR), Agathon Rwasa ne devrait pas s’inquièter . Car comme il le dit si bien, il est bien couvert par l’immunité provisoire d’après les accords.
    Si ma mémoire est bonne , il ya quelqu’un d’autre qui avait révandiqué les tueries de Buta, le sort de celui ci sera le quel ???
    Je recommande au gouvernement d’arrêter cette politique de deux poids et deux mesures !! Et de faire son possible pour que cette commission C V R soit opérationnelle , pour que chacun réponde de ses actes !!

  14. Papin

    Kuva Uburundi bubaho harabaye amahano menshi cane, abantu barishwe bahorwa ubwoko, ivyiyumviro, intara,ubutunzi,inzigo, ishari,…. Kuba rero uno munsi abantu baja ngaho bakigira abacamanza ,bakagereka canke bakikoreza abandi inkono ishushe sivyiza nagatoyi!
    Abatusti barishwe nk´unko abahutu bishwe, Ihonyabwoko, itsembatsemba(nkuko Abanyarwanda babivuga) ryarabaye kandi riba kuri Bose!!! None kuri uyumunsi tugeze ko, ninde wohaguruka akigira UMWERE mugihe imanza zitaracibwa??!!! Mushaka tuzane Inkiko Gacaca mu Burundi? Mu Rwanda inkiko gacaca zaciriye imanza bamwe, abandi zirabareka!! Nonese nukuvuga ko murwanda kuva intambara igitangura INKOTANYI ntamuntu numwe zishe!? Tereza amaso Arusha, raba muma Prison yose ari mu Rwanda, hari Umututsi afunzwe? None se nukuvuga ko Impunzi z´Ikibeho ziyishe? Impunzi zo muri CONGO? Abasenyeri i Kabgayi bariyishe? None hari uwuhakana ko mu Burundi intambara itabaye? Intambara yarabaye kandi muntambara abantu barapfa! Ahubwo nukuraba neza icatumye izontambara zivuka, kandi tugira n´imana kuko izo ntambara, ubwicanyi ndetse n´ubuguma bwose bwoba bwarahitanye amabantu, abaramutswa igihugu ico gihe bose baracariho, hari abagendanye na Rwagasore, hari abakoranye na MICOMBERO, BAGAZA ariho, BUYOYA niho ari, Domisiyano, Ntibantunganya, Nkurunziza eka na Rwasa yaraje, abo bantu rero eka nundi murundi yumva ko yoba harico azi kumahano twabonye, please bogira ico baterereye kugirango du moins tumenye ukuri!!!
    Abatutsi bati: Abahutu baratumaze kandi baracafise imigambi yo kuduhonya
    Abahutu bati: Ivyo binywamaraso vyatumariye incabwenge,…

    None ninde mwicanyi??? Nimba abantu barishwe ninde yabishe? Ni ubwoko runaka canke ni naka kugatwe kiwe? Ubu kuma Radio ,ibinyanakuru, eka hose nsigaye numva ngo IMBONERAKURE zamaze abantu!!! None hapfa abatutsi canke abahutu? None se mumbonerakure ntabatutsi barimwo,ko nzi neza ko muri CNDD-FDD harimwo ubwoko bwose??!!
    None se ko numva ngo aba FNL babamaze babica, wumva ngo ninde yabamaze? None se ntimwumva ko ari abahutu twovuga ko bariko baramara!!! None ubu hariUmutusti ari kubutegetsi? None hagati mubatutsi ntawishe uwundi??
    Ivyo bintu rero nibazako hari hageze ko TUBIHEBA KABISA. Nimba kanaka yarishe canke se agahimiriza abandi ngo nibice ,nabibazwe kugatwe kiwe, hapana kuzana ubwoko muri ibintu, ejo umwana wanje niyakura usange ibibi nakoze vyose biri kugahanga kiwe!!! Ivyo sivyo nagato!!!
    Abo bantu rero bamenyereye gukina Politiki biyambitse ikoti ryitwa UBUTUTSI canke UBUHUTU nibahindure baronderere ahandi, ubu igikenewe nuko twokora ibishoboka vyose ngo turwanye ubukene, dukure amaboko mumpuzu tugwize umwimbu, hama tumaze kuronka, ntanzara yaraye munda, tuzoheza tugaruke twicare hamwe twese, dusabane ikigongwe kuvyabaye ,hama turabe ukuntu twobandanya tuja imbere …

    Nuko ndabibona jewe, si non Ntabwoko bwishe canke bwahoneje ubundi, ahubwo ni abantu bakoresheshe canke bitwaza ubwoko kugira bashike kunyungu zabo.

  15. Barekebavuge

     » Je suis une force redoutable et redoutée », disait Agathon Rwasa à sa sortie de la clandestinité il y a quelques deux semaines. Cette phrase résume et explique le harcèlement dont il est victime. L’histoire de gatumba n’est qu’un petit segment d’un grand plan de l’éliminer politiquement, voire physiquement, pour permettre au CNDD-FDD d’occuper seul tout le champ d’action avant les élections de 2015. C’est une façon détournée d’appliquer à son endroit le principe énoncé dernièrement et publiquement par un certain Fidèle ( qui n’était pas fou ni inconséquent), selon lequel en politique « on ne tue pas, mais on élimine les obstacles ». Il faut s’attendre à tout dans ce Burundi sous la direction des aigles, y compris le pire. Rwasa ne devrait pas l’ignorer si du moins il se rappelle pourquoi il a pris les armes et les a déposées pour se lancer dans la lutte politique.
    Pour moi, il a beau brandir son immunité provisoire ou accuser Pasteur Habimana, tant qu’il refusera d’adhérer à l’idéologie et à la logique éthniste du CNDD-FDD comme la plupart de ses anciens compagnons d’armes, les ennuis ne cesseront: on l’accusera toujours d’être tantôt à la solde de « l’hégémonie tutsi », tantôt d’intégrisme anti-tutsi », tout ce qu’il faut pour noyer son chien.

  16. johnbebe

    Ni batubarize ba Jerome Ndiho ivy`i Buta, yaravyemanze. Batubarize abatega ama mines i Buja, Batubarize ivy`i Bugendana, Teza..Batubarize ababishe Ruhuna,Ndadaye, Nonce Aposlolique …turakeneye ko abishe izo nzirakarengane bakurikiranwa n`ubutungane.

  17. Typhon

    Les gens devraient cesser de harceler ce leader. C’est vrai que ce qui s’est passé est une tragédie et que la vérité est toujours attendues mais ces gens devraient cesser de prendre Rwasa comme un idiot. Ce n’est pas la première fois que des leaders Hutu sont accusés et cela pour les écartes de la scène politique. Ils ne sont pas aussi nuls tels qu’ils les croient. Ils se sont battus pendant les périodes les plus sombres et ils ne sont prêt à se laisser manipuler.
    On s’est toujours posé des questions: pourquoi ceux qui ont tué NDADAYE et ses collaborateurs, ceux qui commis de Putchs, ceux qui ont planifié les massacres de Ntega-Marangara, ceux qui sont à l’origine des événements de 1972 et autres dates, et autres événements tragiques ne font pas objets d’aucune attention? Qu’ils arrêtent de diaboliser nos leaders et que Rwasa n’oublie pas que des énnemis peuvent se retrouver dans son propre camp tel que ADC-Ikibiri, Ceux qui partagent les mêmes idées avec lui. Les gens ne devraient pas ignorer ces jeux politiques qui consistent à diaboliser ses opposants dans le but de caresser la masse populaire.

  18. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Chers internautes d’I Wacu,
    RWASA, RADJABU, NKURUNZIZA PETER, ADOLPHE, BUNYONI etc……même combat..! Ces grands hommes (sic…) attaquaient principalement des cibles civiles et fuiyaient le plus possible l’armée…! Jewe haraho nteba ngatwenga iyo mbonye ingene muhayagiza Rwasa..! Ico gihugu nta rukiza kiraronka nimba PETER azosubirirwa na RWASA….! Ingorane ni uko ata gaFalcon gasigaye niko yohereyeko….comme appéritif imbere yo kwicara agafungura nyabuna….!! Nous sommes vraiment dans des problèmes et je ne vois pas pour le moment comment nous nous en sortirons….!! Quand on observe ce qui se passe à notre frontière nord du côté de la Kanyaru (pays avec qui nous avons tout en commun sauf le leadership politique de ceux qui nous dirigent….) la, on s’en rend encore plus compte et on déprime encore davantage…!!! Turagowe kandi cane pe….!

    • Bimbabampisha

      Ubwenge bwari ikindi iyo bumenya umwe gusa… Jewe ku vy’ukuri abo bose uvuze ndabumva ku matwi gusa nta n’umwe nzi kandi na jewe nizeye yuko batanzi! LOL
      Ariko ndabaza: None abo nibo bonyene bari ku rutonde rw’inkozi z’ibibi vyakozwe muri iki gihugu? Ahubwo bandanya umenere inda ku rukumu…
      On peut seulement tronquer et/ou falcifier, mais on ne peut pas changer le passé: il faut l’identifier exorciser le mal à la source pour que les crimes d’hier ne se répètent plus jamais!

    • Tanaz

      A RUGAMBA RUTAGANZWA
      « Quand on observe ce qui se passe à notre frontière nord du côté de la Kanyaru »

      Igire hiyo nyene sha hameze neza.

    • abruzi

       » Quand on observe ce qui se passe à notre frontière nord du côté de la Kanyaru (pays avec qui nous avons tout en commun sauf le leadership politique de ceux qui nous dirigent….) la, on s’en rend encore plus compte et on déprime encore davantage…!!! Turagowe kandi cane pe….!
       »
      Ejo wewe nyene uzovuga ngo ntitwofatira akarorero ku Rwanda nkuko n’abandi bahora babigira iyo hageze ama dossiers amwamwe!

    • MAHORO

      Merci RUGAMBA,
      ubwo vyukuri turabona aho tuvuye?turiko tuja hehe?
      nimba hari ababona ko Rwasa asubiriye Nkurunziza hari icohinduka
      mu nzira nziza, nukuri barihenda. Kuko ntawuzigera yemera ko hari icaha
      yakoze ngo areke ukuri n’ubutungane bukore.

      Kimwe gusa, abarundi bumutima mu moko yose eka no mu migambwe yose
      ata kabi kugusesa amaraso bakoze, nibahaguruke baje ahabona bareke kwinyegeza
      bashire kuruhande abo bahekuye abarundi maze Igihugu cacu gihaguruke gitere imbere.

      Nkuwemera Imana, mvuga nti ntanakimwe Imana yaretse ngo gikoreke atantumbero
      ifitiye umwana wayo. Abarundi ntiturondere kugwanira umwicanyi uyu canke uriya ariko
      ducunye twemere ko bwabundi akari mu mpene niko kari mu ntama.
      Kuva twikukira, ubwicanyi ubusuma bwagirizwa abatutsi, none ngabo abaje guhindura ibintu
      « abahutu » baza bica biba mbere gusumba abambere. Ntanarimwe ikibi cigeze gikuraho ikibi.
      Ineza, urukundo n’umwumvikano vyonyene nivyo bitsinda inabi yose.
      Ingo tuje hamwe, dufate ivyabaye nkicigwa tuzogendera mukwubaka igihugu cacu, Maze turi hamwe tuze tugire nti: ntirigasubire

  19. bwaje

     » Ce qui s’est passé à Gatumba, c’était en période de guerre »..
    Non, un massacre d’innocents ce n’est pas la guerre, et ce genre de déclaration est une honte.
    Ces pauvres réfugiés ont été des pions dans la stratégie de conquête du pouvoir de ce type et de ses acolytes ; ces assassins de sang froid devraient être conduits devant un tribunal, et jugés pour ce qu’ils ont fait.

  20. jac sentore

    Burundais, je vous dedie ce psalm de David;
    1 Hear my cry, O God;
    listen to my prayer.
    2 From the ends of the earth I call to you,
    I call as my heart grows faint;
    lead me to the rock that is higher than I.
    3 For you have been my refuge,
    a strong tower against the foe.
    4 I long to dwell in your tent forever
    and take refuge in the shelter of your wings.[b]
    5 For you, God, have heard my vows;
    you have given me the heritage of those who fear your name.
    6 Increase the days of the king’s life,
    his years for many generations.
    7 May he be enthroned in God’s presence forever;
    appoint your love and faithfulness to protect him.
    8 Then I will ever sing in praise of your name
    and fulfill my vows day after day.

  21. Irakoze

    Ntakuzura akaboze abohanwa nibenshi. Nimwibuke za bus za OTRACO[ama mines],Teza,Bugendana,,,,,,,,,,, ayo yose ntiyari amakambi abamwo abantu??????

    • Mugunza

      Reka Irakoze guhinyika nawe! Rwasa nawe niyatwara tuzomwambika izera! N’as-tu jamais analysé la pensée de Nicholas Machiavel? Pour le moment, Rwasa a tort mais peut être que prochainement il sera adulé! C’est la logique en politique et cela donnera la force aux autres de ne pas lâcher car la suite serait douloureuse s’ils se trouvent en position de faiblesse.

  22. jac sentore

    « C’est un harcèlement pour m’écarter de la scène politique, ils cherchent même à attenter à ma vie »
    Et d’ajouter; « « Moi de toutes façons, je n’ai pas participé à quoi que ce soit dans tout cela et je ne sui pas responsable de l’erreur de l’un ou de l’autre. La responsabilité est individuelle. Que les enquêtes soient menées de façon non biaisée et que celui qui est responsable en réponde»
    En bref; moi et mon mouvement n’avons jamais tué des innocents!

    Triste pays!
    Triste burundais!
    Triste peuple!
    Triste dirigeants!
    Triste…..

    Des responsables et des dirigeants sans âme politique!
    Si leur Dieu et aussi mon Dieu; et alors je prends mes distances!

  23. Nkundagihugu

    Rwasa a tué, les dirigeants actuels ont tué à Buta et Bugendana, en 68,72,88,93 il y a eu des criminels qui ont tué. Si la voie de la justice est ouverte aujourd’hui, que ça se passe ainsi pour tous.

  24. kabarundi

    C’est à la Justice burundaise de faire son travail pour ce qui est de l’investigation concernant ces crimes. Uwuzagirwa nicaha qu’il soit puni conformément aux lois en place ata karenganyo ata nimyidogo!

  25. isidore nkamicaniye

    uworukarisha gwo mumwa, kandi abarundi bari bakwiye kumenya yuko amaraso y’umuntu ahuma kandi bitebe bitebuke amabi yakozwe n’abarundi bamwe bamwe azoteba amenyekane kuko burya vyose bizoteba bije ahabona Imana yarahiye ivyaremwe nayo ko uwuzicisha inkota ariyo izomwica, nuko rero nibemange abo vyega bose bareke kubitanako nk’abana, umwe ngo nimubaze uwabivuze ku ma radio, uwundi nawe ngo ntibindaba ngo nimubaze abatwara umuhari ico gihe, haaaaaaaaaaaaaa, mbega tuvahe tujaheeeee

  26. jac sentore

    « Ce qui s’est passé à Gatumba, c’était en période de guerre, or, il y a l’immunité provisoire qui est toujours en vigueur et non pas seulement pour le président de la République mais aussi pour tous les citoyens qui sont concernés par la guerre qui a pris cours dans ce pays », rappelle Agathon Rwasa.

    « Ce qui s’est passé dans le monde entre 1940 et 1945, c’était en période de guerre, or, il y a l’immunité provisoire qui est toujours en vigueur et non pas seulement pour le Führer mais aussi pour tous les nazis qui sont concernés par la guerre qui a pris cours dans le monde », rappelle Eisenhower en 1945.

  27. Sogokuru

    Est-ce que le divorce entre Rwasa et le porte-parole de son parti peut aider à mettre à nu les responsabilités des uns et des autres par rapport au crimes commis et revandiqués à Gatumba comme ailleur dans notre pays? Moi je suis malheureusement sceptique etant donné qu’il y a d’autres organisations(partis) et individus qui ont revendiqués d’autres crimes au pays qui font la pluie et le beau temps aujourd’hui.
    Si Rwasa parle de la triste immunité provisoire, il sait très bien que la plupart de ses adversaires politiques coupables des mêmes actes ignobles ne sont pas inquiétés, du moins pour le moment.
    Quant à nier la résponsabilité des actes revanqués par le porte-parole du parti dont il (est) était le président Rwasa devrait assumer. Kuko yarikubeshuza inkuru ibara rikirwa.
    Quant à ‘Pasteur », il sait très bien que le pouvoir DD le protegera aussi longtemps qu’il les aide à ecarter l’adversaire redoutable pour les prochaines elections.

  28. bornto

    Je souhaiterais qu’on retarde encore cette CVR autant qu’on peut pour nous garantir une certaine paix pendant un peu plus de temps. Ce qui est sûr et évident, si on s’attaque trop tôt à ces bourreaux, j’ai peur qu’il n’en reste même pas un seul. D’autre part, je suis sûr que certains « burundais » voudraient attaquer et auraient quoi accuser (preuves vraies/fabriquées/de vengeance/de conquête/d’écarter les ténors craints) au moins à tous ceux qui ont un grade d’Officiers supérieurs et généraux à ce jour. Cela est synonyme d’une guerre.

    • Mugunza

      Tranquillises-toi Bornto: qui va accuser et faire arreter les criminels? Au Burundi?

  29. kaziri Gamali

    Je croie qu’on I’ll y eu beaucoup de crimes y comprie celui de Gatumba. Alors ne je voie pas comment le gouvernement va traite cet dossier au moment ou I’ll ya aussi des crimes qui restent no identifier et que les Burundais on droit a la verite. La cause de dossier Banyamulenge doit aussi menent a la verite sur d’autre crimes. Si non Mr Rwasa a raison quand I’ll dit que  » c’est pour l’eparger de la scene politique », et puis je peur que nous risquons de retournes vers les passes.

  30. Federation

    « …qui se dit être sous la protection de son immunité provisoire». Seul le mot PROVISOIRE me donne une petite lueur d’espoir parce que tôt ou tard, il faudra qu’ils comparaissent et répondent de leurs crimes présumés ! Ni A. Rwasa, ni son parte-parole d’alors, Pasteur Habimana, ne nient la responsabilité du PALIPEHUTU dans ce massacre du 13/08/04 dans lequel nos 166 frères et soeurs Banyamulenge (Tutsi Congolais) péris sur notre sol burundais uniquement parce que Tutsi!
    Le porte-parole des FNL peut avancer ses arguments farfelus : « Ma voix a été imitée» (comme il a déclaré au journaliste de RFI palant de sa revendication qu’il a avait faite de ce crime contre l’Humanité), il ne dupera personne parce que l’idéologie génocidaire du FNL-PALIPEHUTU n’est plus à démontrer. On a tous en tête ses nombreux crimes anti-Tutsi, notamment celui du 28/12/2000 dans lequel 21 Tutsi originaires du Burundi, Rwanda et RDC furent triés du Bus Titanic Express en provenance de Kigali, puis sauvagement massacrés sous les yeux d’autres passagers épargnés parce que non Tutsi. Pour aller plus loin: http://burundi-information.net/du-massacre-selectif-des-tutsi-du-bus-titanic-par-le-palipehutu-fnl.html
    On peut aussi lire ici (http://titanicexpress.wordpress.com/) la lutte désespérée du britannique Richard Wilson pour la mémoire de sa sœur Charlotte massacrée à 27 ans parce que fiancée à un jeune burundais Tutsi Richard Ndereyimana. N’oublions jamais ce crime contre l’Humanité et exigeons toujours la justice pour ces innocents –paix à leur âme- (enfants, femmes, vieux,….) sauvagement massacrées pour leur identité par ces monstrueux miliciens du PALIPEHUTU !

    • Jaidel'espoirpourleBurundi

      Dites, Monsieur « Fédération ». J’aimerai savoir si vous condamnez de la même façon les massacres perpétrés contre les Hutu (et il y en a beaucoup)?

      • Federation

        Cher @ Jaidel’espoirpourleBurundi,
        Naturellement. C’est une évidence ! Je suis même étonné que vous posiez la question.
        Je préciserais d’ailleurs que ma sensibilité à ces questions de crimes de masse et Génocide va au-delà de notre pays. Ma recherche sur ce qui est arrivé à nos voisins Rwandais m’a poussé à m’informer sur le sort des Juifs pendant la 2è GM (la Shoah) et de fil en aiguille, j’en suis arrivé au 1er Génocide internationalement reconnu, celui contre le peuple arménien.
        Je profite également de votre interpellation pour exprimer mon indignation face à certains commentaires (@Mugunza par ex.) qui considèrent que ces leaders du PALIPEHUTU présumés responsables de ce massacre contre les Banyamulenge devraient être laissés tranquilles uniquement parce qu’ils ne sont pas les seuls à avoir commis ce type de crime! C’estd’ailleurs le raisonnement du Pasteur Habonimana comme on peut l’entendre le dire dans l’audio mise en ligne ce matin sur ce même site ! Quel raisonnement indigne qui consacre l’impunité! Au lieu de faire front commun pour que leur comparution et condamnation créent un précédent et donnent un signal pour qu’enfin le jugement de tous les autres crimes et actes de Génocide que notre pays a connus devienne une réalité.

    • kegfrj

      plus jamais la génocide de 1962, 1065, …1972, 1994, 1965, …

  31. Bukeye

    Tu t’explique bien mon president ,ils vont finir par te laisser tranquille ces cndd fdd

  32. J.De Dieu

    N’essayons pas de politiser une affaire de justice.
    Les victimes ont droit de reclamer justice et l’essentiel est que justice soit faite un jour! Dire que le pouvoir est derriere ne veut rien signifier car c’est de bonne guerre. Il faut plutot affuter les armes de la defense mais surout en tant que homme politique reclamer la justice pour d’autres cas qui ne manquent pas dans le Burundi de Nyaburunga.
    On ne va pas se cacher eternellement derriere l’immunite pour defendre l’indefendable. La sortie est ratee.
    Il faut reclamer que la CVR commence ses travaux a tout prix et que la periode de grace se termine.
    Ainsi on se serra montre comme un grand homme.

  33. KABADUGARITSE

    Personnellement je pense qu’il est tombé dans la gueule du loup. Pourra-t-il s’en sortir?

    Mais que la loi soit respectée et qu’elle soit la même pour tous.

  34. kana caude

    L’impunité gangraine de façon allarmante le pays. Si on veut vraiment macher vers la costruction d’une nation où il fait beau vivre, il faut en découdre définitivement avec l’impunité. Si Rwasa a tué ces gens, il faut qu’il en réponde.

    • Mugunza

      Tout en étant non partisan de qui que ce soit, dis-nous quel chef de guerre ou d’Etat de ce monde qui n’a pas ou eu de sang sur ses mains même si ce n’est pas lui qui coupe directement la gorge? Allons nous avoir maintenant des chefs saints? Mon oeil!! Si Rwasa s’est acharné contre les Banyamulenge (Tutsi), il était le chef du Palipehutu! Et les autres chefs? Ils égorgent eux aussi ceux qu’ils pensent être leurs ennemis…! Ngejeje aho Claude!

      • Uwubizi

        None ga Mugunza, tuvuge rero ngo kuko n’ abandi bishe na we nitumureke?

        • Mugunza

          Niwabishobora uramufata! Umuhushije nawe? S’umwana!

Publicité