Culture

Miss ronde régionale : redorer l’image de la femme ronde

01/12/2017 Clarisse Shaka 18

Cinq Burundaises d’environ 100 kg viennent d’être sélectionnées pour représenter le Burundi dans miss ronde régionale, à Bukavu. Un événement qui regroupe le Burundi, le Rwanda et la RDC.

Les candidates burundaises à Miss ronde régionale

Miss ronde, la toute première au Burundi. De Bukavu à Bujumbura en passant par Kigali et Goma… la compétition « chic madam », jadis en RDC uniquement, vient de s’étendre.

Evaluées sur l’élégance, l’expression et surtout l’estime de soi, cinq candidates sur dix ont été sélectionnées pour représenter le Burundi au mois de décembre, dans la compétition « chic madam » à Bukavu en RDC. Le casting a eu lieu vendredi 17 novembre.

Sandrine Nininahazwe, 105 kg, est l’une de ces candidates. La fierté de ses rondeurs a fait d’elle la première sur la liste des élues.

Depuis son enfance, témoigne-t-elle, elle n’a jamais eu de complexe. Elle n’a jamais eu peur de porter des vêtements moulants. « Tout le monde était étonné de ma fierté. Elles me demandaient d’où je tire ce courage», confie, non sans fierté, cette mère de deux enfants. « La première chose qui rend moche la femme ronde, c’est le manque de confiance en soi. » C’est ce qui lui a donné le courage de postuler.

Pour Sandrine, cette compétition s’annonce comme un rêve qui devient réalité. Elle avait soif de partager sa fierté, encourager les autres femmes rondes qui se détestent. « Elles devraient savoir qu’elles ont le droit de porter de jolies robes moulantes… » Sa devise : « Habille-toi comme tu veux, regarde-toi dans le miroir. Si tu aimes ton look, fonce. Ne prête pas oreille aux préjugés et ferme les yeux face aux regards critiques. »

« J’ai toujours eu beaucoup de confiance en moi », lâche Anaïse Mugisha alias « sexy », la 2ème élue. C’est avec fierté qu’elle vit avec ses 120 kg. « J’ai participé pour montrer que ce n’est pas la rondeur qui définit une femme, mais ce qu’elle est à l’intérieur. »

Stop aux stéréotypes sur les rondes !

Jennifer Nkurunziza, membre de l’organisation de miss ronde régionale et du jury, affirme que « chic madam » se veut être une compétition ayant pour but de donner de la valeur à la femme ronde.

Pour cette ancienne journaliste, certains stéréotypes devraient disparaître. Comme quoi, par exemple, la femme ronde n’est pas capable de faire certaines activités, le travail de terrain, etc. « Nous voulons montrer qu’une femme ronde peut être à la fois belle, intelligente, flexible… Elle peut accomplir les tâches qu’une femme fine peut faire. »

Et de souligner que la compétition n’exhorte pas les femmes à gagner encore plus de poids. Elle encourage celles déjà rondes de s’accepter, d’en être fière.

Signalons que chaque pays sera représenté par cinq femmes ayant 1.65m, plus de 90 kg et âgées de plus de 21 ans.

Forum des lecteurs d'Iwacu

18 réactions
  1. Banza

    @Mayugi
    “L’obésité est déjà une épidémie à Bujumbura et un peu partout au Burundi, surtout dans les grandes agglomérations. Sachez chères compatriotes que surpoids rime avec surcharge de complications”

    Comment voulez-vous être obèse lorsqu’on mange à peine une fois par jour?
    Vous voulez contredire ceux qui nous disent que nombreuses personnes souffrent de malnutrition dans ce pays?
    Peut-on être en même temps être obèse et souffrir de malnutrition?
    Il semble que ces braves dames sur les photos ne crèvent pas de faim!
    Je pense que vous avez pris une petite minorité (obèse) pour une généralité burundaise!

  2. Bakari

    @Stan Siyomana
    Une simple observation montre le lien entre maigreur et pauvreté (pas dans les pays nantis, bien sûr)
    Cher Stan, on dirait que vous êtes déconnecté de votre (ancienne) réalité.
    Si vous avez voyagé dans un village à la campagne burundaise, pourriez-vous me dire combien de personnes obèses vous y auriez croisées?

  3. Congo

    Les gros culs ne sont pas néfastes mais attention aux gros ventres on ne peut pas en être fier. Gros ventres riment avec toutes les complications.

  4. Gacece

    Mais… Qu’est-ce que c’est que cette histoire? Miss ronde? D’où ça sort ce truc? Pourquoi pas alors Miss Naine? ou Miss Borgne?

    Est-ce une façon acceptable?… Même si elle est acceptée par les concernées? Des médecins recommandent un poids idéal que tout le monde devrait avoir pour justement éviter d’avoir des problèmes de santé. Et il y a un ou des groupes qui veulent « célébrer du surpoids? Que pensez-vous que va devenir la jeune soeur ou jeune cousine ou encore voisine de celle qui va gagner ce concours, si elle voit que son idôle vient de gagner?

    NON, NON, ET NON! Cela n’est en aucun cas correct, quand bien même il y’a et il y aura toujours des hommes qui aiment les femmes dodues. Il faut que toute femme ou tout homme qui a un surpoids aspire à s’en débarrasser.

    Je ne dis pas qu’elles doivent détester leur corps et l’image qu’elles projettent. C’est plutôt mieux de s’accepter et de s’aimer plus que personne d’autre. Cependant, cela n’empêche en rien de « s’aimer tel qu’on est! » puisque de toute façon, personne d’autre à part soi-même n’y est obligé.

    Mais… je peux garantir que si on s’aime comm on est, on va s’aimer comme on sera! Ne faisons pas la promotion de comportements néfastes à la santé.

    Le seul complément acceptable au mot « Miss » devrait faire référence à un nom de lieu ou à l’étendue spaciale couverte par ce genre de concours. Faites « Miss régionale » et faites participer toutes les tailles : les minces, les moins minces, les petites, les grandes, les gentilles, les méchantes, les sorcières,…

    Sinon, tout n’est que discrimination… positive ou négative.

  5. Busorongoye

    Dusamazwa nibisusu munda hera, chomage izurinzara, akaranga kacu karahafashe, abantu bangara iyo batishwe, abana bataciga canke biga kuba imbonerakure canke fdd, kolera yiha inkumbi ibubanza nahandi, etc. Natwe amaso ari kunyo namareresi gusa, gusahura nukuvuga ayamuhe gusa, abasamburingo barirarako nkubuhizi. Ndarushe sinobandanya.
    Iyo tuba duhayanisha ubutwari mubiri prioritaires d’abord, ibisusu vyoza munyuma ntaco.

  6. Meursault

    Elles sont suffisamment moches à voir,je leur conseille de ne pas faire un déplacement inutile!
    En tout cas à Bukavu elles ne gagneront rien.Il y a plus rondes et plus belles!

  7. Uwayo Béata

    @Mayugi
    Une épidémie d’obésité au Burundi le pays le pauvre au Monde, qu’est-ce que vous racontez? Que mangent-elle ces dames dans un pays au bord du gouffre.

  8. Mayugi

    L’obésité est déjà une épidémie à Bujumbura et un peu partout au Burundi, surtout dans les grandes agglomérations. Sachez chères compatriotes que surpoids rime avec surcharge de complications. Surtout lorsqu’on parle de maternité. Chez la mère, l’obésité est à l’origine de l’infertilité, les avortements spontanés, le trouble hypertensif de la grossesse, l’apnée du sommeil, les complications anesthésiques, les risques de césarienne accrus, l’hémorragie post-partum, les thrombo-embolies veineuses, les infections des plaies et l’endométrite…Chez le fœtus, on peut citer les malformations congénitales, la macrosomie, la prématurité, les risques d’admission aux soins intensifs néonataux, la mortinaissance et mortalité néonatale, l’obésité infantile et le risque de maladies chroniques…Alors, mesdames, si ceci est à célébrer, dites-moi que je ne vis pas sur la même planète que vous. Ceci dit, je ne dis pas qu’il faut indexer les personnes obèses, loin de là. Cependant, l’obésité ne devrait pas être une source de fierté.

  9. Caroline

    je suis une femme mais il ne faut pas non plus exagéré . C’est très dangereux d avoir une surcharge pondéral

    BON COURAGE

  10. Stan Siyomana

    @Bakari: “les rondeurs symbolisent plutot un SIGNE D’AISANCE MATERIELLE…”
    1. Par contre:
    “UNE ETUDE LAUSANNOISE CONFIRME LE LIEN ENTRE OBESITE ET PRECARITE…
    Les habitants des “beaux quartiers” ont moins de risque d’etre en surpoids QUE CEUX DES QUARTIERS POPULAIRES…”
    (Voir Une etude lausannoise confirme le lien entre obesite et precarite. http://www.rts.ch, 26 janvier 2017).
    2. La malnutrition (ou les gens ne mangent pas a leur faim) et les rondeurs/obesite devraient etre vues comme deux extremes. Nous devrions essayer de nous situer au milieu POUR AVOIR UNE BONNE SANTE.

  11. Pablo

    Attention !! Hypertension, crises cardiaques ect, il ne faut pas encourager nos burundaises dans l´erreur ! Faire du sport, contrôler l´alimentation au lieu de participer dans des compétition bidon !

  12. Bakari

    @James
    “La surcharge pondérale! Certains hommes ont vraiment du pain sur la planche.”

    Pourquoi? Doivent-ils les porter?

    Par ailleurs dans des régions où beaucoup de gens ne mangent pas à leur faim, les rondeurs symbolisent plutôt un signe d’aisance matérielle. Difficile de dissuader ces braves dames et demoiselles d’exhiber leurs généreuses derrières!
    Profitez bien de la vie mes chéries! On ne vit qu’une fois!

  13. Cher Muntu,
    N’étant pas un modèle de “taille fine”, donc pas de leçons à donner, mais comme vous je me demande si c’est toujours bon de célébrer les “rondeurs”. Nos soeurs devraient essayer ce petit test. Le résultat n’invite pas toujours à célébrer. AK
    https://www.calculersonimc.fr/faites-le-test.html

  14. Munyangeri

    ”Evaluées sur l’élégance, l’expression et surtout l’estime de soi”.

    Nous devons faire attention à l’usage d’une certaine terminologie insidieuse d’origine occidentale comme l’estime de soi. Celle-ci n’est-elle pas de l’orgueil? Y a-t-il un péché que notre Créateur déteste tant que l’orgueil? Nous goûtons chaque jour les conséquences de l’orgueil de nos premiers parents Adam et Eve: la mort, les maladies, les souffrances et coetera. Alors faisons attention. L’opposé de l’orgueil est l’humilité. Fuyons le vice de l’orgueil et recherchons en tout temps l’humilité. Qui s’élève sera abaissé et qui s’abaisse sera élevé.

  15. Muntu

    Je voulais dire 1,65m et 90 kg, c’est de l’obésité morbide mes soeurs.

  16. Muntu

    Ces femmes devraient connaître les conséquences de l’obésité avant de proclamer leur fierté. Avoir 1,64m et 90, c’est dangereux pour la santé, l’indice de masse corporelle est de 30 dans ce cas.

  17. James

    La surcharge pondérale! Certains hommes ont vraiment du pain sur la planche.

  18. Kagabo

    Mama w’abantu naragenze ndabona??? à 25 ans avec 125kg? Cela veut dire ko yiyongera ibiro bitanu par an? à 100 ans , elle aura 500kg!!!!Karabaye

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Ntega-Marangara, le devoir de mémoire

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Ntega-Marangara, le devoir de mémoire

15 août 1988- 15 août 2018, trente ans viennent de passer après la crise sanglante qui a endeuillé les communes de Ntega (Kirundo) et Marangara(Ngozi). Hélas, à ce jour, la lumière n’est pas faite sur ces événements tragiques. Des questions (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

911 utilisateurs en ligne