Diplomatie

Message du président Obama aux Burundais

14-11-2015

Après sept mois de crise politico-sécuritaire au Burundi, le président Obama s’est adressé directement au peuple burundais. La cohésion et l’unité sont au cœur de ce message. «A tous les burundais, souvenez-vous de ce que vous pouvez accomplir quand vous êtes ensemble…»

Le président des Etats-Unis rappelle aux autorités burundaises qu’il est plus que temps de mettre de côté un langage haineux et divisant. Il souligne qu’un dialogue inclusif, sous médiation étrangère et hors du Burundi est sans doute la seule voie de sortie de crise.

L’armée burundaise n’a pas été oubliée dans ce message vidéo. «Vous pouvez aider à maintenir la paix chez vous en restant en dehors des conflits politiques et en protégeant la population». Rappelant leur mission de maintien de paix à l’extérieur du pays, il les interpelle d’agir de même pour la population burundaise.

C’est en tant qu’«ami» et «partenaire» du Burundi que le président américain s’est adressé aux Burundais dans ce message qu’il a commencé et terminé en saluant en kirundi.

  49   Vos commentaires
  1. turagisangiye

    il a bien parlé mais j’ai peur que nous ne suivrons pas son message important

  2. Man

    What a sweet message ! We can’t thank you enough excellency Obama. Keep an eye on the victims of illegal 3rd term please and take action as soon as you can before the situation gets out of hand. If not the history will hold you accountable and you will feel guilty your entire life.

  3. allagree

    That dictator is cool that one is not that’s how Yankees role turabizi imbere yavyose nta peter nshigikiye nta genocide yokora ahubgo biraboneka ko ariwo mutego wa 3e mandat ariko kandi no kuba mugwanya abanyu bohapfira iyo genocide mu ririmbq ibaye raba ko interahamwe na kagame badasangiye ubwicanyi kazi yenu .

  4. Ntahoturi

    Abarundi musigaye muzi ubwenge niba Atari ubujuju ,muvuga amajambo yuzuye inzigo n’urwanko hanyuma mugahereza muvuga ngo musenge !Maybe you have God tatally different to the Almighty God we worship.mwarabonye ko munyegeye inyuma y ‘Imana mukora ivyo nkwishakiye but one day you will pay a lot in front of Real God ,not the fake God that you praise .

    • mandela

      Ngo abarundi musigaye muri ibijuju..Urashobora kuvuga ngo igihugu n’abanyagihugu n’ibi juju??? Tu fais pitie/

  5. Simon

    Communiqué du Groupe de Presse Iwacu

    . Antoine Kaburahe, Directeur du Groupe de Presse Iwacu, un des derniers médias indépendants encore en activité au Burundi après la destruction de la plupart de radios privées, a reçu ce vendredi 13 novembre 2015, une convocation.

    Il doit comparaître lundi 16 novembre 2015 à 9 heures, devant l’Officier du Ministère Public près la Cour Suprême, Barbatus Ntakarusho, dans le cadre du dossier RMPG no 697 /MA relatif à la tentative de coup d’Etat du 13 mai 2015.

    Le Groupe de Presse Iwacu a toujours respecté l’Etat de droit et les lois en vigueur au Burundi. Depuis huit ans, Iwacu s’est toujours conformé à l’éthique et la déontologie professionnelle.

    Il n’a jamais été mis en cause ni par les autorités politiques ni par les instances judiciaires encore moins les organes de régulation. C’est pourquoi le Directeur du Groupe de Presse Iwacu estime qu’il est de son devoir de répondre à cette injonction de la justice.

    Le personnel du Groupe de Presse Iwacu réitère son engagement au service de l’information.

    • Nanga

      Le Journaliste Antoine Kaburahe n’a aucun besoin de tous ces soutiens pathétiques et …

      Il y a eu au Burundi une tentative de putsch en mai dernier.
      Si AK et ses médias n’ont fait qu’informer, alors il n’y a aucun problème.

      Car, informer c’est le devoir de journaliste impartial.
      Alors, tous ces tapages, tous ces brouhahas sont anormaux, inutiles, ridicules !

      Allons-y tous aux Enfers. Déjà, il y a trop de places. A tout le reste, les vers y pense.

  6. hat

    Notre armée est très dangereuse. Que diraient les orphelins de 1972 à propos de l armée et la police de ce moment ? Les orphelins et veuves de 2015 pourront dire :la police a tué, l armée a participé au carnage ou dans le meilleur des cas n a pas defendu les populations. Les fautes de cette armée sont incalculables ,elle tire ses avantages dans la guerre comme dans la paix. Honte à vous.

  7. Kagabo

    De toute façon il n’est pas le président des Burundais, pour dire que ce mot n’a aucune valeur à la nation Burundaise, qu’il aille dans sa colonie du nord pour dicter ceux qu’il veut!!!!. Il peut s’adresser aux américains et non aux Burundais. Il faut qu’il finisse et qu’il parte, c’est tout. l’ingérence et autres ne lui regardent pas!!!

    • S. P. Nanga

      Mbega yemwe !
      Ubwenge bwinshi.
      Uburundi bugira Imana.
      Burahiriwe, pe !

    • okoca

      @kagabo
      Tu a la petitessee comme ton nom l’indique. Obama roule le monde entier; le Burundi inclu. si tu ne le savais pas c’est l’occasion de l’apprendre.

  8. sumugenda

    Je pense qu Obama n a pas consulté les americains/parlement avant de transmettre ce mesage.Ce message est pesonel si non il a été piegé comme les autres occidentaux par l apposition.

    • Stan Siyomana

      @Sumugenda
      Uncle Sam (= le Gouvernement des Etats-Unis d’Amerique) ne fonctionnerait pas du tout si les 318,9 millions de citoyens (2014) exigeaient un referendum, et si le Congress (247 republicains de l’opposition contre 188 democrates du parti presidentiel d’Obama) et le Senat (54 republicains de l’opposition contre 44 democrates) exigeaient d’etre consultes « AVANT DE TRANSMETTRE CE MESSAGE »

    • kan76

      Obama n’est pas Le president du burundi mais l’avenir proche nous revelera s’ il n a pas raison. Epreuve de force entre Obama et les DD…si le ridicule pouvait tuer. Avant le chien aboyait la caravane passait mais depuis pas longtemps la caravane a difficile a passer…vouloir ou pas vous allez negocier.

  9. Muhuza

    Ce message est une ingérence. Un message au « peuple » burundais! Que ceux qui veulent l’écouter l’écoutent. Mais il y a une seule personne qui a les prérogatives d’adresser un message solennel au Burundais, et c’est le Chef d’État! Le reste, c’est juste un empiètement qui aurait dû être évité.

    Mais bon!… Venant d’un ami ou d’un partenaire dont la sincérité « non intéressée » par des ressources naturelles de la région n’a jamais fait défaut, on peut penser qu’il ne veut que du bien à tous les Burundais… « TOUS! ».

    « Peuple burundais, militaires burundais et tout burundais qui veut du bien pour les siens », veuillez devoir savoir qu’il y a un seul président burundais à « votre écoute » : celui du Burundi.

    Mais cela n’empêche pas qu’on puisse prêter une oreille attentive à de vrais amis!… de temps en temps!

    • Arsène

      C’est à se demander s’il y a un président au Burundi. Sous d’autres cieux, le président délivre un message de condoléance quand ses concitoyens perdent la vie. Au Burundi, ce sont les autres qui le font et celui qui se prétend président le fait pour les tragédies survenues à l’étranger et se terre quand il s’agit de son peuple. Et lorsque par un heureux hasard il s’exprime à travers son porte-parole ou son conseiller en communication, c’est pour exiger que les enquêtes soient finies en deux semaines mais, hélas, les semaines deviennent des mois, les mois des années…!

    • Stan Siyomana

      @Kagabo, @kan76, @Muhuza: « Ce message est une ingerence »
      1. Jusqu’a present, 85 lecteurs d’Iwacu-Burundi ont approuve cet article de Martine Nzeyimana et 8 personnes desapprouvent.
      2. Est-ce que vous sauriez si oui ou non, le Gouvernement burundais, ou le porte-parole du president ou le President de la Republique du Burundi lui-meme ont deja condamne ce message du president Obama (le prenant pour une ingerence?).

      • VIATOR

        LA MAJORITE N’ A PAS TOUJOURS RAISON .
        COMMENT QUALIFIER CE DISCOUR ?OBAMA EST QUI POUR S’ADRESSER AU PEUPLE BURUNDAIS . IL FAUT UN MINIMUM DE RESPET ENVERS LE BURUNDI ET SON PEUPLE . SOUS D’AUTRE CIEUX CA SE FAIT PAS .

        EN TANT QUE BURUNDAIS ON DEVRAIT SE FAIRE RESPECTER COMME BURUNDAIS ET ETRE FIER DE NOTRE PAYS .APRES TOUT NKURU FINIRA PAR PARTIR MAIS LE BURUNDI RESTERA
        C EST ECRIT ICI :Burŭndi Bwâcu, Burŭndi buhĭre,
        Shīnga icúmu mu mashīnga,
        Gaba intăhe y’úbugabo ku bugīngo.
        Warápfunywe ntiwapfûye,
        Waráhabīshijwe ntiwahababuka,
        Uhagurukana, uhagurukana, uhagurukana, ubugabo urîkukira.
        Komerwa amáshi n’ámakūngu,
        Hābwa impŭndu n’âbâwe,
        Isāmírane mu mashīnga, isāmírane mu mashīnga.

  10. John Chris Nizeyimana

    Obama’s speech total partial and lack of any sense. Mr. President talk to people who know the truth before you rant.

  11. Honest

    It is only trough dialogue that everyting will go on well.

  12. Nahora mbona muvuga menshi nkagira ngo murazi ibiri i Burundi. Birya biri muri Congo n’ivyo biri i Burundi. Nk’akarorero: nickel ngo yegereye 6% ya nickel yo mw’isi yose . Nickel nayo irakenewe muvyo guhingura acier inoxydable bakoresha muri transport na construction.
    Abavuga ama 3ème mandat n’amasezerano y’Arusha ni bakomeze guhenda impumyi.

    • Simon Nanga

      Hemwe, Mushingantahe @Ntahitangiye,

      Ntuvuga, uragamba. Mu magambo make y’abaciye ubwenge bavuga ijambo batacuruzwa.
      Mes sincères compliments.

    • Stan Siyomana

      @Ntahitangiye: « environ 6% des reserves mondiales de nickel seraient au Burundi »
      1. Ce nickel burundais a ete decouvert au debut des annees 1970 et jusqu’a maintenant il n’a pas pu etre exploite pour plusieurs raisons: instabilite politique, manqué de capitaux necessaires pour mettre en place les infrastructures necessaires (des centaines de megawatts d’electricite, un chemin de fer pour pouvoir acheminer/exporter des millions de tonnes de concentre minerai).
      2. Peut-etre que pour le moment, le Burundi devrait se contenter de/se tourner plus vers la mine de Gakara (environ 22 km au sud sud-est de Bujumbura) et qui est riche en metaux appeles « terres rares » (cerium represente 47,3% de ces terres rares, lanthanum en represente 30,3% et neodymium 15,4%).
      La mine aurait deja assez de reserves pour fonctionner pendant 18 ans au rythme de 5.000 tonnes de minerai par an.
      (Voir Robin Bromby: « Burundi rare earth project back on track, production planned within 18 months », http://investorintel.com, 16 July 2013).
      La compagnie miniere australienne Rainbow Rare E: « arths qui opere a Gakara a deja passe un contrat avec une autre compagnie allemande? hollandaise? ThyssenKrupp Metallurgical Products (qui pendant 10 ans va acheter initialement 5.000 tonnes de concentre par an.
      (Voir Megan van Wyngaardt: « Rainbow Rare Earths signs offtake agreement for Burundi mine », http://www.miningweekly.com, 14 April 2015).
      3. Meme si l’on est pas sur du prix que recevra Rainbow, et meme s’il semble y avoir une confusion entre 5.000t de minerai tout simplement extraits du sol et 5.000t de concentre (donc apres traitement d’enrichissement), l’on pourrait ici citer les prix en Chine pour avoir une idee car en 2010 la Chine representait environ 95% de la production mondiale des terres rares.
      Entre les 3 et 10 octobre 2014, une tonne contenant 99% d’oxide de cerium coutait en moyenne 2.404,25 dollars americains ($)/cerium oxide min 99% ex-works China.
      Pour lanthanum oxide min 99,999% ex-works China: $6.357;
      Et pour neodymium oxide min 99% ex-works China: $47.270 (quarante-sept mille dollars par tonne!!!!).
      (Voir http://www.metalprices.com).

      • Mwira

        uvuze ngo ya gunduwe en 1970, uburyo bwo kuyicukura ntibwaboneka. Hanyuma 1972 B-bica abantu benshi cane. c à dire entre 1970 et 972 habonetse amhera yo kwica abantu ariko ayo kugwiza itunga mugihugu arabura (amahera yogucukura yarabuze ayo kwica araboneka) ?

      • Luc

        Merci de cette information, avec ces chiffres ‘a l’appui.

        • Stan Siyomana

          @Luc
          Merci beaucoup de votre soutien.

      • VIATOR

        5000t par an ,c est 13 t par jour .en esperant que c’est du minerais pure .au prix de 4000 us dollars .la societe recoltera 20 millions de dollars Us par an .je ne sais pas le taux d’imposition pour ce genre de societe au burundi mais on peut facilement constater que le burundi ne trouvera pas son salut par cet mine. Par contre sous le regimes BAGAZA on avait commence a faire des prospection de petrole. Y aurait t il quelqu’un qui aurait connaissance des resultats de ces recherches.Avec un peu de petrole on peut resoudre le probleme d’energie et par la meme le developpement des autres secteur du pays dans le cas ou les reserves sont tres minimes pour etres rentable sur les marches boursiers

        • Stan Siyomana

          @Viator
          1. Pour le moment, sur le plan mondial, le marche des terres rares serait d’environ 5 milliards de dollars americains ($) par an et ce serait merveilleux si le Burundi pourrait en tirer ces $20 millions par an.
          Ces metaux pourraient avoir un bon avenir: ils sont utilise dans les equipements pour l’energie eolienne (du vent) et le neodymium peut etre utilise dans les aimants dans les voitures electriques (250 grammes de ces metaux par voiture ordinaire et 2 kilogrammes par voiture electrique).
          (Voir Chanel de Bruyn: « Peak Resources sees bright future for Tanzania magnet metals project », http://www.miningweekly.com, 31 July 2015).
          2. Je ne peux plus retrouver les details, mais il y a des articles qui parlaient d’exploration (recente?/en cours? pour les hydrocarbures au Burundi (dans le Lac Tanganyika et dans la plaine de la riviere Rusizi).
          Mais ces derniers temps (sur le marche international) le prix du baril de petrole (= 159 litres) a chute de plus de 100 dollars jusqu’a 50.
          La grande banque americaine d’investissement Goldman Sachs Group Inc prevoit que le prix du baril pourrait meme chuter jusqu’a 20 dollars et que le prix pourrait rester bas aux environs de 50 dollars pour les 15 ans a venir.
          (Voir Robert Tuttle: « Goldman sees 15 years of weak crude as $20 US looms », http://www.bloomberg.com, 16 Sept. 2015).
          Si le petrole se vend a 50dollar par baril et si le prix de production est de 52 dollar par baril en eau profonde, L’EXPLORATION POUR LE PETROLE ET LE GAZ AU BURUNDI NE POURRAIT PAS ATTIRER LES COMPAGNIES ETRANGERES ET LEURS CAPITAUX.
          (Voir « Oil fell below $60 a barrel today. So which countries are in trouble? »
          http://www.slate.com, 11 Dec. 2014).

  13. haha

    Yanyoni isubiramwo nayone haraho yihorera. ..

    • Stan Siyomana

      @haha
      Vous m’accusez de repeter comme un perroquet/Ya nyoni yihorera…
      Je m’interesse au developpement du Burundi, comme ancien geologue j’ai quand meme une idee sur le role que l’industrie miniere peut jouer et ici j’ai essaye d' »eclairer » un lecteur qui croyait que le Burundi a peut-etre les memes richesses minieres que la RD Congo (c’est au Congo et en Zambie qu’on a la ceinture de cuivre/copperbelt).
      Je ne vis meme pas au Burundi mais j’etais tres content de voir qu’il y a au moins une mine qui s’exploite de facon moderne.
      Et comme j’essaie de suivre l’evolution des prix du petrole, j’ai essaye de montrer que pour le moment il ne faudrait pas trop compter sur le petrole et le gaz du Burundi.
      Vous pouvez ou pas aimer ce que je dis.

  14. Luc

    The recent UN resolution on Burundi is fair because it condemn the crimes that might have been perpetrated by each side, either the government police or the opposition. Where there is rule of laws, all crimes have to be punished in the eyes of the law. The problem with the message of president Obama to Burundi lacks impartiality because it condemn only the language used by Burundi authorities in this situation but does not do the same for that of the opposition even though the language of many members of the opposition is full of division and hatred. And also, while the Burundi authorities are trying to disarm the population, the opposition keeps encouraging people to arm themselves and fight the police. That, in itself, is not an attitude for peace. It is a call for chaos; and closing an eyes on this does not give a positive message to Burundi’s people. A good message is a message which will aim on eradicating any division and hatred where ever it comes from and punishing any crime who ever commits it. The message of making one part of the conflict to be untouchable on its wrong doing while pressuring or even threatening the other to just submit to the request of the adversary is not fair and it doesn’t aim for peace.

  15. aho bigezubu biramaze kuboneka yuko ikibazo c,uburundi atarivyamandat gusa.uravye ukuntu aba Russia na Chine
    ukaraba kurundi ruhande america naba nyaburayi urabonako harikintu gikomeye muburundi bahagunduye kunbure
    abarundi batobato tutazi ewe MANA yacu turinde ivyobisuka.

    • Mwira

      abantu bakorana nabazungu baradukwegeye batubujije kubaho. Kubaho bisigura vyinhi. Urabona iryo sinzi ry’ abazungu bashaka akayaga keza i wacu. Mbega hazobakwira ko mbona nabeneho bagiwe. Bazogerekerana canke ? Kandi ntamagorofa dushaka ngaho, urazi kwama uduga umanuka nkuwuduga imisozibugasanga amaguru yaruzuyeko imitsi iranze, nimpfundo zamaguru, udashobora n’ ugucana imbere y’ iwawe ngo wiyokereze akajumbu n akanyama; ugasanga abo babakire nibo bonyene bafise inyuma yurugo(ba mpemuke ndamuke). Nimubazane bazoza ntibazotoranya umuhutu numututsi; bose kombona numva babita ngo ni za singe. Abirabure haha

      • Stan Siyomana

        @Mwira
        Ariko aho wokwigora ugashinga akantu (n’aho koba ari gatoyi mu ntango), hanyuma bigashika ko abo bazungu (n’abandi banyamahanga) bakagushorera/bakaba aba klia bawe wumva bitoba sawa.
        Ivy’amagorofa navyo hazoshika aho ababijejwe bazovuga bati nka bureau canke hotel bifise amagorofa bitegerezwa kugira elevateur electrique kugira umushingantahe canke umupfasoni yitwa Mwira ntagire ingorane aduga amanuka.

      • Stan Siyomana

        @Mwira: « Laissez-les venir… »/Nimubazane…
        Sur le tourisme dans son pays, le journaliste? sud-africain Mark Barnes a pose la question:
        « Si vous etes naturellement et sans aucun effort l’une des meilleures destinations touristiques, N’EST-CE PAS QUE VOUS ALLEZ TOUT FAIRE POUR SIMPLIFIER L’OCTROI DES VISAS D’ENTREE DANS LE PAYS? »
        (Voir Mark Barnes: « Straight talk: Costs of economic patriotism », http://www.bdlive.co.za, 16 Nov. 2015).

  16. emai

    Mbega ko obama na kagame bavuga uburundi bashavuye (ntibashavuye barababaye) bidasanzwe!!
    Turagowe basha !
    None haraho uburundi bwagiye! twebwe turiburimwo ubwo burundi bwoba buriko burazunguruka
    Uburundi bumeze nkumugore yahunze uwumukunda ariko amafata nabi!!
    IMANA NIYUKURI UWIYIKOMEKE INDURU AMARAMUSHI

    • Mwira

      ikigongwe kubana babarundi bahaze akayaga keza kubiyaga bigali.

      • Stan Siyomana

        @Mwira: « L’air frais de la region des Grands-Lacs…/Akayaga keza… »
        Desole de vous informer de la grande destruction de l’environnement dans cette region des Grands-Lacs.
        Et ce ne sont pas seulement les barrages hydroelectriques du Burundi (comme celui de Rwegura, en province Kayanza?) Le 9 octobre 2015, le site kenyan http://www.theeastafrican.co.ke publiait l’article: »Tanzania to switch off all hydropower stations »/Les stations hydroelectriques de la Tanzanie ne vont plus etre capables de produire de l’electricite.
        « Tanzania Electric Supply Company (TANESCO) a decide de fermer son importante station hydroelectrique de Mtera (= entre les provinces de Dodoma et d’Iringa) a cause du niveau d’eau qui a trop baisse… ».

  17. Un clin d’oeil sous forme de giffle à l’armée.

  18. Bwarikindi

    Mbe igihugu cacu c’Uburundi ko ari icanyuma gikenye kw’isi bakirondera kw’iki? Uno musi niho uwo mugabo abonye ko hari des propos haineux ! Eka noneho zaragabanutse turiko turogorora. Ivyo biganiro navyo bibera hanze n’ivya banyamahanga kuko ivyabarundi bibera mu burundi. Aho babukaranga twari musi y’urujo. Muri USA zirya nkozi zikibi zihekura abavyeyi mukugarura Umutekano baragira négociation canke babata mu mvuto ? Ikibazo c’Uburundi nico abarundi nta muntu n’umwe wo hanze azogikemura kuko basa nuko batakizi. Umuntu wese ashakira inabi Uburundi n’abarundi sera puni d’une façon ou d’une autre. Des exemples ne manquent pas. Chers amis je vous dis et je vous le répète, la Prière est une arme fatale plus que la bombe atomique car la prière peut traverser des océans et atteindre les coins les plus reculés du monde. Nimusenge et la force du mal sera écartée à jamais de notre chère patrie. Hanyuma twese tubane mu mahoro. Merci et que le bon Dieu soit avec tous les barundi.

    • Mwira

      aka gahugu gakenye ko mbona ibihugu vyose bigashinze ko ijisho. Baragirango batugire abakire. None ubu niho bamenye uburundi ko bubaho kuki batadukijije no kuva kera , ntibazi ko ubukene twabumenyereye. Ariko ndabeshe nibo babona ko dukenye(ariko baba bashaka kuraba barazi ko tutakenye) . Burya iyo ufise ikirere ciza ntuba ukenye. Uraheza ugakoresha amaboko yawe.

    • Kissinger

      Abazungu Ntakubashinyaguriza Kandi Uwojaho Akibaza Ngo Uburundi Bungana Na Amerika Ni Nja Wa Muntu Ahengera Ahaze Agaca Atangura Kuvuga Ko Kw’isi Yose Nta Nzara Ihari.

  19. Prosper

    I feel sorry for him and other who fall into the trap of bad translators. I do not know any leader who used a hate speech in Burundi. If saying that fighting Islamic states is equal to hating Arabs then fighting terrorism in Burundi is equal to hating Burundians in some areas in capital city Bujumbura. If Paris police is now busy searching any trace of terrorists who killed more than 100 people a day why can’t Burundi police fight terrorists who kill Burundians every day?
    And there is peace in Burundi, Burundi is different from Rwanda. Even if the president can be killed if that is what they are planning that cannot happen in Burundi.
    Burundi government is multi-ethnic , Burundi military is multi-ethnic so why do westerners and other people with bad intention want to ethnicise Burundi problem. On the other hand Rwanda of 1994 was mono ethnic, Rwanda of today is also mono ethnic …Rwanda is on the blink of danger compared to Burundi.
    Those people should worry about themselves and not Burundians. Because Burundians Hutu twa tutsi we are one people.

    • Jean

      It is true! I find it hard how a post-Arusha Burundi with institutions so strictly balanced as far as the so called ethnic groups are concerned can possibly be so easily on the brink of some ethnic cleansing. There is however a real prospect of a split along ethnic lines but the result is so feared but its likelihood is actually low. It would take considerable hate speech especially from outside players such Rwanda before the risk started to be palpable.

      • Bwarikindi

        Je voulais juste dire à celui qui a appris a Obama les deux phrases kirundi qu’il y retourne pour lui traduire ce petit passage de l’hymne national BURUNDI BWACU  » warapfunwe ntiwapfuye, warahabishijwe ntiwahababuka ». Obama azomenya que il a affaire à un peuple qui ne recule pas devant rien surtout quand il est traité injustement.

        • Mwira

          Nguwutazi umurundi amurunda munzu. Ndawumva gutyo uwo mugani.

        • Mwira

          Erega nawe ni umubanyi; kenya ni burundi si kure, arashaka kwiga ikirundi, mumwita umunyamerika. None mweho ko muba za buraya, ariko muguma mugenda kumatongo yanyu, kandi mukaguma muri à la page y’ ivyioburundi. Burya hariho uwibagira kwitsitso rya se. Raba stromae ingene yagiye kuganira nabanyarwanda kandi akiri jeune. Nawe nyene ahora yicarana nabiwabo na se. Ariko muransetsa abarundi ….. Nikubera iki tutunga ubumwe ? Erega turi ibijuju. . Erega hariho abantu ataco bakunda. benabo bantu ntanakimwe bakunda bobihebeye vyo. Natwe abntu tutagira logique yacu mumutwe turakurikira ngo hariho abaje kuduhabuza. Erega isi yarateye imbere nibiri mukuzimu turabimenya. imana yo nkuru.

    • Stan Siyomana

      @Prosper: « Pourquoi est-ce que la police burundaise ne pourrait pas combattre ces terroristes qui tuent des burundais chaque jour? »
      1. Comme qui veut noyer son chien l’accuse de rage et comme la dictature du 3 eme mandat presidentiel au Burundi veut a tout prix s’attirer la sympathie du monde entier, vous aller jusqu’a INVENTER LE PRETEXTE DE COMBATTRE LE TERRORISME (dans les quartiers de Bujumbura (dits « contestateurs de la dictature du 3 eme mandate »).
      2. Et la preuve qu’avec la communication moderne, le monde n’est pas dupe et sait reellement ce qui se passe au Burundi, pas un seul chef d’Etat etranger n’a cru que les morts sont dues au terrorisme interne et personne n’a adresse des condoleances au chef de l’Etat burundais.
      3. La realite est que au Burundi la police nationale a tire a balles reelles sur des manifestants qui avaient leur droit legal d’exprimer leurs revendications, et aujourd’hui L’ANARCHIE/VIOLENCE DES DEUX COTES s’installe progressivement.
      Et c’est pourquoi:
      « Ce Conseil de Securite condamne les violations des droits et les atteintes a ces droits PERPETRES TANT PAR LES FORCES DE SECURITE que par les milices et d’autres groupes armes, LES EXECUTIONS EXTRAJUDICIAIRES, les actes de torture, les arrestations arbitraires, les actes de harcelement commis contre les defenseurs des droits de l’homme et les journalistes… »
      (Voir Abbas Mbazumutima: « Resolution sur le Burundi…., http://www.iwacu-burundi.org, 13 nov. 2015).

      • Mwira

        Mubufaransa ntiwaraye ubonye ivyahabaye kandi ari igihugu gikize, gifise za saterite yogucunga inkozi zibibi.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité