Jean Bigirimana

«Lumière sur la disparition de Jean»

22-02-2017

Le portrait géant de Jean dans les locaux du Groupe de presse Iwacu en hommage à notre collègue disparu.22 juillet 2016 – 22 février 2017, sept mois jour pour jour après la disparition de Jean Bigirimana, journaliste du groupe de presse Iwacu.

Godeberthe Hakizimana, épouse du journaliste porté disparu, se dit impatiente de connaître la vérité sur la disparition de son mari. Elle demande à la justice de porter à la connaissance du public l’aboutissement de l’enquête.

Léandre Sikuyavuga, rédacteur en chef, rappelle qu’Iwacu a porté plainte contre X. Il exhorte les autorités à s’investir dans la recherche de la vérité sur le sort de Jean Bigirimana.

«Nous leur demandons de redoubler d’efforts, de ne ménager aucun effort afin que la lumière soit faite. Sa famille, ses confrères et ses amis voulons tous savoir ce qui est arrivé à Jean.»

  13   Vos commentaires
  1. Rabija

    La verite viendra, lentement peut-etre, patience donc. Celui qui est ministre aujourd’hui ne le sera plus apres le changement de la constitution….alors certaines verites commenceront a sortir. If you fail to plan, you plan to fail…..plan ahead then.

  2. SENYAMWIZA JEAN CLAUDE

    Un gouvernement qui tue ses propres citoyens n’a pas d’avenir. Nous espérons néanmoins que ceux qui endeuillent gratuitement le Burundi pour se maintenir au pouvoir par la force et la violence n’auront pas le dernier mot. Je pense qu’un jour la justice nationale ou internationale se remettra à fonctionner et ils seront mis devant leurs responsabilités individuelles, ils feront face individuellement devant leurs actes, pas collectivement. Que les porte-paroles du mensonge d’Etat le sachent. Ils ne seront pas épargnés. Tous ceux qui tuent au nom de l’Etat devraient le savoir et s’y préparer car la justice les frappera. La chance que nous avons est que les technologies de l’information et de la communication nous aident beaucoup à accumuler les preuves souvent visuelles ou alors audiovisuelles, souvent implacables et dont la justice se servira pour les acculer à se justifier. Sinon, je souhaite bon courage à I Wacu qui fait extraordinairement son métier souvent la peur au ventre. Que l’âme de Jean BIGIRIMANA, probablement assassiné à cause de son métier d’informer, repose en paix.

  3. Congo

    Mr Sikuyavuga ,je serais vous, j
    essayerai de trouver les mots pour que la veuve se rende compte que le mal a déjà eu lieu et que les enquêtes ne sont pas faites. L histoire se répète malheureusement. Même on ne connaît pas les assassins du président Ndadaye alors qu il a été vu la dernière fois dans un camp militaire. Chère compatriote il faudrait finir votre deuil et passer à refaire votre vie,éduquer vos enfants, aller de l’avant. N attendez rien des gouvernants ni de la justice pcq ils n ont jamais rien fait. Nous sommes en otages des assassins qui couvrent des criminels et vis versa. Courage.

    • GiraMahoro

      Monsieur/Madame Congo,
      Depuis la mort de Ndadaye,aucune enquête n’a été faite en bonne du forme pour faire jaillir la lumière sur l’assassinat de celui-ci! Posons-nous la question?Es-ce que ses successeurs/compagnons de route n’avaient-ils pas tous les moyens de mener une enquête bakaduha umuco??? Pourtant,ils l’ont proclamé « héros de la democratie ». Au lieu d’attirer la pitié du monde entier, d’accuser « l’armée tutsi de Bururi »,le mieux aurait de mener une enquête et elucider les causes et faits de sa mort! Qu’en penses-tu?

      Quant à l’epouse de Jean Bigirimana, elle a tout le droit qu’on lui fasse justice tout comme Mme Laurence Ndadaye! C’est la moindre faveur!

      A bon entendeur,Salut!

  4. Banzubaze

    @MUSHI
    Moi j’attends ce jour en vain depuis 50 ans. Je ne crois plus aux miracles.

  5. kabingo dora

    Mr Sikuyavuga
    Les DD ne lisent jamais , ils ne liront jamais , au sens noble du terme, mais ils « lisent  » ( barasoma n’imikenke) avec les chalumeaux

  6. Il ne faut pas rêver! Hussein Rajabu a bel et bien dit qu’il était au courant de l’assassinat de ce journaliste. Hussein Rajabu a dit que Jean Bigirimana a été emmené et tué à Gitega avant d’être jeté dans la rivière Ruvyironza ou Ruvubu. La Justice que vous implorez ne vous livrera jamais son enquête car, tout simplement, il n’y a pas d’enquête du côté de la Justice burundaise. Les gens devraient faire le deuil et la levée de deuil pour que cette mort sans nom ne continue pas de gangrener le reste de la famille. C’est terrible, c’est dévastateur mais il n’y a pas d’autre solution!

    • Fofo

      Si Hussein Radjabu affirme posséder qu’il livre à Iwacu toutes ces preuves mais il semble que ses récits restent incomplets! Quelqu’un qui connait toute la vérité ne peut pas utiliser la Proposition « OU »!

      • Il ne faut pas exagérer non plus! La logique des propositions que vous brandissez fonctionne en Electronique et non en Sciences Sociales. Remettez au placcard votre thVorie SVP!

  7. SIEMPRE HAGURUKA

    Criez haut et forts, mais « l’espoir luit comme un brin de paille dans une étable » (Paul Verlaine) pour dire il n’y a plus d’espoir.

  8. MUSHI

    Ce qui se passe sous d’autres cieux finira par arriver au pays de Ntare ?
    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/02/22/en-gambie-le-changement-de-cap-se-confirme_5083720_3212.html

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité