Économie

Les prix des denrées alimentaires en baisse

19/01/2018 Edouard Nkurunziza 0

Compris naguère entre 900 et 1200 Fbu, le prix des pommes de terre a considérablement diminué. Il varie désormais entre 500 et 750 Fbu. Tels sont les témoignages des commerçants recueillis ce jeudi 18 janvier au marché ’’Bujumbura City Market’’ communément appelé ’’Kwa Siyoni’’ situé en commune Ngagara.

Des sacs de pomme de terre pour l’approvisionnement

Cette baisse concerne également le haricot. Le prix de la 1ère qualité dite ’’jaune’’ est passé de 1800 à 1200 Fbu. Celui du haricot appelé ’’Kirundo’’, consommé par un bon nombre de Burundais, qui était de 1200 Fbu en août dernier est passé aujourd’hui à 850 Fbu.

Selon ces commerçants, cette diminution est due à une augmentation de la production de ces deux cultures : «La dernière saison culturale a été bonne».

N’eut été la pénurie du carburant, affirment-ils, les prix auraient sensiblement chuté. Cependant, ils confient que cette baisse n’implique pas l’augmentation de la clientèle pour autant : «Les marchés sont devenus nombreux et la clientèle est partagée».

Du côté des consommateurs, c’est la satisfaction. Ils se félicitent que les prix aient baissé. Néanmoins, ils regrettent que cette baisse se limite à ces deux produits seulement : «Les prix des autres dont ceux importés ont sensiblement augmenté». Ils parlent entre autres du riz importé de la Tanzanie.

Noël Nkurunziza, président de l’Association burundaise des consommateurs (Abuco), exhorte les producteurs à éviter le gaspillage. Les prix montent pendant les mois de février, de mars et d’avril. M. Nkurunziza appelle le ministère de l’Agriculture à aider les producteurs dans la conservation.

Il devrait leur apprendre les techniques pour que cette production ne soit détériorée.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

790 utilisateurs en ligne