Société

L’Amstel Royale continue à séduire

19-05-2017
L’ADG de la Brarudi : « L’Amstel Royale vient de séduire les dégustateurs internationaux. »

L’ADG de la Brarudi : « L’Amstel Royale vient de séduire les dégustateurs internationaux. »

Célébration ce jeudi 18 mai de la médaille d’or de cette bière de la Brarudi au bar-restaurant Arena.

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. » A moins d’une année, lancée en juin 2016, l’Amstel Royale vient de remporter le concours international « Monde sélection » de Bruxelles.

Dans une ambiance festive, l’ADG (administrateur directeur général) de la Brarudi a laissé entendre que cette médaille fait la fierté des Burundais. Selon lui, après avoir conquis les consommateurs de Bujumbura, puis ceux de l’intérieur, Amstel Royale vient de séduire les dégustateurs internationaux. « Elle vient de s’affirmer comme une marque unique, développée, brassée et embouteillée par des talents burundais à base d’ingrédients de première qualité. »

D’après l’ADG, cette médaille d’or est de bon augure, quelques mois seulement après son lancement. Ce qui fait rêver l’entreprise d’un avenir meilleur. Ainsi pour l’ADG, la Brarudi ne peut qu’espérer voir un jour cette marque développée au Burundi s’exporter vers d’autres pays et rencontrer un succès régional, continental. Pourquoi pas mondial ?

  15   Vos commentaires
  1. mayugi

    Ne vous tapez très fort les consommateurs de cette bière (Royale) ont été réduits suite au mauvis goût ces moments-ci. Un clin d’oeil!

  2. Fofo

    L’Amstel est épatée des revenus directs générés bar les consommateurs burundais. Cela prouve que le Burundi contribue directement au fisc d’un Pays membre de l’EU et indirectement au Budget de l’EU. C’est pourquoi l’EU devrait cesser cette campagne de chantage envers nous, burundais car les soi-disant aides (Aider le pauvre à s’appauvrir d’avantage) qu’elle donne ne sont qu’une sorte de ristourne!

    • Stan Siyomana

      @Fofo
      1. La BRARUDI (qui fabrique cette (fameuse?) Amstel Royale appartient a 40% au Gouvernement de la Republique du Burundi.
      Donc en cas de rapatriement des profits, la compagnie Heineken (qui controle 60% du capital de la Brarudi) ne retournerait (au Pays-Bas) que 60% des profits.
      2. Vu le manque des devises etrangeres au Burundi, je doute meme que ce rapatriement des profits soit possibles a partir du Burundi (du moins pour le moment), DONC JE DOUTE QUE LE BURUNDI SOIT EN TRAIN DE CONTRIBUER AU BUDGET DE L’UNION EUROPEENNE.
      (Voir Yomi Kazeem: United Airlines is canceling flights to Nigeria as the dollar crunch bites. http://www.qz.com, 27 May 2016).
      3. Vu que la Brarudi est encore en train de conquerir le marche national burundais ou le marche regional ou meme le marche mondial pour son Amstel Royale, je crois que la compagnie va reinvestir au Burundi une bonne partie de ses profits.
      4. Vu la (petite?) population du Burundi et le (petit?) pouvoir d’achat de cette population, je ne crois pas que Heineken (= DEUXIEME BRASSEUR MONDIAL, AVEC DES FILIALES DANS PLUS DE 170 PAYS) a tellement besoin du Burundi pour pouvoir ramener quelque chose au fisc des Pays-Bas.
      La compagnie americaine General Motors vient d’annoncer son retrait d’Afrique du Sud apres 90 ans dans ce pays.
      Le syndicat ouvrier se dit choque vu les consequences que cela va causer.
      « The National Union of Metal Workers of South Africa (NUMSA) is shocked at the news that General Motors (GM) intends to pull its operations out of South Africa…
      By shutting down operations in South Africa this will have a major impact not just on GM plants, but for companies along the value chain… »
      (Voir NUMSA statement on General Motors disinvestment, http://www.numsa.org.za, 18 May 2017).
      5. Dans les lois qui regissent le commerce international et l’investissement direct etranger (IDE) je ne crois pas qu’il est dit que le Pays-Bas doit accorder au Burundi de l’aide etrangere, comme SORTE DE RISTOURNE.

      • Fofo

        @Stan Siyomana,
        Voila la force de la colonisation;

        ……Dans les lois qui régissent le commerce international et l’investissement direct etranger (IDE) je ne crois pas qu’il est dit que le Pays-Bas doit accorder au Burundi de l’aide étrangère, comme SORTE DE RISTOURNE…..
        C’est cette ignorance des pays pauvres que les grandes puissances exploitent. Les relations diplomatiques n’existent quand il y a intérêt direct ou indirect. Si ce n’est pas du ristourne pourquoi les USA sous-Obama avait menacé de retirer l’Afrique du Sud de la liste des pays bénéficiaires d’AGOA s’il refusait de continuer d’importer leurs poulets? Qui donne une aide gratuite? Certes, une aide soi-disant gratuite existe mais n’est en réalité qu’une sorte de corruption.
        Nous africains, devons cesser ce comportement de mendicité et arriver à développer des relations diplomatiques bien négociées. Les puissances étrangères ont de l’expertise, de la technologie, de l’industrie et des produits que nous n’avons pas mais nous nous avons du marché pour leurs produits, de la matière première pour leurs industries et du terrain quasi-vierge pour lequel leurs expertise et leur technologies sont recherchées. Si l’on met les deux sur la balance, on aura l’équilibre en d’autres termes on est complémentaire les uns les autres. Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi parler de l’aide et non de l’échange commercial. Les occidentaux n’accepteront cela car ils savent que l’on est conscient de cela les contrats seront équilibrés et n’auront plus d’influence sur nous.

        • Stan Siyomana

          @Fofo
          Vous et moi, nous ne sommes presque jamais d’accord.
          DEFINITELY WE HAVE TO AGREE TO DISAGREE.

        • Fofo

          Laissez-moi vous donner quelques chiffres à titre d’exemple
          Voicie le volume d’importation du Burundi depuis l’Europe : 2012: 284 milliards Fbu ; 2013: 274 milliards Fbu; 2014: 259 milliards Fbu; 2015: 301 milliards Fbu; 2016: 207 milliards Fbu soit 122 Millions de dollars US. Or la moyenne de TVA appliquée en Europe était de 21%, ce qui veut dire qu’en 2016 les burundais ont versé directement dans les fisc des pays membres de l’EU plus de 25,5 millions USD alors qu’il n’y avait pas des devises. Regardez bien les années précédentes, le volume d’importation était plus important que 2016, ce qui veut dire que les sanctions de l’UE ont des conséquences directe sur l’économie de ses entreprises. Maintenir les sanctions sur nous et synonyme de la diminution de nos importations de la Zone euro. Vous comprenez alors que les soi-disant aides qu’elle nous donne n’est autre qu’une sorte de ristourne pour faciliter l’écoulement de ses produits/services.

  3. AGRICOM

    Chers compatriotes,
    Que l’amstel Royal remporte les prix , en quoi cela nous est utile !!!! La plupart de burundais meurent aujourd’hui de la famine, la maladie et la misère et voilà qu’il y a ceux qui chantent la victoire d’une bière. Quelle connerie. J’ai l’impression qu’il y a des événements qui sont organiser juste pour continuer d’ENDORMIR la conscience des burundais. A mon avis, il serait plus judicieux aujourd’hui d’organiser des campagnes de sensibilisation des burundais pour NE PLUS BOIRE CES BOISSONS QUI NOUS TUENT ET QUI NOUS APPAUVRISSENT, DANS LE DERNIER PAYS LE PLUS PAUVRE AU MONDE. Qui n’est pas gêné aujourd’hui de voir les burundais attroupés autour de la bière au moment où nos concitoyens meurent de faim et de paludisme sans possibilités de se faire soigner. Allos y pour la campagne « QUARTIERS SANS BISTROTS ET FETES SANS ALCOLS ». De cette manière en nous aurions contribué à l’avènement d’un Burundi prospère !

  4. Bundes

    Ni sawa! Erega iyo ataba akayeri na ka brochette aBarundi baba barayinze bari kwa le GENTIL !!

  5. Fireman

    Quelle betise humaine!!!!
    L’alcool tue et ne doit pas etre admire ou vante par qui ce soit. Ce monsieur n’aurait jamais l’autorisation de tenir une telle reunion chez lui dans son pays. Tout simplement parce que les organisations de sante monterait au creneau pour l’en empecher.
    Mais qui protege les pauvres burundais? Personne.!!!!!
    Arretez d’ingurgiter ce poison, qui ne fait que des ravages dans ce pauvre pays.

  6. MBIKIJE

    L’alcool quand même tue des centaines de Burundais si pas des milliers par an directement ou indirectement en appauvrissant des familles mais aussi par les dégâts sociaux qu’il cause dans les ménages laissant souvent des enfants sans nourriture..! L’alcool tue aussi directement en causant la cirrhose du foie, une des premières causes de mortalité dans le monde. Nous Burundais, sous la gouvernance du parti de l’aigle qui ne sait plus quoi faire, tellement qu’il est embourbé dans un 3ème mandat présidentiel de plus en plus intenable et sanglant, nous ventons ce poison au grand jour dans des lieux publics sans complexe ni complaisance..! J’ai franchement honte ! Je suis dégoûté. Pardon mais come médecin je sais de quoi je parle..!

  7. Vuvuzela

    L’alcool fait la fierte des Burundais !! C’est mon interpretation de ce que ce patron brarudi nous dit. J’en deduis que nous burundais sommes fiers de mourir suite a l’alcool car il tue. Quelle renommee!!

    • Kami

      C’est à cause de l’alcool que les Burundais meurent aujourd’hui !!! C’est mon interpretation de ce que ce Vuvuzela nous dit.Quelle commentaire!!

      • Vuvuzela

        Ibereho sha Kami. Si c’est ca que tu as compris de mon commentaire, no problemo; pourvu que tu sois sincere.

    • citoyen

      Tu as raison Vuvuzela! La bière est la première cause des misères dans les foyers, étant donné que plusieurs burundais en sont devenus dépendant à tel point qu’ils pourraient se méfier de payer la ration pour privilégier la bière! Et avec quel pouvoir d’achat? L’ADG a raison de s’en réjouir car l’entreprise enregistre des profits immenses, mais nous burundais devrions en avoir honte!

  8. Pablo

    Dufise ingorane y’igitoro n’amatara turamerewe mauvais namwe mukabariha ivya Amusiteri !!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité