Société

«La formation du soir est irrégulière»

07/03/2018 Egide Nikiza 23

Les programmes du soir dans les universités sont irréguliers, lit-on dans une lettre de Déo Mpfubusa, chef de cabinet du Deuxième vice-président de la République, du 28 février, à la ministre de l’Education.

Les fonctionnaires ne sont pas permis d’étudier pendant les heures de travail

Sur ce, il lui demande de produire avec celui de la Fonction publique une liste des fonctionnaires qui ont suivi les programmes du soir «alors qu’ils étaient censés être au service». Cet ingénieur souligne que des mesures seront prises à l’endroit de ces derniers.

Dans cette note transmise au président et au Premier vice-président de la République, M. Mpfubusa demande aux autres ministres d’identifier des cas de formation du soir. Ils transmettront les rapports à la ministre de l’Education chargée d’en faire une compilation.

En outre, il exige des deux ministres une note sur l’impact que cette formation a sur les services publics. Il leur demande également de plancher sur une nouvelle réglementation en la matière.
Pour rappel, la ministre de l’Education avait fait part de son opposition, en janvier dernier, par rapport à ce programme.

Forum des lecteurs d'Iwacu

23 réactions
  1. John

    Le problème se présente comme suit : 1. Certaines personnes travaillant à Bujumbura (il existe encore gong unique 7:30 – 15;30) ou rentrant à 17:30 peuvent faire une formation de soir qui commence à 16:00 ou 18:00 selon les Universités. 2. Certaines d’autres personnes sont affectées à l’intérieur du Pays loin des Universités organisant les formations académiques de soir. Il en est de ces personnes qui prétendent suivre ces formations chaque soir à Bujumbura alors qu’elles sont par exemple à Kirundo, Muyinga, Cankuzo, Rutana ou Makamba, etc. De 2 découle 3. Soit ces personnes ne sont pas à leurs postes d’attache soit elles ne méritent pas les diplômes que les Universités leur délivrent. De 2 et 3 on arrive à une autre conclusion: 4. Certaines Universités ne sont là que pour délivrer des diplômes contre l’argent ou une autre forme d’illégalité.

  2. Gacece

    @Mafero
    Si je suis parvenu à le défendre, c’est que c’est défendable. Et ils auront beau appliquer des mesures de contrôle comme vos KPI, il y aura toujours des tricheurs. Et ce n’est pas qu’au Burundi que cela arrive, même dans les pays plus avancés technologiquement, ce problème existe.

    Et je ne sais pas si vous avez pris le temps de lire mon commentaire au complet, j’y ai mentionné que le problème ne se trouve pas du côté de ces cours du soir, mais de celui des gestionnaires qui n’exercent pas un contrôle adéquat.

    Les problémes d’absentéisme, de rendement (de performance si vous voulez) et d’assiduité au travail existent partout dans le monde, même avec vos outils de contrôle.

    Il n’y a rien qui peut remplacer la motivation d’un employé par des améliorations de ses conditions de travail. On travaille avec des humains, pas des machines de performance.

    Ne commentez pas juste pour commenter.

  3. Rugamba

    Dans ce cas là, ce ne sont pas les cours du soir qui devraient être en question mais l’éthique de ceux qui sont au travail durant la journée d’une manière générale. La réglementation devrait aller dans ce sens, pas rendre la formation du soir irrégulière. Par ailleurs, je préfère encourager les employés qu’ils aient une bonne formation au lieu d’aller aux cabarets chaque soir…

  4. Mafero

    @Gacece: A lire vos commentaires, vous avez toujours cet esprit de défendre l’indéfendable, je veux dire ces décisions maladroites du système qui n’arrive pas à contrôler leurs employés. Ailleurs, on sait comment évaluer les performances d’un employé pendant ses heures de travail. Raison pour laquelle ils sont payés par heure… On applique ce que l’on appelle KPI’s, c’est-à-dire « Key Performer’s Indicators. » Les employés sont payés en fonction du travail abattu. Ces employés qu’on enlève le droit d’étudier sont punis injustement à cause de disyfonctionnement du système de l’emploi.

  5. James

    Probably I didn’t get it. Did you do? I think you are guessing or trying to give evidences to those decision-makers. Yes, rescue them before they drown. Again, come on. If they do home works and write essays during business hours, it means the management is so bad that some managers deserve to be fired. Was anyone caught doing homework or writing essays for their studies? If so, what happened? I think it never happened because no one has talked about it. The motivation is just to keep people ignorant, nothing else.

  6. KABADUGARITSE

    Ne l’embêtez pas avec ce message. Il doit être très jeune pour le savoir.-

  7. KABADUGARITSE

    J’espère que vous n’auriez pas fait votre formation en cours du soir travaillant à Cankuzo et devant descendre sur Bujumbura après votre prestation! Si non, vous n’auriez pas besoin de poser cette question si vous aviez suivi les publications et débats sur le site Iwacu sur le sujet depuis un certain temps.-

  8. Gacece

    @James
    Looks like you didn’t get it. Those evening student, instead of working during working hours, decide to use work time for course lectures and for writing their essays, doing homeworks.

    They are not allowed to do that, but I also don’t think forcing universities and school to cancel evening school programs is the appropriate solution to this kind of problem. The problem in this case is management personnel not applying the required control on emplyees.

  9. Gacece

    @Rugamba
    Peut-être qu’il y a des fonctionnaires qui, au lieu de travailler pendant les heures de travail, en profitent pour se plonger dans les lectures, les révisions et les travaux à domicile, de leurs cours de soir.

    Dans ces conditions, et uniquement si c’est le cas, il est compréhensible que le ministère s’en insurge.

    Mais ce ne sont pas les cours du soir qui sont irréguliers, ce sont ces employés qui ne respectent pas les engagements qui les lient à leur employeur. Il ne faut pas chercher le problème où il n’est pas, et chercher à pénaliser d’autres étudiants qui en ont besoin et qui eux, ont des horaires de jours qu’ils respectent.

    Dans tous les cas, l’étude libre de l’étudiant et ses travaux ne devraient pas empiéter sur le temps qu’il doit consacrer à son travail.

    Et comme disait un autre commentateur, il y a des fonctionnaires qui ne travaillent pas alors qu’ils sont censé être en train de travailler. Il faudrait alors voir si le problème de rendement et d’assiduité au travail n’a pas des causes et des racines plus profondes, dont entre autres celui du travailleur-étudiant qui consacre son temps de travail à la révision de ses cours de soir.

  10. roger crettol

    @ Bakari
    … leurs supérieurs sont en soi responsables de la discipline de travail; seulement, voilà, tout le monde au Burundi pense qu’ils n’ent ont pas eux-mêmes, de discipline de travail.

    Donc, en toute logique de protection de la hiérarchie, on punit les couches « inférieures » … Vous m’avez convaincu, merci.

  11. Kimeneke

    Muribinebwe kugeza hiyo canke il y a une motivation politique none umukozi avuye kukazi akaja kwishure ikibazo kiri hehe emwe aba dd

  12. Stan Siyomana

    @Un ami d’Iwacu
    Souvenez-vous du GRAND MESSAGE DE DISCIPLINE du president Cyprien Ntaryamira lors de son investiture le 5 fevrier 1994?

  13. Rugamba

    Quelle confusion. La photo pour illustrer enfonce le clou. Bref,
    @Iwacu:
    1. Est-ce que ces programmes ne se déroulent pas le soir ou bien?
    2. Si oui, en quoi est-ce qu’ils interferent avec leur service? Ne sont-ils pas supposés travailler durant le jour?

  14. Znk

    @Source du nil
    J’espère que vous ne sous-estimez pas le voisin du Nord; son administration est la plus performante de l’univers, de loin plus que celle de Jupiter; tout en espérant qu’elle ne soit pas trop monotribale.

  15. Un ami d'IWACU

    M. ou Madame Kabadugaritse,
    Je voudrais comprendre ce que vous sous-entendez en disant que ça arrive un peu tard? Est-ce à dire que ces programmes du soir ne sont pas valables?
    Merci.

  16. Bakari

    @roger crettol
    De là à s’imaginer que les braves fonctionnaires buchent leurs cours (blocus des examens) au boulot, il n’y a qu’un minuscule pas. Ceci dit, moi je peux attribuer à la ministre le bénéfice du doute et croire qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

  17. Source du Nilx

    Le Burundi restera pour longtemps en retard en matière de formation et d’Administration effective. Quel problème pour un fonctionnaire de se former dans le programme du soir?Dans les pays anglophones, ça fonctionne très bien,et l’Etat en beneficie ainsi que le fonctionnaire lui-même. Allez-y, verifiez cela chez vnotre voisin du nord et qui a une administration classée parmis les plus performante d’Afrique.

  18. roger crettol

    ???

    Quelqu’un va-t-il pouvoir m’expliquer le tort que causent les fonctionnaires qui suivent les cours du soir de l’Université ? Vu de mon lointain perchoir, les horaires de bureau et ceux des cours du soir ne devraient pas se recouvrer.

    Comme facteru négatif, Je ne vois guère que l’aversion de la ministre de l’éducation pour ce type de formation.

    Quelle bonne âme est-elle disposée à m’éclairer ? Merci d’avance.

  19. Jereve

    Voulez-vous déclencher la guerre contre ceux qui trichent sur les heures de service? Allons-y: commencez par pister les fonctionnaires qui passent la plupart de leur temps à s’occuper de leurs affaires privées pendant les heures de travail. Les fonctionnaires qui passent leur temps à suivre et visiter leurs chantiers de construction (souvent avec financement frauduleux); des fonctionnaires qui gèrent en parallèle au bureau leur magasin, leur commerce au marché, leur bar, leur restaurant, un véhicule de transport, une mine d’or au Nord… Si vous êtes honnêtes, très peu de fonctionnaires survivront à cette guerre.

  20. Source du Nil

    Le Burundi restera pour longtemps en retard en matière de formation et d’Administration effective. Quel problème pour un fonctionnaire de se former dans le programme du soir?Dans les pays anglophones, ça fonctionne très bien,et l’Etat en beneficie ainsi que le fonctionnaire lui-même. Allez-y, verifiez cela chez vnotre voisin du nord et qui a une administration classée parmis les plus performante d’Afrique.

  21. James

    Iwacu ne facilite pas les choses en verrouillant l’option copier/coller.

    Anyway, it is stunning how people can deploy such efforts to decide embargo on Education. Terrible! « Une liste de ceux qui ont fait cette formation » For what? Instead of invigorating those who try to make themselves usefully busy, the administration is striving to discourage hardworking people. Do you think it is easy to go back to school after years wasted in a lazy environment such as the « Fonction Publique? » Those who try the challenge don’t go to school or university during business hours because, as I know, courses start at 5:45 pm and end at 8:30 pm. What’s wrong with this schedule? Who is in government’s office at that time and what are they doing? What about those who are drinking alcohol? If I understand, people should drink instead of studying. Absolutely stunning! The people who came up with the destructive idea are really nefarious. If Europeans and North Americans take evening or online classes, do you think it is because they ignore the usefulness of such engagement? Or you think they don’t have the capacity to evaluate the irregularity generated by such an activity. Open eyes and leave ears free in order to see, listen and hear what others do. Just change your mind and let people fight against the ignorance.
    History’s irony, most of those decision-makers have attended evening classes and there was nothing wrong about that. Will they trash their diplomas and degrees? Will they be on the list of those who committed the crime of studying instead of working?
    Attack corruption and embezzlement, fight for good management and leadership. Grow up and understand that education is the only way to face contemporary challenges including ignorance. Come on!

  22. Jereve

    Il faut dire les choses autrement: le soir étant réservé aux activités strictement personnelles, il est abusif de dire que suivre un programme de formation du soir est irrégulière. Ce serait le cas si c’est une formation en cours d’emploi qui se déroule pendant la journée. Dans ce cas, il faut l’aval de l’autorité; si non c’est de la triche.

  23. KABADUGARITSE

    Une bonne chose même que cela arrive avec un peu de retard. On commence à ouvrir les yeux et je ne doute pas de la clairvoyance de Madame Ndirahisha.-

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Depuis un certain temps, Bujumbura accuse, condamne Kigali. En revanche, Kigali a toujours nié toute implication dans la crise d’un pays voisin, le Burundi. Jusque-là, cela s’exprimait au travers des marche-manifestations et autres expressions à Bujumbura et ailleurs dans des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

368 utilisateurs en ligne