http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Kirundo : le Bureau du HCR au Rwanda mis en doute

21-04-2015
De gauche à droite Joseph Manirafasha et Révérien Nzigamasabo: « C’est incompréhensif que des gens fuient la paix.» ©Iwacu

De gauche à droite Joseph Manirafasha et Révérien Nzigamasabo: « C’est incompréhensif que des gens fuient la paix.» ©Iwacu

«Des véhicules du HCR qui restent stationnés à la frontière rwando-burundaise pour déplacer d’éventuels réfugiés, une ration bien préparée pour les nourrir,…, tels sont les facteurs à la base des départs massifs des Burundais vers le Rwanda», déplorent Révérien Nzigamasabo, gouverneur de Kirundo et Joseph Manirafasha, président de l’association Kira (Kirundo Avenir) des natifs de cette province du nord du Burundi.

C’était au cours d’une conférence de presse de ce lundi 20 avril, ils sont unanimes : «Derrière l’exil des populations à Kirundo, il y a des mobiles politiques même si la majorité de ceux qui partent sont à 90% des tutsi. » En effet, indique Joseph Manirafasha, le 14 avril, son association, l’administration ainsi que des amis de Kirundo ont effectué des descentes à Marembo, dans la commune de Busoni ainsi qu’à Nyamabuye et Bugasa de la commune Bugabira.

Objectif : s’enquérir des causes à l’origine de l’exil de la plupart des gens originaires de ces localités vers le Rwanda. Du 15 au 16 avril, les descentes, explique-t-il, se sont poursuivies au Rwanda pour convaincre la population à regagner le pays en vain.

Selon M. Manirafasha, à Busoni, Bugabira comme de l’autre côté de la Kanyaru, les raisons sont les mêmes : des propos incendiaires tenus par la classe politique, la peur due aux jeunes Imbonerakure et les messages passant sur les réseaux sociaux sur le probable troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

Pour Joseph Manirafasha et Révérien Nzigamasabo, il s’agit d’une pure manipulation politique : « Il est incompréhensif comment un simple citoyen peut être préoccupé par le troisième mandat que le président de la République n’a par ailleurs pas encore annoncé. »

Le HCR mis en garde

Ils pointent du doigt certaines autorités rwandaises et le HCR : « Quelques Burundais avaient accepté de rentrer mais des autorités rwandaises ont refusé arguant qu’ils sont dans les mains du HCR et attendent de recevoir des statuts pour réfugiés. »

Les deux personnalités vont plus loin en se demandant pourquoi le gouvernement rwandais n’appelle pas ses ressortissants à quitter le Burundi s’il estime que la sécurité n’est pas garantie au Burundi : « Des Rwandais traversent la frontière burundaise chaque jour et viennent s’approvisionner au pays. »

Il n’y a pas de guerre au Burundi, tranquillise Révérien Nzigamasabo, et les citoyens n’encoururent aucun danger.
A la question des intimidations perpétrées par les Imbonerakure, le gouverneur de Kirundo rassure : « Les rondes nocturnes, les sports de masse, etc. ont été arrêtés depuis longtemps. »

Et de mettre en garde le HCR du Rwanda : «Il doit respecter les statuts internationaux en matière des réfugiés. Il ne peut pas aimer Kirundo plus que ses dirigeants et ses ressortissants.»

  52   Vos commentaires
  1. nturenganwe

    Reka sha Gouverneur aba aramara kabiri ntibamugire nk’abo baheruka gukura. Ntimwumvise ko SE Nkurunziza yamubwiyeko ariko aramukorera nabi? Reka abe arabesha asumire umwana, erega biragoye muri buno Burundi bwa Nyaburunga.
    Nayo kuvugako bahunga imvo za politique avuga vyo. Bahunga kbera politique mbi yatuzanyemwo ubukene, Ubusuma, ubunyonyezi, akarenganyo, ububeshi, n’ibindi.
    Ntamaramarire ku banyarwanda bo bakora ivyo bazi ntitatona nk’abo ntavuze!

  2. Emma

    Gewe ndimo kwibaza impamvu mu gihugu cose abarimo guhunga ari abaturiye akanyaru . Kuki batajabukira muri Tanzania ? Impamvu ki atabarimo guhungira muri Congo ? Est ce que vraiment kiretse kwihenda gusa ,ntimubonako ari u Rwanda rurimo rurenyegeza umuriro ? Burundais ,préparez-vous à affronter Kagame et son armée et pour votre info ,son armée stationnée à Butare ,Cyangugu et Kibungo est dans les dernières préparations. Un homme averti……………

    • Commentaire ridicule!

      Ushaka abanya Kirundo bahungire i Congo?Mbe ko aba Nyanza-Lac bahungiye Tanzanie
      Cmmentaire ridicule!
      Ushaka abanya Kirundo bahungire i Congo?Mbe ko aba Nyanza-Lac bahungiye Tanzanie ni Kikwete ashaka kudutera??
      Hahahaha mwasaze noneho?

      Raba nyabuna mufate imihimbiri yitwa nkocori,myandagaro etc. urabeko abo bahunze badataha nayo ivyo bindi n’ugusara.

      • gems

        Jewe ndakunda agahugu kanje ko tukabanamwo twese, ubwoko bwose tugakundana, imigambwe igakundana. Ariko ndabaza : baratubwira yuko ngo abenshi baja mu rwanda ngo ni abatutsi, ariko abo baja muri tanzaniya ntibaratubwira nimba ari ubwoko ubuhe bujayo . Kuko ico nama numva nuko ubu muburundi atabintu vya moko ibivurwa ngo bibangamiye igihugu ngo ni imigambwe. None je demande la question au internautes . Ceux qui vont au rwanda ils sont dans quelles parties, ceux qui vont en tanzanie ils sont dans quel partis. Yoba ari FNL, UPRONA, UPD, FRODEBU etc ….Nimba ari ubwoko naho buhunga nimumbwire vyose ndabimenye. None boba ari abatutsi baja mu rwanda , boba ari abahutu baja muri tanzanie ? None imigambwe izoca ikora gute kandi basambagiye bagize urunani imigambwe ngo ikorane ariyabatutsi ariyabahutu bose bakafatanya. Nagira ko bafatanije nuguhunga nagira bohungira hamwe, none aha haja ubwoko ubu, hariya hakaja buriya. Donc rero ni ukuvuga ko bafatanije babeshanya. Hazogira igihe rero bareke kuvugana kandi bashitse kuntambwe yo kwiyunga.

    • Gondwanais Lamda

      Non seulement les gens traversent la Kanyaru mais aussi il y en a qui sont réfugiés au Congo, maintenant, les inquiétudes de la population sont fondées.

  3. Vuvuzela

    « …C’est incompréhensif que des gens fuient la paix.» !!! Langage yuwuhimvye ntacoyimena.

  4. BUTOYI

    BURUNDI, pourquoi pas ouvrir les camps des réfugies pour les Rwandais aussi?
    tu verras combien des milliers rwandais qui vont fuir le Rwanda,on va savoir si le citoyen rwandais est bien
    sécurisé qu un citoyen burundais.Dent pour dent Mutama!

  5. Martino

    le gouverneur de Kirundo rassure : « Les rondes nocturnes, les sports de masse, etc. ont été arrêtés depuis longtemps. »
    Cette phrase explique tout.
    Hier a la RPA on a entendu un certain NDAKUGARIKA qui maltraitait et battait la population de Bubanza le week end dernier en disant: « HAKWIHENDA WOKWIHEKURA » que ce que cela signifie reellement?

  6. Albert Tanganyika

    L’armée Burundaise a toujours été divisée.
    L’armée Burundaise est composée des anciens militaires de Buyoya (tutsi) d’un côté,
    et l’armée du CNDD-FDD (hutu), de l’autre.
    90% des gens qui fuient vers le Rwanda sont Tutsi.
    Au début, l’opposition parlait de l’insécurité contre ses membres, toutes ethnies
    confondues. Aujourd’hui, cette stratégie a récolté une certaine crédibilité auprès des
    Nations Unies. Constat: les politiciens tutsi ont utilisé leurs collègues hutu pour des raisons
    occultes et personnelles car tout a viré, comme par magie, vers la préparation du génocide
    contre les tutsi.
    A l’heure qu’il est, la machine ne peut plus faire marche arrière. Le problème est devenu régional.
    Vu la chasse aux FDLR en RDC, Kagame vous dira demain qu’une partie de ces rebelles Rwandais
    se trouverait déjà au Burundi pour aider les Imbonerakura, avant de continuer vers le Rwanda.
    Kagame est soutenu par les puissances qui ont besoin de continuer à exploiter presque gratuitement
    les richesses de l’EST de la RDC. Il faut donc que le Chao continue. Tous ces événements ont été
    bien pensés et mis en exécution par des bureaux spécialisés pour.
    Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir pourquoi les occidentaux s’acharnent seulement
    sur Nkurunziza et à Kabila, et non à Museveni, à Kagame sont des anciens dictateurs?
    Je le répète encore une fois pour ceux qui l’avaient déjà oublié: C’est Museveni, Kagame et Buyoya
    qui ont occupé l’EST de la RDC. Le retour de Buyoya sur la scène politique n’est pas un hasard.
    « Faire régner le chao puis surgir comme sauveur ». Demandez à NTIBANTUNGANYA, il vous dira
    comment il a dû aller vivre mu « GIKONI » chez l’ancien ambassadeur des USA au Burundi pour
    céder la place à Buyoya car celui-ci devrait accompagner ses confrères (Museveni et Kagame) au Congo.
    Pour ne pas donner une occasion en Or à ces gens, que Peter laisse un autre membre de son parti
    se présenter aux présidentielles. Il faudra tout simplement le parrainer, que lui même (PETER)
    le présente comme candidat idéal et la suite sera automatique, les loups seront désorientés.
    Tout le monde sait que l’opposition ne peut pas gagner. Je viens même d’en parler avec un diplomate
    américain et un hollandais, eux aussi pensent la même chose.
    N.B: N’oublions pas que c’est le HCR qui était chargé du déplacement du FPR vers Kigali.

    • Jereve

      On revient au même constat : les portes restent ouvertes à tous les dangers, si Nkurunziza continue à penser que laisser pourrir la situation est une bonne stratégie politique.

  7. Gerard

    Peut être un moyen facile d’aller s’entraîner militairement au delà de la Kanyaru sans s’inquiéter.

    Ubundabunda abonwa n’uhagaze.

    Abakokeza indwano ubu ntizobahitaniza izobahitana.

  8. Jereve

    L’argument du faible est de toujours mettre le tort sur les autres : la presse, l’opposition, le Rwanda…. La peur et la faim qui poussent les gens à fuir sont des tristes réalités dans notre pays. Pourquoi et comment nous en sommes arrivés là: ce n’est pas à cause du voisin rwandais, mais bel et bien à cause de la mauvaise gestion du pays. Les autorités doivent maintenant faire leur mea culpa.

  9. Izo mpunzi zishobora kuvamwo INYEShamba canke zikagarukana aba TASI (Spies or espions) Muzotangara mwese abanyapolitrikcs mwiteze kobobakiza nobo bazobamara MUZOTANGARA sOon you’ll say I am a PropHet

  10. selflover1

    Je me demandes bien, combien on leur paient pour qu’ils osent dire que les gens de Kirundo fuient la paix?
    Hahaha c vraiment hallucinant 0_0… Décidément ils ont tous contracté cette maladie de nier les faits!

  11. Ecoute, c’est une politique regionale pour montrer la communaute Internationale que rien ne va au Burundi en termes de securite. On a deja deceler cela, et nous sommes convaincu que le plan qui a ete etabli au Rwanda c’est le meme plan qu’ils veulent user pour le Burundi. En cas de guerre, que je ne souhaite pas puisque je suis une personne qui prone la paix et le respect des lois et des institutions, je suis sure que ca va embraser toute la region. Meme certains de nos voisins qui sont en train d’arroser cette pre-guerre n’en sortiront pas indemnes. Prechons la paix, l’amour. Fuyons des rumeurs non fondes. Que la paix de Dieu puisse regner dans les coeurs de mechants.

  12. Jean-Pierre

    Certains l’ont dit et je le répète mais en terme clair. On vient de me dire que plus de 90% des gens qui fuient sont des Tutsi dans les commentaires. Ils n’ont pas encore oublié Ntega et Marangara, ils n’ont pas encore oublié oct.1993. Ils ont abandonné leurs terres pour vivre dans la misère des camps des déplacés et ceux qui les ont forcé à vivre dans cette promiscuité n’ont rien fait pour les sensibiliser à rentrer sur les collines. Est-ce que pendant les dix ans de pouvoir DD, auriez-vous entendu un jour le président s’être rendu dans un camp de déplacés pour les voir et savoir comment ils vivent? Il a proclamé qu’il y avait la paix dans le pays, mais ce qu’il fallait c’était ausi d’emmener cette paix dans les coeurs meurtris par des décénies de tueries. Ici le travail n’a pas été fait. Le CNDD dans le maquis a détruit la seule richesse de cette catégorie de la population en mengeant leurs vaches et maintenant les mêmes nous font croire que ces gens fuient la pauvreté. Et pourquoi auraient-ils attendu 10 ans pour le faire. Non, les raisons d’insécurité sont réelles, les fameux imbonerakuzuru terrorisent la population et les Tutsis sont les premiers à avoir peur et c’est normal. Que certains disent qu’ils sont content d’être au Rwanda à vivre dans les sheet-in, c’est carrément une insulte. Mugabo ngo uwugutuka ntagutorera. Pour l’information de ceux qui lisent ce site, je vous dirait que les déplacés qui ne fuient pas n’ont pas d’autres choix. A Nyamirambo en commune Bukeye province de Muramvya, les gens passent la nuit sur des positions tenues par la police. S’ils étaient à côté de la frontière, nulle doute qu’ils partiraient. Cela étant, je n’encourage pas les gens à fuir leur pays, mais c’est aux autorités d’arrêter de jouer avec le feu. Personne au monde n’est parvenu à contrôler une milice après l’avoir créée et elle n’a jamais sauvé un régime ou quoique ce soit. Si les FDD étaient parvenus à s’implanter, c’est qu’il y avait unanimité contre la minaurité Tutsi qui gouvernait à l’époque. Aujourd’hui, le problème s’est totalement déplacé sur le terrain politique. Il n’y a que des ecervellés qui peuvent faire croire au monde que le problème burundais est encore éthnique. La peur des Tutsi à Kirundo est l’émanation d’un leadership politique défaillant et inconscient entretenu par le silence lourd d’un président aux idées dictatoriales et suicidaires. Quand Buyoya était encore au pouvoir, j’ai dit qu’on aura pas plus pire leadership. Avec Nkurunziza, c’est le pire des pires. Est-ce qu’après lui on va avoir encore plus-plus pire? Ce sera la fin du Burundi comme Nation. Mugabo abasokuru bavuga bati igihugu sicana!

    • BUSORONGO

      S’il faut fuir le Burundi a cause de son ethnie tutsi pourquoi alors ce camps des tutsi congolais a Muyinga n’a pas demenage vers l’autre cote de la Frontiere? Comment expliquer que les rwandais a majorite tutsi se sentent bien au Burundi alors que nos tutsi fuient vers le Rwanda? Si reellement la menace etait pour les tutsi pourquoi ils ne continuent pas loin de la frntiere burundaise vers le nord? C’est une speculation qui utilise les pauvres tutsi de Kirundo pour les maintenir a la merci des politiens sans scrupules comme Alexis et Radjabu. Chaque fois qu’on est a court d’idee on se souvient de l’unique mot genocide. encore quelque mois et le HCR se retrouvera dans l’obligation de lacher prise. Que des gens restent dans les camps depuis 1993 n’est rien de nouveau; chaque lopin de terre conquis ou obtenu de l’Etat fait somme dans laa richesse familialle. Si vous pensez le contraire essaiez de trouver au moins un cas d’une famille qui aurait abandonne ses anciens terres pour les nouvelles issues avec la crise.

      • pm

        « ……pourquoi alors ce camps des tutsi congolais a Muyinga n’a pas demenage vers l’autre cote de la Frontiere? Comment expliquer que les rwandais a majorite tutsi se sentent bien au Burundi alors que nos tutsi fuient vers le Rwanda……… »

        Ewe Busoro ngo, Ingoma yagukanze irahuruza ugahunga. Abanyakirundo barabonye Ntega-Marangara, Oct. 93, bareke rero bayanyage nakare ngo « umuntu ntatinya ishamba atinya ico barihuriyemwo »

    • gems

      Abahutu nabatutsi ubu bararongoranye Amahoro yaragarutse. None ivyo navyo vyuko umututsi ahunga ukwiwe umuhutu agahunga ukwiwe , kandi twaragize ubumwe ivyo navyo ni ibiki. Tuzo verifia turabe yuko arivyo. Abo batugiye imbere bagadutangurira ubumwe nibo bari bategerejwe kubitubwira neza.

  13. Bizos

    Une preuve que le pouvoir de Bujumbura est faible. Si c’était des rwandais qui fuient, les burundais les auraient déjà embarqués dans des camions pour les remettre à Kagame. Une preuve encore qu’on a besoin de changement. Aho twasuzuguriwe dans la région ni kera, Il faut ko haza un président qui nous fasse respecter.

  14. borntomakelovenotwar

    Si aucun réfugié n’existait sur terre, beaucoup de boulots disparaîtraient et tout l’argent que rapporte !

    • gems

      @borntomakelovenotwar
      « Si aucun réfugié n’existait sur terre, beaucoup de boulots disparaîtraient et tout l’argent que rapporte ! »
      moi et toi on a les même visions turazi ubwenge twe nawe. Urazi yuko mu ba inernautes bose iyo bava bakagera , uzi ko atanumwe aravyandika. Kandi ntugirengo babigira nkana. Iyo tubonye turamuka tugira ngo imana irakoze. Aho nabanyepolitique ntibabona iyo vyaje bizanana. None tuizobigenza gute ? Ni ukubaho ibipandebipande. Imico ikibagirwa. Tuzoba abande.

  15. tom

    Il ne faut pas ignorer que le depart des Nations Unies du Burundi a ete vecu comme une defaite. Regarder la MONUSCO, que fait-elle au Congo? Avoir pu se debarasser des forces des Nations Unies au Burundi ainsi que ses multiples agences fatômes n’a jamais ete digeré.
    Des gestes tendant a faire croire que le Burundi n’a pas de securite, des montages grossiers pour que les NU restent au Burundi ont ete orchestrés mais en vain. Tous les gestes des agences des NU comme le HCR, le BNUB (rappelez-vous du fameux cable confidentiel) rentrent dans le cadre d’une vengeance. Les NU font tout pour revenir s’installer au Burundi et durablement pour que ses agents se la coulent douce sous le soleil de Bujumbura. Et notre voisin qui veut jouer le jeu du HCR semble ignorer que demain ca sera son tour.
    Les Burundais doivent sauvegarder ses acquis de paix en evitant tout ce qui donnerait pretexte aux fauteurs de troubles.
    That is how I see it.
    Be blessed.

    • mahoro

      @Tom
      Je suis désolé! Votre argument ne tient pas la route car toute personne qui dénigre sa responsabilité trouve toujours bouc émissaire. Pourquoi les autorités ne veulent
      pas affronter la réalité. Est ce que c’ est le HCR qui a instauré cette milice (imbonerakure) qui térrorisent les paisibles citoyens? Voyons donc! On a pourchassé les
      Différents organes de l’ ONU du pays car ils étaient dérangeants pour un pouvoir autocrate. En d’ autres termes, Bujumbura voulait se débarassait d’un témoin de taille vis vis de ses différents manquements. En effet, en prenant ces décision irréflechies, il a oublié que même les murs ont des oreilles, que les yeux du monde entier convergent sur le Burundi, que rien n’ est plus secret ici bas et encore moins au Bdi et que même tétus, les burundais ont des yeux pour distinguer icatsi n’ ururo.

      • gems

        Ni vyo uzi. Ntabwo tuba dupfuye twangara. Kuva kuri rwagasore. Ahubwo umurundi wese aba akwiye ibi bikurikira : avant de faire une action il faut d’abord réfléchir et demander conseil et il faut que un murundi doit d’abord tourner une langue 7 fois avant de répondre à une question d’une autre personne. Doit répondre une question après un mois parceque il doit avoir le temps de peser et voir les conséquences, les mauvais et les bien. Si non il y a la facilité de rendre un murundi naîf. Beaucoup de facilité que je n’aime pas énumérer sur ces sites web ndabaha numéro muzombanze bouche à bouche . Eerega nuru rubuga sigwiza ruratuma tuhamenyera ibintu vyinshi.

  16. EN

    « Selon M. Manirafasha, à Busoni, Bugabira comme de l’autre côté de la Kanyaru, les raisons sont les mêmes : des propos incendiaires tenus par la classe politique, la peur due aux jeunes Imbonerakure et les messages passant sur les réseaux sociaux sur le probable troisième mandat de Pierre Nkurunziza. »

    « … les réseaux sociaux… » Seriously???

    Ndababaye.

    • gems

      Kuri les réseaux sociaux haca ho vyinshi : bibi ni ivyiza kandi nibicaho ntugire ngo nibijanye na mandat, haracaho nibindi bintu bibi vyabantu umenga ntibarezwe nabavyeyi babo.

  17. Hopefull

    Uko bagenda niko bazogaruka. Ils peuvent même y rester tant pis. Laisse les partir!

  18. Carthage

    La question sécuritaire est une évaluation individuelle et je crois que ce n’est même pas la peine de chercher à retenir des gens qui estiment que leur sécurité est en danger. Il suffit de les rassurer par des gestes concrètes d’apaisement. Je vous rappelle qu’en France il y a eu pour 2014 départ de plus de 5000 citoyens de confessions juives,parce qu’ils ne se sentaient pas en sécurité.
    Sinon qui parle des imbonerakure il faut pas prendre des gens pour des idiots,même statistiquement c’est impossible qu’il n’ y ait aucin membre de la ligue des jeunes qui ne soit impliqués dans des actes repréhensibles. Personne n’est un ange c’est humain mais il faut le reconnaître pour corriger .

    • vuganeza

      ni jeunesse isanzwe nk’izindi zose ziri mu burundi,ikibi zakoze ni ukuba ari iza cnddfdd,zahindutse urwitwazo rw’abanyempolitique bashaka gusambura cnddfdd,nta kibi cazo,aucun,donc il n’ya rien à reconnaitre ni à corriger!!!!

  19. Kado Din

    La pauvreté peut être le grand mobile.
    Des gens vont au Rwanda sous pretexte d’insecurité, mais ils cherchent un avenir meilleur.
    La grande partie de la population vit dans une pauvreté extreme, et les politiciens qui,
    par vocation sont appelés à se preoccuper du bien-être des citoyens,
    ne s’intéressent qu’a leurs propres interêts et ceux de leurs parti d’origine.
    Quand on entends des voix s’élever contre ou pour le troisieme mandat du president actuel,
    je me demande si tous ces gens (anti ou pro) sont animés d’un esprit de faire avancer le pays,
    et surtout de s’interesser des problèmes réels de toutes les couches sociales, surtout ceux des plus défavorisés.
    Nous encore besoin de dirigeants qui soient des serviteurs du peuple burundais. Et c’est pour cela que des gens fuient le pays, parce que dans une situation de doute, de beaucoup d’interrogation comme celle que vit notre pays depuis quelques mois, le president, premier garant après Dieu, du bien-être des burundais ( bien -etre entendu dans son sens large: economique, securitaire, sanitaire, spirituel, psychologique, etc) devait apaiser les esprits en s’exprimant sur la question de son troisieme mandat. Mais , comment va-t-il se préoccuper d’apaiser les esprits des citoyens si faire la politique au Burundi n’est presicement se préoccuper des citoyens ?
    Donc si les mobiles de la fuite de ces gens ne sont pas d’ordre politique, ils sont de l’ordre economique.

    • pm

      Kado Din
      « La pauvreté peut être le grand mobile.
      Des gens vont au Rwanda sous pretexte d’insecurité, mais ils cherchent un avenir meilleur…. »

      Ba umanza winyumvire imbere yo kuvuga ! Nimba utarahunga ntavyo ndakwipfurije. Hari umurundi yota urugo rwiwe akaja kurondera « avenir meilleur » muri sheeting ? Abanyakirundi barazi ico bakora sha, « Ingoma yagukanze irahuruza igahunga ». Naho hatobaye imbonerakure zibarara ku mugono, bumvise n’ibihuha bisanzwe barakwiye guhunga kugira ntibigerezo. Habaye amahoro bazogaruka ariko rero bigenze ukundi ntibazosubire kwicuza ngo « iyo menya ».

      • Kado Din

        Nagira nishure pm.
        Aho uvuga ko atabata izabo bakaja kurondera ubuzima ahandi ni ubwa mbere uvyumvise?
        Abantu birigwa barapfira muri mer mediterranné baja i buraya bangna iki?
        Mu ndwi iheze honyene hapfuye plus de 700.
        Ubutaliyano bwakiriye plus de 1500 personnes mu ndwi iheze.
        Ntawoshima kuja kuba mwihema ari nuko agira, nkuko atawota urugo akaja kuba musi y’igiti canke mw’ibarabara mu bisagara,
        cane cane i Buja ari nuko agira.
        None Nyakubahwa mu bituma bahunga harimwo n’ubukene, nayo abari nivyo bafise bota ivyo bafise atakibirukanye kiboneka? Abo bagenda kuko atavyo bafise bibagora gutwara canke kuvirira.

    • gems

      None nkubu ntimwomureka akitoza kugirango twebwe banyarucari ntitugwe mumporera yamwebwe banyepolitique na mwebwe ba société civile ? kuko imyaka itanu isigaye ni mikeyi cane umwaka utabuka nkikibabi. None ntimushobora guhariranira ? umwiza agaharira uwanse ? Murantunge ndikwibariza. Ni nkuku muri famille harimwo abana bane hanyuma harimwo batatu bakora ibintu vyose abavyeyi bababwira, uwundi yigira sindabibazwa none uwo wakane ntumubwira ati ndaguhaye imisi itanu ube wikosoye.Imisi itanu tu peux supporter les conneries de cet enfant ukabanza ukareba ko yikosoye. Atikosoye ugaheza ukamufatira iyindi ngingo ruhasha kandi no muriyo ngingo ukagirango uca ugenda kumuta ntibishoboka kuko yakuvuye munda. Wewe niwewe uca wirabira ingene woca uja uragenda kwivomera ayo mazi. None rero nkavuga nti mufise imitwe mwarize abazungu bamenye ubwenge kare barabubagabanirijeko. Nimubasabe amafarang yogukoresha muri iyo myaka itanu isigaye hanyuma mubanze mumureke abanze yigwarize erega ni mwene wanyu kuko twese tuvuka kuri adamu na Eva hako abana buburundi basubira kwangara kandi asigaje imyaka itanu yonyene. Abarundi ndabazi bapfa akanyarigabo. Ntawushaka guhesha. Créer les entreprises, imana nabazungu babahaye imitwe yo gukora ibintu kugirango mwigaburire hanyuma nabo batagize imitwe nkiyo yanyu nabo nyene bace baboneraho. None muri iyo myaka cumi iheze , imitwe mikurumikuru muburundi ifise ama entreprises ; nimwongereko izindi muri iyi myaka itanu isigaye. Imana izobafasha ntaco muzoba imyaka itanu ni ubusa. Twari tubibasavye kugirango twebwe abantu batobato imana itahaye ubwenge nkubwo bwanyu kugirango turabe ko twoba turaramuka twidegemvya. En plus c’est simple mushobora nukugira imana ntibamutore mumatora yimirije. Ngo ntazibana zitakubitana amahembe. N’ umugore n’umuigabo buriya hama harimwo uwuvamwo aga ceda iyo banka yuko urugo rusambuka. Soit umugabo niwe a ceda canke ni umugore a ceda. Umugabo iyo ya ceze aremera n’umwana akamuheka mumugongo canke akama yoza umugore wiwe buri igitondo, ninzu akaba ariwe ayikubura akongera agapanga ni meza. Umugore nawe si c’est elle qui a ceder aremera akama anyukura amaga ari kubirenge vy’umugabo imbere yuko aryama, akanemera ko umugabo ataha mugitondo buri musi akanakarabisha nuwo baje bazananye.

  20. Nokiragute

    Allez voir boko haram, daesh, al shabab, etc et le manque de solutions : vous comprendrez bien ce qui peut poussez à l’exil un peuple paisible et le jeu trouble de certaines personnes qu’on ne soupçonnerez même pas . C’est triste mais c’est vrai pauvre peuple burundais.
    qui nous aime qui ne nous aime pas devient la question de fond!
    Ouvrez les yeux et réconciliez-vous.

    • Kado Din

      Ata ndwano ihari canke imigumuko iri mu gihugi, ntibisigura ko ico gihugu kiri mu mahoro, « paisible ».
      None uburundi bwotekana gute hari abarundi barara ubusa, hari abarembejwe numusonga w’indwara ataduhera twokuja kwa muganga, hari abahejeje amashure atakazi bafise, hari abakorera abandi barenganywa haba muvy’umushahara canke mu kazi (aha mvuga bamwe bakora mu mazu canke mu mirima canke abungere bakorera bandi, eka bwa buzi twita ngo burabayabaye ariko atakazi gato kabaho).
      None nyakubahwa ntusubire kwita uburundi igihugu paisible, kuko nimba hariho abari mu mahoro hariho abandi, kandi nibo benshi bari mu maganya, bafise kumbure amahoro aho bagendera mugabo ata mahoro ku mutima bafise.
      Amahoro ajanna n’akanyamuneza. None umuntu avuga ko afise akanuamuneza mu Burundi n’ubukene abantu bafise, yoba ata compasion afise.
      Ariko kandi yoba yibagiye ko amahoro y’umunu umwe canke y’akagwi atashoboka.

      • gems

        igihugu ciza nkuburundi. Kirimwo vyose. Inzira. Hambavu y’bihugubikize. mumbwire la suite ……… Twifashije iki ? Diserb pour ….. heraheza. Muzorindira mu coke. Imana yoba yara duhevye. Abantu baradandazanya ndabajije ? ico ni kiproko. Inzira yovahe ? Un meneur hari numwe yopfa ya mumenye. Yahawe iki, harinubwo yoba atakiriho, ninde yabandanije. Ni vyorogo vyorogo. Ntakuruhiuka. Nuja turarira ko buca. Les points sensibles, les point faibles, . Abarundi bafite des faces faibles hehe ? Les côtés sensibles kubarundi ziri hehe ? Ni mwaramuka mumenye vos côtés sensibles niho muzokira. Erega nizo bakoreyeko.

  21. vuganeza

    Nimureke kwirusha,bareke bagende bazogaruka!

    • Kado Din

      Abaturongoye ni batarondera guteza imbere abanyagihugu, bazogaruka gute kandi bashitse aho baba neza gusumba iwabo.
      Urwanda niko rurafise ingorane zarwo, mugabo tubugereranije n’uburundi ntaho bisana mu butunzi.
      Ahubwo ni uko turi enclavé kandi effectivement abarundi bakenye ata ticket boronka, ubundi benshi boheze bagenda kurondera ubuzima ahandi.
      None ntiwokwemeza ko bazogaruka, kuko nimba bahunga ubukene buri mu Burundi bitwaza umutekano, wumva bazogaruka gute.

      • gems

        @kado din
        Erega ndakubwire burya hariho ico usanga dufise ariko abanyarwanda badafise. Itunga ntirizogukange.

        • Jean Ngabo

          Mugenzi, ton argument est un argument des faibles. Ndibuka Umukarane( bamwe kera bahora bikorera ibitoke ku mutwe ku masoko y’iBujumbura) abonye abasoda biruka mu maexercices mu gitondo ati  » Ngirya indya ntariye ». Iyo harugusunvya, il ffaut l’accepter. Urwanda rwarausize, naho ibindi ni speculations. Reka kurutega iminsi.

  22. kello

    Je suis choqué quand je vois cette photo de mes compatriotes qui fuient (en 2015)!! Franchement, on va où? Je me sens au plus mal!!!!!

    • adrien manirakiza

      Pourquoi le gouvernement rwandais et le HCR jouent ce petit jeu
      cela montre qu’il se prépare quelque chose au Burundi
      Kagame va intervenir au Burundi au moment opportun avec comme argument
      d’éviter le second genocide des tutsi.
      kAGAME a déja infiltré ses éléments qui vont commencer à massacrer les tutsi pour dire que les imbonerakure et les interahamwe
      tuent les tutsi comme il est stratège il a déjà déclaré que son pays sera affecté par les violences en provenance du Burundi
      c’est un plan qui a été planifié cela date belle lurette
      Kagame est en contact avec certains hauts gradés de l’armée burundaise issu des anciens FAB
      Ils attendaient le jour J pour passer à l’action Buyoya c’est demarqué de Nkurunziza ces jours – ci
      lui aussi il sait beaucoup de choses concernant ce qui se préparer
      Entendons voir le match comment va se dérouler!!!!

      • mandela

        Les rwandais ne peuvent pas penser a intervenir au Burundi. Pour deux raisons. Un, ils savent que nous avons une armée très forte. Deux, ils gardent en mémoire les différentes défaites historiques leur infligées par les burundais lesquelles sont a l’origine de l’appellation de cette province .

        • vuganeza

          @mandela,ivyo uvuze ni vyo muri préhistoire,ariko kimwe gusa ntabwoba abarundi bafise kuri iyo sujet tellement abanyarwanda bagenda badutishira kudutera ,umuntu yokwibaza igituma,moindre geste ari ndakubita,c’est qoui ça?

        • soleil2010vugukuri

          huuuummmmm ça dépend de plusieurs paramètres . si la confrontation a causes ethniques, l’armée rwandaise serait la plus forte. mais si cette confrontation tient des causes hégémoniques, là les tendances s’inverseraient…

        • hat

          Mr ou me Mandela, une armée forte. L armée Burundaise n a jamais gagné une guerre que je sache. Explique moi prq elle est forte.

          • mandela

            Mr. Hat ndi Mr. narakurikiranye imrwi irwana muri Congo, FAD, aba dd , hariya moba na pweto, ubwari, munyuma naragiye kuraba iyo abahoze barwana bakorera hamwe muri Cote d’Ivoire, Somalie, Ubu ndi muri Centre Afrique. Irya ntambara hagati y’Urwanda na Uganda narayibonye kuko nari i Gisangani nazi uruhara abarundi bayize mwo. Bref, sans te dire ce que je fais dans ma vie, uze urabe neza abanyarwanda mû ma missions ya UN bagenda muri maintien de la paix alors que les burundais bagenda muri restauration de la paix. ivyo ngira hari ico wotahura KO n’est ce pas ?

            • hat

              Mr Mandela, j approche la cinquantaine et j’ai tjrs entendu autour demoi dire que nous avons une armée forte. Mais cette armée n a jamais pu venir à bout de la rébellion, oui elle a été battue. Après je voudrais qu elle soit forte . Si on regarde le commandement fait d officiers qui ne cherchent que leurs intérêts comme les ex far ,je ne voudrais aucune guerre contre le Burundi.

        • @ Mandela C’est une blague ce que tu racontes la!!. Ne souhaitons pas la guerre mais plutot la paix , l’entente, la cooperation en vue du developpement de nos deux pays, qui sont par ailleurs tres tres proches de mon point de vue, si on etait pas comme toi, on devrait faire un meme et seul pays). Mais si la guerre devait arriver je ne le souhaite aucunement), please watch up. Le Rwanda est tres serieux dans ce domaine. Faut pas jouer avec le feu. Un homme averti en vaut deux.

        • Alibaba

          Sieur Mandela uracibera mu ndoto za kera. Le burundi n’a plus d’armée forte hari kera,nutwari dusigaye badutwaye gukora pour les nations unies,kanure urabe ubu dufise une armée corrompue

      • @ Adrien, non je pense pas que le President Kagame parlait d’intervention avec un plan quelconque comme tu le pretends, mais plutot d’une possibilite, d’un risque de debordement en cas d’une crise quelconque au Burundi, sur le Rwanda. Souvenez vous que l’on dit toujours que nos deux pays sont comme des jumeauxx: quand l’un est malade ca deborde sur l’autre. Si tu as une notion d’histoire, analyse tout ce qui s’est passé dans les deux pays depuis 1960. Tu comprendras ce que le President Kagame voulait dire. Il faut eviter de la speculation. Un exemple tres recent: alors que la crise n’as pas encore commence8 on parle de rumeurs), le Rwanda abrite deja 8500 refugies burundais. N’est ce pas la deja d’une prevue de debordement sur l’autre pays?

Publicité