http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Droits Humains

Kassim Kazungu reconduit à la tête de l’association Albinos Sans Frontière

L’actuel président de l’association Albinos Sans Frontière (ASF) vient d’être élu par l’assemblée générale à 81% de voix. C’était ce dimanche 2 mars au siège social sis Nyakabiga, 5ème avenue n° 12.

Photo de famille des participants à l’assemblée générale ©Iwacu

Photo de famille des participants à l’assemblée générale ©Iwacu

Photo de famille des participants à l’assemblée générale ©Iwacu

Photo de famille des participants à l’assemblée générale ©Iwacu

Anicet Bangirinama est reconduit à la vice-présidence de l’association tandis que Dieudonné Nshimirimana (un « albinophile ») et le jeune Platini Nahimana ont été élus respectivement au poste de président et vice-président de l’assemblée générale. Collégialement, les quatre ont nommés 4 membres du conseil consultatif.

La santé est le projet-phare de l’ASF. «Nous disposons déjà d’un centre médical à Gitega. Nous intensifieront la campagne de sensibilisation pour que la société comprenne la spécificité des albinos afin de mieux prévenir les différents cancers dont ils sont souvent victimes », a indiqué Kassim Kazungu. Selon lui, durant les quatre années de son mandat, le deuxième grand chantier sera le combat pour la scolarisation de tout enfant albinos, en plus des 320 qui sont déjà inscrits dans écoles et universités du pays.

L’ASF déplore le fait que les albinos font encore objet de stigmatisation. «A Nyanza-Lac, un enfant albinos dort à la belle étoile. Son père ne veut plus de lui. Je vais bientôt le prendre en charge », illustre-il. Mais il se félicite de l’arrêt de la campagne de chasse aux albinos des années passées. Là aussi, M. Kazungu précise qu’ils subsistent encore des centres de regroupement des albinos dans certaines provinces frontalières à la Tanzanie. « Le phénomène n’est pas encore totalement éradiqué en Tanzanie et chat échaudé craint l’eau froide», affirme-t-il.

Signalons que depuis sa création en 2002, c’est pour la première fois que l’ASF se dote des organes issus des élections. Il compte 36 membres albinos ou « albinophiles » Elle a recensé entre 870 et 900 albinos sur tout le territoire du pays.
Philippe Ngendakumana
Photo de famille des participants à l’assemblée générale.

Publicité