Culture

Isanganiro et radiotélévision Rema peuvent de nouveau émettre

19/02/2016 Rénovat Ndabashinze 5
Après la signature de l’acte d’engagement, Claude Nkurunziza, directeur de la radiotélévision Rema, serre la main du président du CNC Richard Giramahoro.
Après la signature de l’acte d’engagement, Claude Nkurunziza, directeur de la radiotélévision Rema, serre la main du président du CNC Richard Giramahoro.

C’est la satisfaction du côté des responsables et des journalistes de la radio Isanganiro et de la radiotélévision Rema. Suite à l’annonce du président du Conseil National de la Communication (CNC), Richard Giramahoro, ce vendredi 19 février, à Bujumbura, de la décision de rouvrir leurs médias. Un acte d’engagement a été signé à cette occasion.

Samson Maniradukunda, directeur administratif et financier (DAF), à la radio Isanganiro espère que les autres médias seront rétablis dans leurs droits. Il a précisé, par ailleurs, que l’acte d’engagement contient les règles et principes de la loi régissant la presse.

Claude Nkurunziza, directeur de la radiotélévision Rema, appelle les autres responsables à suivre leur dossier en justice. « Désormais, j’espère que les journalistes seront très regardant sur les émissions en direct afin d’éviter des dérapages ».

Pour sa part, Evariste Nzikobanyanka, journaliste à la radio Isanganiro, s’en réjouit et appelle les journalistes en exil non poursuivis par la justice de rentrer au pays pour continuer d’exercer leur métier.

Pour le président du CNC, il s’agit d’un nouveau départ vers un professionnalisme sans faille. Pour les autres médias détruits et fermés, il a signalé que les procédures judiciaires suivent leur cours normal.
Pour rappel, dans la foulée du coup d’Etat manqué du 13 mai, six médias ont été détruits. Il s’agit de la Rpa, Isanganiro, Bonesha Fm, radiotélévision Renaissance, radiotélévision Rema et Humuriza Fm de Gitega.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. kindros

    Toi “Bagaza” c´est plutôt toi qui es impoli, espèce d´imbones!!! Même les autres médias seront ouverts tôt ou tard et les bombardeurs seront chatiés sévèrement!!! Il est seulemet question de temps, wait and se!!!

  2. dester

    Hahaahaahahahah j’ai vue l’envoyé spéciale des USA aller aux travaux communautaires, je pense que le gouvernement n’as plus peur tant que les USA sont hors de portée

  3. Bagaza

    Tu es vraiment impoli, Tes parents n’ont pas fait leur devoir.

  4. Mujandi

    Qui de ceux qui ont detruit ces radios privees en premier lieu! La justice semble tres peu interessee!
    Un tres petit, mais bon signe quand meme. Veuillez svp reouvrir aussi la Rpa, la Radiotel renaissance et Bonesha Fm. D’ou viendront les ames charitables encore pour aider notre Isanganiro?
    Monsieur le directeur d’Isanganiro et Rema Fm, preparez deja tout rapidement, faites votre job….le Burundi en a cruellement besoin. Recrutez pour le moment, vos anciens journalistes sans oublier parmi les meilleur journalistes des stations brulees (solidarite oblige). N’ayez pas peur, et faites attention “aux intrus” surtout. Bonne chance a tous.

  5. kan76

    Peu avant l’arrivée de ban ki moon, menace des sanctions de l’UE, harcelement des commandos invisibles sur bujumbura. Nkurunziza et ses vasseaux realisent que l’heure n’est plus a l’entetement, au patriotisme mal placé mais plutot a mettre un peu de l’eau dans son vin, apres avoir fauche la vie d’une centaine de personne, ils ont l’audace de reouvrir les radios privees et stopper toute poursuite en justice contre la vraie opposition et societe civile . Les DDs je vous l’avais prevenu que vous irez negocier avec vos queues entre vos pattes. Qui dira mieux?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Covid-19. Le Burundi retient son souffle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. Le Burundi retient son souffle

Les Burundais sont-ils capables de prévenir, gérer et éradiquer le coronavirus ? Quel plan de riposte dispose-t-on en cas du Covid-19 ? Des questions, des inquiétudes fusent de partout  sur les réseaux sociaux, les médias nationaux et internationaux. Des commentaires bourrés parfois (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 625 users online