http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Elections 2015

Gérard Nduwayo, oiseau rare de l’Uprona « Concilie » aux présidentielles

02-03-2015

Le congrès extraordinaire du parti de Rwagasore de ce samedi 28 février a jeté son dévolu sur le consultant international Gérard Nduwayo comme candidat officiel aux présidentielles.

Gérard Nduwayo ©Iwacu

Gérard Nduwayo ©Iwacu

« Nous invitons notre candidat aux présidentielles…. Gérard Nduwayo (salve d’applaudissements) à venir vous saluer. », lance Concilie Nibigira à la foule des congressistes rassemblés au terrain Tempête de Bujumbura.

Pantalon noir, cravate rouge sur chemise blanche, Gérard Nduwayo arrive à petits pas de course au podium. Elégant et décontracté, malgré son caractère taciturne, l’homme au teint clair et au visage émacié salue les congressistes (estimés à quatre mille). C’est sur ces mêmes pas de courses que M. Nduwayo rejoint sa place.

Les hôtes de la grand-messe de l’Uprona sont laconiques sur le parcours de Gérard Nduwayo. Gaston Sindimwo, le stratège du parti, révèle que l’oiseau rare a été choisi parmi trois candidats : Léonie Ndayishimiye (moins de 35 ans, exclue d’office par la loi) et l’ancien maire de Bujumbura sous Buyoya, Pie Ntiyankundiye. Il se contente de rappeler que M. Nduwayo a été porte-parole sous Kadege et sous Manwangari.

La « Déborah » de l’Uprona, Mme Nibigira n’en dira pas plus sur M. Nduwayo. Le Premier vice-président de la République Prosper Bazombanza témoigne qu’il connaît M. Nduwayo, dès les années 82, comme étudiant et militant de l’Uprona à l’Université du Burundi.

Le candidat de l’Uprona promet la victoire sur le parti de Nkurunziza. Il se fait fort entre autres de faire passer le Burundi de la catégorie des pays pauvres à celle des pays émergents.

Signalons que lors du congrès, l’homme fort de l’Uprona, Gaston Sindimwo, s’en est pris aux députés et aux sénateurs qui « roulent pour d’autres partis. » Il se dit révolté par les députés upronistes de l’EALA rebelles à l’actuelle direction officielle. Il se montre aussi remonté contre les fonctionnaires upronistes des ambassades qui ne cotisent « que des haricots » au moment où ceux de la Première vice-présidence doivent chaque fois mettre la main à la poche, lors de leurs descentes hebdomadaires près du futur électorat.

  11   Vos commentaires
  1. Charlie

    Hey Mr. Kissinger! La course contre la montre… Allez, Allez, iyo 100 m urayikoze basi! Akagozi ni ryari? Tu y crois vraiment dur comme fer? Attendons!

  2. KAMARANYOTA DIEUDONNE

    Ce n’est pas étonnant que Monsieur Gérard Nduwayo accepte l’offre de gaston et concilie.Il a évolué au parti UPRONA jusqu’à la création du parti PARENA où il a migré en quête d’une place politique au cas où ce dernier venait de rempacer l’UPRONA sur l’echiquier plitique.Après la signature des accords d’Arusha,il revient au parti UPRONA et devient son parte parole.
    Tout cela montre qu’il n’est pas constant au niveau de l’idéologie parce qu’ à y regarder de près il roule pour son intêret personnel ( yiruka iyo bihiye.Ariko nimba koko yarize akaba yigira un bon consultant yari kubona ko harya atariho bihiye).Lorsque Martin Nduwimana est contraint de quité la première vice présidence,Monsieur Nduwayo était présenti pour occuper le poste d’un des conseillers principaux mais son offre n’a pas été accepté dont je ne sais quel motif.
    Ces derniers jours, il se disait étre en dehors des querelles internes au parti.Voilà qu’à la surprise générale, il accepte l’offre de gaston et conclie pour encore une fois porter le chapeau du parti qu’il avait enlevé pour être un consultat indépendant.

  3. Vuvuzela

    Abo batovyi barimonogoza mukudusamaza; barakavyara, nta kundi novuga!

  4. BUJUMBURA

    Le ridicule ne tue pas!

  5. Si c’est à Gérard NDUWAYO que l’UPRONA/CONCILIE a porté le choix on comprendra les motivations du groupe Concilie à s’entourer des gens avec des passés peu glorieux. Il suffira d’interroger des gens qui le connaissent et qui ont vécu avec lui au Canada pour découvrir sa face cachée.

  6. SENYAMWIZA J.CLAUDE

    Mr. NDUWAYO, Alias Kissinger yifutse bukeye..comme on di ten Kirundi. Ce Mr. vient de tomber dans des combines politiques sans aucun lendemain…! Nduwayo devrait savoir que l’aile dont il se réclame et qu’il veut représenter aux élections de 2015 (s’elles ont lieu) n’est plus ni moins qu’une création du CNDD-FDD pour affaiblir et déstabiliser, en utilisant la force du pouvoir qu’il détient en ce moment (jusque quand ????), ses opposants politiques sérieux comme Nditije, Busokoza et Ngayimpenda qui étaient en train de réussir la réunification du parti de Rwagasore afin de trouver un équilibre avec le CNDD-FDD… !
    Aussi, compte tenu du contexte socio-politique qui prévaut en ce moment au Burundi, Mr Gérard NDUWAYO fait partie de l’UPRONA dont les agissements sont associés à ceux du CNDD-FDD profondément affaibli par un Président de la République qui donne une image plutôt piteuse au reste du monde en voulant s’accrocher au pouvoir coute que coute (alors que son mandat de 10 ans va bientôt expirer bientôt), contre toute logique politique et toutes les lois républicaines y compris la constitutions burundaise, les accords d’Arusha, le rejet du Parlement en mars 2014 à changer l’article 96 qui lui aurait permis de briguer un 3ème mandat etc… ! Mr NDUWAYO, qui sûrement comptait sur le CNDD-FDD pour une place juteuse (1er Vice-Présidence) au sein du Gouvernement CNDD-FDD post-élections de 2015, devrait savoir que Nkurunziza partira. C’est une question de jours maintenant. Il partira avec tous les partis satellites au CNDD-FDD qu’il a créés par la violence et l’utilisation abusive du pouvoir qui, heureusement, est en train de lui glisser entre les doigts chaque jour depuis quelques temps maintenant. Il faut dire que la multiplication des erreurs politiques et des décisions malheureuses l’y aident largement. Me NDUWAYO, fait sûrement un mauvais choix mais il n’est jamais trop tard pour bien faire i.e., dans le cas de Mr Nduwayo, il n’est pas trop tard de revenir sur sa décision comme l’avait fait un certain Bonaventure NIYOYNAKANA il y a quelques mois de cela.

    • Karundi

      Ngira ufise akazi gake, Un commentaire plus long que l’article lui-même!!!

  7. Mugabo

    Je m’étais toujours demandé pourquoi Nduwayo Gérard n’ a pas ouvertement adhéré au CNDD FDD depuis longtemps

    • Vuvuzela

      Hahahaaa, uranyishe Mugabo. Uti kubera iki Nduwayo atafashe ikarata ya CNDD-FDD depuis longtemps? Nkubaze, wewe winjiye mumugambwe uwahe, ryari? Sauf les membres fondateurs d’un parti, tout le reste y adhere a une date ulterieure a la date de formation legale du parti. Ico ntawokimuhora. Mureke yipimire, asamaze abasamaye. Jewe anyibutsa ibintu bavuga ngo « gutumura mu muyaga », Iwacu ngira ntinkuriramwo na kimwe cette fois-ci!

      Bref, des signes de tripatouillage se remarquent dans le style de gouvernance de nos dirigeants.

  8. «  » Le candidat de l’Uprona promet la victoire sur le parti de Nkurunziza  »
    Nibabanze bihe pole ko bahakijwe na les congretistes qui reclamaient leurs sous après ce fichu congrès puis ils parleront de victoire plus tard.
    HAHAHA……………………..

  9. Karundi

    Hii, hii, hii

Publicité