Société

Des bacheliers privés, privés du diplôme

04/07/2018 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur Des bacheliers privés, privés du diplôme
Des bacheliers privés, privés du diplôme
Des bacheliers de l’ULB.

Certains lauréats des universités privées n’ont pas droit à la conformité de leurs diplômes. Ils n’avaient pas accès à l’université, pour le ministère. Mauvaise interprétation de la loi, soutiennent les responsables de ces établissements.

Désolation totale chez les bacheliers de la première promotion BMD (2011-2012) qui n’ont pas réussi à l’Examen d’Etat. Le ministère de l’Enseignement supérieur refuse de reconnaître leurs diplômes de baccalauréat. Le diplôme d’Etat est exigé chez tous les lauréats universitaires du nouveau système pour être titulaire du diplôme de baccalauréat, d’après le ministère.

L.I. est une lauréate en communication, première promotion BMD, à l’Université Lumière de Bujumbura(ULB), depuis plus de 2 ans. Il y a quelques jours, elle est allée chercher les copies conformes de son diplôme. Mais, à sa grande surprise, le ministère lui exige le diplôme d’Etat. Elle n’a pas réussi à l’Examen d’Etat. « Avec notre promotion, les universités privées exigeaient la note de 30% à l’examen d’Etat pour s’inscrire. »

Ce qui est étonnant, observe cette bachelière, c’est que le ministère leur a fait la conformité de leurs attestations de réussite conformes au diplôme de baccalauréat, depuis la fin de leur cursus.

Les responsables d’universités privées soutiennent ces lauréats. Le recteur de l’ULB, Déo Nimpagaritse, affirme que la première promotion de baccalauréat n’est pas concernée par la mesure. Cette dernière est l’objet du décret présidentiel du 18 octobre 2012 portant conditions d’accès à l’enseignement supérieur public et privé qui, en son article 2, stipule : « Ont accès à l’enseignement supérieur universitaire public et privé, les lauréats des humanités générales, techniques ou pédagogiques, titulaires d’un diplôme d’Etat ». Ce recteur parle ainsi d’une mauvaise lecture de la loi.

Diplôme A1, seule solution

L’Association des établissements supérieurs privés du Burundi(AESPB) a adressé une correspondance à l’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur, Janvière Ndirahisha, en avril, pour demander une solution à cette question.

D’après cette association, l’ordonnance ministérielle d’octobre 2011 portant conditions d’accès à l’enseignement supérieur privé pour l’année académique 2011-2012 est claire. Il pose deux conditions : être en possession du diplôme des humanités générales, pédagogiques ou techniques. Avoir obtenu 30% au minimum à l’Examen d’Etat.

Il y a deux semaines, indique le recteur de l’ULB, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, Gaspard Banyankimbona, a reçu quelques responsables des universités privées. « Nous attendons sa réponse ».

Contacté, un cadre du ministère de l’Enseignement supérieur est catégorique: « Tous les lauréats du système BMD sans diplôme d’Etat n’ont pas droit au diplôme de baccalauréat. Impossible ! » Pour ce cadre, seuls ceux qui ont commencé l’université avant 2011 ne sont pas concernés.
« C’est leur problème si certaines universités privées ont triché. » Et de confier que les lauréats concernés vont avoir le diplôme de niveau A1.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

819 utilisateurs en ligne