Interviews

Cyprien Mbonimpa : « Les Nations unies ne peuvent pas s’inquiéter pour rien ! »

L’ancien ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale souligne que la sagesse oblige le gouvernement burundais à saisir le BNUB pour échanger sur les allégations du câble diplomatique confidentiel du 3 avril.

L'ambassadeur Cyprien Mbonimpa ©Iwacu

L’ambassadeur Cyprien Mbonimpa ©Iwacu

Quel commentaire faites-vous du rapport du BNUB ?

Ce rapport des Nations Unies appelle deux commentaires majeurs. Les Etats-Unis, les Nations unies, l’Union Européenne, etc. sont des organisations sérieuses qui ne peuvent pas s’inquiéter pour rien !

Par ailleurs, le Burundi a envoyé ses troupes en Centrafrique pour empêcher qu’un génocide annoncé ne se commette. Pourquoi l’organiserait-il contre son propre peuple ? Quel intérêt nos autorités, disposant de forces armées, de la police, de services de renseignements, trouveraient-ils à armer une milice ?

Pourtant, le gouvernement burundais nie toute accusation …

S’il estime que c’est faux, il suffirait que ses services se mettent en contact avec le système des Nations unies et échangent sur ces informations. A l’issue de cet exercice, s’il s’avère que nos autorités ont raison, il faudra mettre la main sur ces individus qui veulent ternir l’image de notre pays et les punir.

Le gouvernement s’étonne de la procédure du Bnub de saisir le siège sans qu’il soit informé. Était- il tenu de le faire ?

La mission principale des Nations unies est de maintenir la paix et la sécurité dans le monde. Le BNUB doit suivre tous les faits et gestes qui pourraient compromettre la sécurité au Burundi et dans la région. C’est son obligation d’informer le siège à New York. Quand les relations sont au beau fixe, le système des Nations unies est en contact régulier avec les autorités locales. Le fait que ces problèmes apparaissent au grand jour, c’est qu’il y a un déficit de communication entre les Nations unies et le Burundi. C’est cela qui devrait être corrigé pour que l’information circule.

Du coup, le pouvoir évoque une vengeance suite à la décision de mettre fin au mandat du BNUB …

Les fonctionnaires des Nations unies ne peuvent pas se livrer à la vengeance. Simplement, la Communauté internationale ne veut pas se retrouver dans la situation de 1994 où le génocide annoncé au Rwanda n’a pas pu être évité, la catastrophe ayant emporté des milliers de Tutsi.
Au lieu de nier, le pouvoir doit approcher le système des Nations Unies pour analyser ensemble ces graves accusations. Et si ces distributions d’armes ont été faites à l’insu du gouvernement, des sanctions doivent être prises à l’endroit des coupables. Il doit montrer sa bonne foi et prouver qu’il n’a pas donné cet ordre. C’est la solution la plus sage.

Ne craignez-vous pas que le mandat du BNUB soit écourté ?

Pour quelle raison ? Dans le contexte actuel, il devrait plutôt être prolongé pour suivre de près l’évolution de cette situation, surtout que le pays s’achemine vers les échéances électorales de 2015.

  25   Vos commentaires
  1. mahoro jean

    Bitonde kuko bitebe bitebuke tugiye kubakuraho kunguvu kuko akari mumenyo yimbwa bagakuzayo ubuhiri

  2. mahoro jean

    Ada cndd bakwiye kwitonda kuko aho bari hari abandi kandi abo bariko bapfungira ubusa bamenyeko nabo ariyo mpembo bazoronka kko tuzobakuraho kunguvu kuko akari mumenyo yimbwa bagakuzayo ubuhiri

  3. Mubisanzwe ntamusilikare n’umwe akwiye kuba aserukira cange a shigikira umugambwe umwe mugihugu. kuko akazi kumusilikare n’ukucunga umutekano wabaturage bose, atalinze kutoranya imigambwe cange ubwoko bwabo, no kwivuna abansi b’igihugu. Naho ibihugu byacu (ibihugu byakarere k’ibiyaga bigali) birangwa n’ayo mateka yintwaro mbi yagisilikare, singombwa yuko twakomeza amakosa yagizwe n’abakurambere bacu. Ngo « igikiti ntikigukora mujisho kabili »… Harageze yuko umuslilikare wese asubira mumilomo yiwe yo kurinda igihugu, abanyepolitike bakore akazi kabo. Tutaranarangiza ikikibazo, nibaza yuko tutokwiyongera ikindi. Izo mbonerakure nimuzinjize mukisilikare cange muzironderere ubundi buzi, niba muzifise. Mwibuke n’urwaruka rurangije amashuri. Barabateze amaso n’amaboko. ahokutanga izo nkoho nimutange amakaramu n’ama cahier, mwohereze ababikeneye, muri izo mbonerakure, kuca ubwenge. Muzoba muteguriye akozoza keza uburundi n’abana banyu.

    • karire zose

      Rubusiri ego ndemeye urikijuju,mbegaho uvuga ngo abasirikare ntamugambwe bajamwo wibagiye kurntwaro ya mporona ko abasoda bose bari abumugambwe?mbega bica ndadaye nkikifyera bafyonze ntabasirikare bari mugihugu?ninde mucivile yamufashe atari nyene abo basoda bibinywamaraso.mbe 1995/6 abahutu babategetsi bishwe nabo biyita aba sans echeque abasoda ntibari buzuye mugihugu?mugabo kubera vyakorwa na mporona nawo ukaba warumugambwe wabo abahutu baturirwa kumapine bagasogotwa imigano igisoda citegereza mbere nabo baraja mubandi bakaja kwica no gusahura.uvuze rero uti ugiye gukubita ubuhiri ?urabaga wifashe ariko ico nokuvunirako akagohe uze ubanze uraguze kuko uwakugiriye nabi nuwishe ndadaye we yatumye abahutu bakanura nukuraba neza ko niwayitangura uzoyimara.ahubwo rero tekereza urye ivyuhawe atarivyo uzobura vyose.ubu si 72 shahu bicwa nkingurube.ico ciyumviro gisubize iyugikuye kuko uriko usihira wewe nyene nuruvyaro rwawe.sije nohahera.

  4. Kayondi jean

    Uwo ni mbonimpa,yarahindutse,ngira iyo photo yoha icirwa. Abadutwara bakamenya ko ibintu bihinduka,iyo niyo ngorane dufise ukutamenya ko aho tuba Turi hazoza abandi,Jewe ndi Peter notanze imihoho nkagenda kurya ayo afise

    • Ncutizose

      Effectivement il s’était toujours présenté à la presse en costume trois pièces.Il n’en trouverait pas facilement à sa mesure,tellement il a augmenté en volume,tête et orielles confondus.

  5. maurice

    bien sur qu’ils peuvent s’inquieter pour rien, l’ere ou on dit ngo « no ku maradiyo babivuze » pour confirmer un fait est terminee, montrez nous des preuves, je m’en fous de qui dit la nouvelle (ONU, UE, USA, RPA,…) aussi longtemps que ce ne sont que des rumeurs

  6. Citoyen

    je pense que le président Nkurunziza fait actuellement des erreurs qu’il va peut être regretter dans le futur. il se présente pour le commandant suprême des FFD alors qu’il est sensé être le commandant suprême de l’armée. Cette division qu’il opère s’il croit que ça lui sert en ce moment, il se trompe. malheureusement quand on s’en apercevra, il sera peut être trop tard et le pays aura encore basculé dans une violence qui emportera la vie d’honnêtes citoyen. Dire qu’on avait poussé un grand « ouf » après les élections de 2005…….

  7. mami

    Monsieur l’ambassadeur, nibaza ko abanyamahanga canke ONU uvuga yakira ivyo bayihaye ikemera ivyo bayibwiye. Uburundi ni igihugu ciza caaane aho abanyamahanga se sentent à l’aise kubera l’hospitalité y’abarundi n’ubuzima buzimbutse kuri bo kuko bafise amahera menshi. Ni co gituma baronse inkuru zibafasha kuguma iwacu baba batoreye muryera. Urabona ko ba Leonce Ngendakumana, Sinduhije, ba Nyangoma ba Pacifique Nininahazwe babakamira mucoze ngo i burundi biracika ngiyo Génocide, nabo bakagira bati ko vyivugiwe n’abarundi nyene turaronse arguments zo kwigumira i Burundi. Wibaza ko umukozi wa ONU barungitse gukorere i Tokyo anezerwa nk’uwo barungitse gukorera i Bujumbura? Loin de là! Jewe mba mu gihugu c’i Bulaya gitunze cane, nkorera amahera afise agaciro kanini mugabo iyo ngayahembwe nkamara kuriha ama factures arihano simenya iyo yaciye. Duhora tuvuga tuti amahera dukorera iyo tuba tuyarira i Burundi twobaye aba millionaires. Iyo ababarundi benshi baba bazi les secrets z’aya ma organismes des nations unies ntimwosubiye kubabesha. Amafaranga ayo mashiramwe ya société civile akoresha ayahabwa n’abo nyene, kandi ni menshi bu buryo iyo aba aja mubikorwa vyo guteza imbere abanyagihugu, abarundi benshi boshoboye gufungura kabiri ku munsi.
    Jewe ndarahiye ko ata Genocide izoba mu Burundi ndetse nta n’intambara hagati y’abarundi nshobora kurota. Ahubwo ikintangaza ni uko ntarumva uwuvuga abo iyo Genocide yerekeye abaribo, na Léonce Ngendakumana yayitanganje ntaratubwira ko ari abahutu canke abatutsi yerekeye?

    • Gezaho

      @mami
      Nibaza ko woroheje cane l’analyse ngo : « Uburundi ni igihugu ciza caaane aho abanyamahanga se sentent à l’aise ». Jewe nibaza ko utazi réalité du terrain. Yaba ivyo uvuga arivyo, abanyamahanga ntibaba ari bake nkabo tubona ngaha ugereranije n’ibindi bihugu de la sous-région, n’ahandi mubihugu tugenderamwo. Ivyo tubona ni akamaramaza. Kera abarundi bari réputés pour leur hospitalité. Uragaruka wirabire! Ils ne montrent aucun respect pour les étrangers. Que du mépris pour eux. Du jamais vu! Kubijanye n’amahera uvuga. Mbe uramaze kubona ko ari bake cane bafise familles zabo ngaha? Kubera ata infrastructures d’éducation de leurs enfants zihari zikwiye. Uduhera twose baronka, baturungikira imiryango yabo yagumye iwabo, aho nabo nyene bariha ama factures wavuze. En fait, si wewe wenyene uyariha. Bayariha iwabo bari ngaha. Bavuye aha, bobandanya bayarihira ahandi. Mbe mu Burundi ata na loisir n’imwe ihari, wovuga ngo umuntu ari à l’aise mu biki? Urakubitira ino wirabire ingene aba expatriés babaho très ennuyés les week-end. Turetse ivyo, mbe mission ya BNUB iheze wibaza ko baca baja muri chômage? Ahari ama missions ya ONU ni henshi. Twe tuba hano, iyo dusezera abagiye, nta n’umwe turahura avuga ko ashavuye ko agiye ahandi. Mugenzi jijuka umenye ko muri kino gihe Uburundi atari iyo paradis uriko uravuga. Ariko hamwe abarundi bohaguruka bagakorera igihugu, duheye ku ndongozi, ntacobuza ko kiba paradis.

    • x-inyongera

      none washaka uvuge ivyo urota. Sigura ingene petero n’igituma abonana n’imbonerakure, nonoka hamwe n’aba gnraux dd. Ni umukuru w’igihugu canke w’imirwi

  8. Nahimana

    Le président , chef des Armées manque manifestement de conseiller chevronnés, compétents capables de remplir professionnellement leur mission.
    En tout temps, le Président de la République doit se montrer au-dessus de toutes les formes de partisaneries afin de maintenir la cohésion nationale. C’est donc mal avisé que le PR. Nkurunziza tienne une rencontre à huit-clos avec une jeunesse d’un parti politique fut-elle celle d’un parti politique dont il est issu. Ce genre d’activité ne relève pas du tout de ses attribution et surtout à un moment de hautes tensions dans le pays. Si par extraordinaire, une rencontre avec les Imbonarakure devait se faire, elle se tiendrait en présence d’autres représentants des formations politiques agrées dans le but de rassurer tout le monde et de rassembler. Il revient logiquement à la seule direction du parti politique concernée de transmettre, le cas échéant, un message des autorités à ses membres. De plus , une rencontre huit-clos avec des hauts gradés, militaires et policiers en activité, issus des anciens mouvements armés , ne devrait pas se tenir en l’absence de la hiérarchie ordinaire. C’est acte en apparence anodine, mais il est en réalité lourde de conséquences particulièrement sur l’esprit de corps qui doit prévaloir au sein de ses institutions. De grâce arrêtons d’agir sous l’effet des sentiments et faisons appel à davantage de raison pour le bien de notre chère NATION.

    • Ncutizose

      C’est exactement du jamais vu il aurait dû se montrer au dessus de la partisannerie mais Nkuru …fait ce que bon lui semble advienne que pourra.!!!!
      10 ans de maquis ça laisse des séquelles,la logique n’est plus la même que pour le commun des mortels.

  9. kandi

    Mbe abazanye I na U, CVR izabavugaho iki. Boba bivugako batishe eh?

    • Kayondi jean

      Naho izobavuga ntaco bazobagira ,urumva ngira ushaka ko bazoca basaba ikigongwe

  10. Muco

    Monsieur le General Gaciyubwenge disait que l’armee National est unie et indivisible.Habaye iki Samedi.Wewe ko uri umu general kandi uri minister ko utatumiwe.Donc,igisoda c’iburundi si kimwe,hari aba ex combatant nabandi leta itemera ari wewe Gaciyebwenge na ton ex FDN.Ukaba umpinyuza ja Kwiradio twumve ko uhinyuza ivyabaye.Ntuzosubire guhenda rero abantu ngo muri bamwe.Narakubwiye ejo ikizoba cose wewe niwewe uzoba imbere.Waribagiye ko wahora sha utaryama muhigana none ubu bagushize muri yose,Barawuciye abakera ngo imbwa ihaze ntikuga.

    • Kayondi jean

      Ntawuvugana irya mukanwa,urabigerageza uzo umbwira

  11. SENYAMWIZA

    Tous les Tutsis « impliqués dans les institutions et autres organes dirigeants du CNDD-FDD y compris le gouvernement n’ont aucun pouvoir. Ce sont des Tutsis de service (imperekeza, ibikanga nyoni) qui doivent se la boucler et bouffer….. BUSOKOZA qui a voulu exercer ses prérogatives de Premier Vice Président a été immédiatement chassé….. Il en est de même pour des Ministres compétents comme Julien NIMUBONA. Quand je vois le Général GACIYUBWENGE et le Premier-Vice Président dans les médias, j’ai pitié d’eux….!!!! Mais quelle humiliation…!!!! Le Président invite les militaires FDD (je croyais que l’armée n’avvait pas de partis politiques…..), qu’il rencontre les milices IMBONERAKURE qui se comportent comme une armée nationale, le Général GACIYUBWENGE et le Premier Vice-Président ne disent rien du tout…! ! Non, ce gouvernement a de sérieux problèmes crédibilité aux yeux des Buurndais et du monde..! On e sait pas du tout sur quel chemin les dirigeants du CNDD-FDD sont en train de nous entrainer..Just let us wait and see….!

    • Bernard

      Il semble que le général Goliath rencontrait les démobilisés ce jour du 08 février 2014. Ce que tout le monde sait, c’est que c’est le Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants qui s’en occupe. Dans ce cas, quoi d’anormal qu’un officier de l’armée rencontre les démobilisés?
      Je suis convaincu qu’il n’y a pas de génocide qui se prépare dans ce pays. Pour quelles mauvaises raisons mon Dieu étant donné que le parti au pouvoir garde toutes ses chances intactes pour gagner les scrutins de 2015?

      • Ncutizose

        Bernard ,l’armée n’est pas autorisée à faire de la politique.None Nkuru yatumyeko aba officiers de l’ex-rebellion cndd ngo babe barakina urubugu ?

  12. Komera

    Il faut que les décideurs actuels apprennent à bien réfléchir avant d’agir pour éviter de poser des actes qui n’ont aucune valeur ajoutée pour notre pays. Le Burundi a des hommes et des femmes bien expérimentés dans divers domaines et ils devront être régulièrement consultés pour donner des conseils dans de telles situations très délicates. Un cadre des nations unies peut travailler n’importe où et pas seulement au Burundi, une partie insignifiante du globe.
    Aussi, le fait que le gouvernement du Burundi refuse d’organiser une enquête indépendante enquête plus d’un. Il n y a pas de fumée sans feu! Il y a beaucoup de signes qui montrent une situation inquiétante au Burundi. Les comportement de certains policiers et administratifs devant la violence des imbonerakure est très préoccupant, surtout qu’il n’est pas le même lorsqu’il s’agit des jeunes des autres partis: MSD, JRR non pro-DD, etc. Guhatikiriza Concilia ngo atware UPRONA atagira abamembres vyaje vyitsa n’akariho, ce qui montre que le pouvoir DD est animé de mauvaise intention, instaurer le monopartisme! Naho vyoshoboka, cela avantagera le groupe au pouvoir et non le bas peuple.

    • citoyen

      Monsieur Kamaro, le Burundi n’est pas une partie insignifiante du globe mon frère! il a un nom dans le concert des nations, son drapeau flanne et son hymne retentit chaquefois qu’il ya évenement de dimension nationale ou internationale.Je sais que tu le sais, tu as été pris par des émotions. Retenons-nous et touvons notre cher Burundi présent partout et surtout géant dans les coeurs de ses citoyens.
      Ainsi, il sera ce que nous ferons de lui(Burundi).

      Merci

      • Stan Siyomana

        @Citoyen
        C’est justement parce que que ce soit en politique, en education, dans l’environnement, dans les affaires et dans d’autres domains, il faut « AGIR LOCALEMENT ET PENSER GLOBALEMENT/Act locally, think globally que tout citoyen burundais devrait se garder de tout acte qui va ternir l’image du Burundi (dans les 9 millions d’ames d’autres citoyens et dans le concert des nations, comme au Conseil de Securite des Nations Unies).
        Merci.

        • ngabo

          Vous rernissez vous meme l’image en donnant a ces europeens des fausses informations. Quant a moi, je souhaiterai que tous les jeunes s’entrainer pour defendre leur pays. Ici ou je vis tous les jeuenes doivent s’enroler dans l’arme avant d’aller a l’university quelque soit la situation. Abo binonora imitsi bitegurira umwansi iyo yava ntaco batwaye babikorera ahabona. Ikibabaje nabaza kubikorera ahatabona nimba musoma amakuru hariho abasoda 4 b’abatutsi Kagame yishe baragiye kugwanira muri M23, abandi nabo bari mu Bugande, ubwo wumva ivyo bari gutegura arivyo bizozana iterambere i Burundi. Abarundi ntibagipfuse ku maso barabona ivyo abandi bikoza. Abatutsi bari bakwiye kuja hamwe bagasaba ikigongwe civyo bakoze 72 hanyuma bakabana neza n’abahutu nta kindi. Abazungu barabahenda!!!!!

          • Remy

            Pauvre exstremiste Ngabo!urambabaje kwel.ingwano y’abahutu n’abatutsi yaraheze sha twarabonye ko umwansi atari umuhutu canke umututsi,nibaza ko abarongoye oposition bose ari abahutu kandi abariko barapfa benshi n’abahutu,kandi birababaje kuko twese turi abavjkanyi ntaco tuba dukwiye gupfa.jana ayo macakubiri y’ubugugu iwanyu.

Publicité