Économie

Cibitoke : les agriculteurs pessimistes malgré la pluie

14/12/2017 Jackson Bahati 1

Après une longue période de carence de pluie, certains agriculteurs estiment que la production agricole sera faible. La direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage (DPAE) les invite à utiliser des semences sélectionnées résistant au soleil.

Même si pour le moment la pluie tombe régulièrement, les agriculteurs restent pessimistes.

Les aléas climatiques ont déstabilisé les agriculteurs dans les communes de Mugina et Buganda, province Cibitoke. C’est le constat fait par certains agriculteurs dont les champs ont été victimes du soleil. Selon Charles Nahimana, un des agriculteurs de la commune Buganda, les agriculteurs se sont précipités espérant que la pluie tomberait comme à l’accoutumée, mais en vain.

« J’ai cultivé un ½ hectare de haricots mais les feuilles ont jauni par manque de pluie. » Ce sexagénaire père de 6 enfants indique que certains champs de cultures se sont desséchés par manque de pluie. Pour eux, même si la pluie tombe régulièrement actuellement, la production agricole attendue ne sera pas grande. Ils se demandent comment ils vont rembourser les dettes contractées pour s’acheter des semences et payer leurs cultivateurs. Ils demandent à l’administration de leur venir en aide surtout en leur octroyant de nouvelles semences.

Par contre la production agricole sera bonne aux agriculteurs qui ont planté tardivement. Constat fait par Caroline Nibigira, une des fonctionnaires de la commune Rugombo qui pratique également l’agriculture pour pourvoir aux besoins de sa famille. Elle fait savoir que ses champs de maïs sont en bon état parce qu’ils n’ont pas été touchés par le soleil d’octobre et de mi-novembre.

Pour elle, cette pluie qui tombe régulièrement lui permettra d’avoir une bonne récolte de haricots et du maïs.

Utiliser des semences qui résistent au soleil

Cet appel est lancé par le DPAE de Cibitoke. Béatrice Nyabenda, N° 1 de cette direction, explique que les aléas climatiques observés dans tout le pays affectent très souvent le domaine de l’agriculture et de l’élevage. Ces derniers jours, poursuit-elle, on a observé des irrégularités climatiques. Cela a désorienté certains agriculteurs et surtout ceux qui ont planté en octobre. « Ces derniers ont été surpris par la pluie qui ne tombe pas. »

La directrice de la DPAE demande alors aux agriculteurs d’utiliser les semences sélectionnées et qui résistent au soleil. « C’est la seule solution au soleil de plomb. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. MANAYANJE

    « La directrice de la DPAE demande alors aux agriculteurs d’utiliser les semences sélectionnées et qui résistent au soleil. « C’est la seule solution au soleil de plomb. » ». Pourriez-vous m’orienter ? Où puis-je les trouver ?
    Merci de votre aide

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Depuis un certain temps, Bujumbura accuse, condamne Kigali. En revanche, Kigali a toujours nié toute implication dans la crise d’un pays voisin, le Burundi. Jusque-là, cela s’exprimait au travers des marche-manifestations et autres expressions à Bujumbura et ailleurs dans des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

313 utilisateurs en ligne