Politique

Arusha : les Batwa dénoncent une discrimination à leur encontre

29/11/2017 Chanelle Irabaruta 4

Emmanuel Nengo, représentant légal de l’Uniproba, association de défense des droits des Batwa, fustige la médiation pour ne pas avoir invité cette communauté à la 4ème session du dialogue, débuté, ce 27 novembre à Arusha.

« La communauté des Batwa représente la 3ème composante de la société burundaise. »

Il assure que l’on ne peut pas faire la paix dans la discrimination : «Notre pays ne recouvrira jamais la paix et le développement durables tant qu’une partie de ses citoyens sera exclue dans la recherche de solutions.»

M. Nengo dénonce une injustice à l’endroit des autochtones. La Constitution reconnaît la communauté des Batwa comme une composante de la population, en plus de celles des Tutsi et des Hutu. «Que les Batwa ne soient pas invités alors qu’elle est la 3ème ethnie, il y a lieu de s’interroger. »

Un seul Mutwa, rappelle-t-il, a participé aux négociations de l’Accord d’Arusha I à titre d’observateur. Il dénonce ainsi une continuité de la marginalisation de sa communauté. Et de conclure que s’ils étaient représentés, les Batwa donneraient leurs contributions comme d’autres Burundais pour sortir de la crise.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Bakari

    @Casimir
    “voilà on revient à l’équilibre parfait!!!!”

    On revient! Ceci signifie qu’il y a eu équilibre à une certaine époque. C’est laquelle?
    Précisez SVP!

  2. Casimir

    40% Tutsi
    40% Hutu
    20% pour les batwa
    voilà on revient à l’équilibre parfait!!!!

  3. Karanga ilia

    @ Ayahu
    Et qui avez des solutions pour tout , quel pourcentage de représentativité souhaitez vous pour les batwa ? L’arnaque d’Arusha n’est pas si méprisable que cela , elle permet quand même la coptation et le pouvoir de bujumbura ne veut pas y toucher .

  4. Ayahu Jean Pierre

    “les Batwa dénoncent une discrimination à leur encontre” et ils ont raison car finalement il faut être parmi les gens qui crient fort, parfois sans motif raisonnable, pour être entendu. C’est aussi les conséquences de l’arnaque du siècle contre le peuple burundais, Arusha je veux dire. En effet, il est stipulé les minorités seront représentées à hauteur de 40 % dans les institutions ( faut-il en définir aussi les contours car semble-t-il il y en a qui échappent à cette règle). Or, ces 40 % sont systématiquement attribué à la seule minorité tutsi, reduisant ainsi les batwa à un peuple à qui on doit perpétuellement la compassion par cooptation

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Ntega-Marangara, le devoir de mémoire

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Ntega-Marangara, le devoir de mémoire

15 août 1988- 15 août 2018, trente ans viennent de passer après la crise sanglante qui a endeuillé les communes de Ntega (Kirundo) et Marangara(Ngozi). Hélas, à ce jour, la lumière n’est pas faite sur ces événements tragiques. Des questions (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

304 utilisateurs en ligne