http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Sécurité

8 blessés dont un grièvement dans deux attaques à la grenade en plein centre-ville

Mercredi, 03 février 2016 - 2 grenades ont explosé en pleine ville de Bujumbura, sur le boulevard Partrice Lumumba devant la maison de téléphonie, Lumitel. Des blessés se font soigner à la clinique Prince Louis Rwagasore ©A.U/Iwacu

La première attaque a été perpétrée en face de l’immeuble abritant la compagnie de téléphonie mobile Lumitel

Les deux attaques à la grenade perpétrées en plein centre-ville de Bujumbura ce mercredi 3 février vers midi, aux heures de grande affluence, ont fait 8 blessés.

Quelques suspects ont été arrêtés par des agents de la Brigade spéciale anti-émeute. Ils sont intervenus à bord de leur pick-up en moins d’un quart d’heure après ces explosions qui ont créé une panique générale.
Selon des sources policières, la première attaque à la grenade lancée en face de l’immeuble de la compagnie de téléphonie mobile Lumitel, a fait 5 blessés. C’est sur le boulevard Patrice Lumumba.

Ces victimes ont été directement évacuées vers les hôpitaux les plus proches dont la Clinique Prince Louis Rwagasore pour les premiers soins. Il s’agit essentiellement de simples passants et des vendeurs de carte SIM et de recharges de Lumitel.

L’autre grenade lancée juste après une demi-heure des deux premières en plein milieu de l’avenue de la Croix-Rouge, en face de la banque BNDE a fait 3 blessés dont un motard. «La grenade a explosé juste en face de lui, Il saignait beaucoup quand il a été évacué, sa moto a été endommagée», raconte un témoin. Tout le parking des bus desservant les quartiers sud de la capitale s’est vidé en une dizaine de minutes après ces explosions.

Pour le porte-parole de la Police, Pierre Nkurikiye, ces attaques à la grenade auraient été perpétrées par un ’’seul malfaiteur’’. Il se base sur l’intervalle de ces attaques. Selon lui, deux suspects ont été arrêtés lors de l’intervention de la police.

  6   Vos commentaires
  1. Mahoro

    Ni akamaramaza: gufata grenade ugatera abantu ataco ubagiriza ni ububisha bubi kandi butegerezwa kugwanywa. Iyo politike yo gutera grenade « des civils innocent » ni nyabaki?

  2. Mutima

    Les frustrés sont nombreux, les endeuillés, les veufs et veuves, les orphelins pillulent dans la Capitale. Il n’y aura pas de répit, les gens sont unanimes, PETER doit céder le pouvoir. Il doit y avoir un changement de régime.

    • Mariya Budangwa

      @Mutima

      Tu veux tromper qui quand tu parles qu’il y a des frustrés, des endeuillés, les veuves, les veufs et les orphelins quand est-ce qu’il n y a pas eu au Burundi depuis notre indépendance? C’est maintenant que Peter est au pouvoir qu’ il doit y avoir un changement de régime pour laisser la place à qui ? Pacifique, Sinduhije et consort. Ndadaye a été tuer et maintenant vous ne voulez pas de Peter. Twarabahinyuye!

    • Mugenzi

      La façon que vous avez trouvé de le faire partir est de tuer les paisibles gens? Ça ce sont des actes de terrorisme. Quinconque qui lance des grenandes sur les paisibles citoyens doit être combatu sans considerer son appartenance politique, ethnique,…

    • Ma

      @Mutima
      Wewe ubaye frustré uca utera grenade inzirakane?

    • kan76

      @mutima ces dd pensaient qu’ils avaient le monopole de la violence. Quand le peuple manifestait a main nu ils l ont humilie, tue, bref vouloir le faire taire. Toute ses usurpateurs du pouvoir qu’ils ne croient pas qu’ils sont a l abri. La diaspora burundaise levez vous ou que ses vampires passent ils faut les secouer d’une facon ou d’une autre meme physiquement si il le faut comme le font nos freres de 2 congos.

Publicité