Samedi 04 février 2023

Économie

William Ruto : « Une communauté est-africaine sans frontières améliorera le climat des affaires »

24/10/2022 1
William Ruto : « Une communauté est-africaine sans frontières améliorera le climat des affaires »
Le président William Ruto au cours des cérémonies marquant la Journée des Héros de l’indépendance, Mashujaa Day

Le président William Ruto a déclaré que la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) n’atteindrait son potentiel que si elle supprimait les obstacles aux frontières qui empêchent le libre-échange et la circulation des civils.

Le Chef de l’Etat Ruto a déclaré, lors de la célébration du 59è anniversaire des Héros de l’indépendance, qu’Une Communauté Est-Africaine sans frontières permettra une libre circulation des personnes, des biens et des services dans toute la région, créant des opportunités, de la richesse et de la prospérité.

Le président a fait savoir que l’EAC devrait ouvrir la voie à la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (AFCFTA). « C’est notre chance pour nous dirigeants et citoyens de l’EAC de travailler ensemble pour que nous puissions changer nos frontières, aujourd’hui perçues comme des obstacles, et les transformer en ponts afin que les biens, les services et les personnes puissent traverser et circuler librement dans la sous-région, sans obstacles », a déclaré le président William Ruto.

Le président William Ruto a exhorté les membres du monde des affaires à tirer parti des protocoles et des plates-formes de l’EAC et de l’ACFTA pour faire des affaires dans la région.

Le Chef de l’Etat kenyan a en outre encouragé la Communauté de l’Afrique de l’Est à s’impliquer dans des projets communs, en particulier dans les secteurs où les pays membres ont beaucoup de matières premières mais pas de main-d’œuvre de transformation.

Selon l’économiste Brian Amwai, l’Afrique de l’Est sans frontières a tout à gagner des relations étroites entre les entreprises, l’industrie et les immigrants entre ses pays. « Géopolitiquement parlant, le moment est propice, les arguments économiques sont solides et les étoiles politiques nationales semblent bien alignées dans la plupart des pays de l’EAC. Il est temps de saisir cette opportunité pour que la jeunesse d’Afrique de l’Est en profite ».

En outre, cet économiste soutient que même si les pays d’Afrique de l’Est venaient à faire des affaires sans barrières, les gouvernements devraient être vigilants et faire plus attention aux produits de contrebande.

D’après cet analyste, cette liberté peut être limitée si les gouvernements de ces pays ne parviennent pas à établir des lois commerciales appropriées. « Le commerce de contrebande et de marchandises illégales peuvent prospérer s’il n’y a pas de loi appropriée. De même, nous pouvons être témoins de détournements de biens sans une politique appropriée ».

EAC

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. This is absolutely the way to go. Gone are the years when Africa used to be it’s own enemy. African leaders should seriously think about eliminating all these barriers.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 2 989 users online