Mardi 13 avril 2021

Editorial

Une première !

25/07/2014 14

Antoine KaburaheDes Imbonerakure arrêtés, jugés et condamnés ! Une première. Dans la nuit de samedi 19 juillet, vers 20 heures, à Kagwema (province Bubanza), huit Imbonerakure armés de machettes, couteaux, l’un portait même une AK 47, se sont livrés à des actes de violence, arrêtant et pillant véhicules, motos et passants.

Sanction : une année d’emprisonnement. Normalement le vol en bande organisée est puni, conformément à l’article 262 du code pénal, « de dix ans à trente ans de servitude pénale lorsqu’il est commis soit avec usage ou menace d’une arme. »

Du côté de l’opposition on regrette cette condamnation jugée très « légère ». On rappelle la perpétuité requise contre une vingtaine de jeunes militants du MSD, il y a quelques mois.

Deux poids deux mesures ? Oui, certainement. Mais pour une justice très connue pour son accointance avec la politique, saluons tout de même l’action du procureur de la République à Bubanza. Il faudrait, certes, plus de cran à notre justice mais « le plus long voyage commence par un premier pas », disent les Chinois. Réjouissons-nous pour cette première.

Mais nous persistons à dire que de tels groupes et de telles rondes nocturnes, officiellement pour le maintien de l’ordre, constituent un danger à la sécurité nationale.
Même si la sécurité est l’affaire de tous, un expert interrogé par Iwacu est persuadé que les fameux Comités Mixtes de Sécurité ne remplacent pas de ce fait les corps de sécurité. « C’est le plus grand danger », prévient Gérard Birantamije. Il a mille fois raison ! Ce qui est arrivé à Kagwema montre que le dérapage est facile et que ces jeunes peuvent être une menace pour tout le monde, même les membres de leur parti …

Forum des lecteurs d'Iwacu

14 réactions
  1. Gerard

    Imana niyo itanga abategetsi ntabwo ari DD sha.

    Niwasaba umwana w’umuntu azoguha nk’umwana w’umuntu, niwasaba Imana utabangikanije izoguha nk’Imana.

  2. borntomakelovenotwar

    Interjeter appel et les mettre au maximum de la peine.

  3. Vuvuzela

    Inkoona ntiryamye ibona vyose! Meme Ndayizeye ne se presentera pas pour l’opposition. Il faudra lui coller quelque chose. Hasigaye Ntibantunganya na le tres eloquant du CNDD, ancien de EAC.
    Abasigaye ni bande atarabazanywe n’inguvu gusa? Abo nabo bazosanga izindi, pompage igirwa tous les jours, c’est le terrain privilegie par DD.

    Alternative pacifique et realiste: DD nizane un homme tres serieux pour le 3e mandat hanyuma tugire amahoro ou agahengwe pendant 5 ans ziri imbere.

    Je viens d’interrompre mes vacances pour partager mes fantasmes.

  4. Terimbere

    Tout comme nous-memes, ces magistrats ont besoin de travailler, de nourrir leurs familles, de sauvegarder leurs vies!
    Ils sont aujourd’hui laisses a eux-memes!
    Qui sait ce qui arrivera a ce procureur? Il faut garder l’oeil ouvert!
    Les temps sont durs, encore moins d’une année et il va falloir recommencer car c’est clair que nous voulons vivre dans un pays démocratique, mais nous avons besoin d’institutions! Or ces dernières années, on en a aucune!
    Pourvu que ça ne dure!

  5. Intaama Yambarwa

    Mbe Concilie wewe ntakwiye gupfungwa? Muti kuki? Ses actes pourraient avoir des consequences tres graves pour le pays. Je me demande si elle ne devrait pas etre poursuivie pour “attentat a la surete interieure de l’Etat”.
    Si c’etait l”Uprona au pouvoir, ce serait sans doute le langage qui serait utilise pour la condamner. Meme chose si elle perturbait DD; elle rejoindrait Radjabu sans tarder.

    Meme sort pour les perturbateurs sans scrupule

  6. Uwarugwanye

    Umuntu wa mbere wo gukengurukira ni uwo musirikare yatwara ico kirindiro yerekanye ko ata kajagari k’ibisuma yokwihanganira, hanyuma agafata ingingo rugabo yo gufata no kujana abo bagesera aho bakwiriye kujanwa. N’ukuri yarumvise imiborogo y’abanyagihugu aca yihutira kubatabara ningoga. Ako ni ka ga “commando” ko kudatinya urukamvye bigishijwe bakamenya. Ico ni icigwa abasoda bacu baraye bahaye ico giporisi cigenza nk’abanyeporitike aho gukora umwuga waco. Ejo naho umushikirizamanza wa republika i Bubanza niyatinyuka kunguruza urwo rubanza mu kwiyamiriza irya ngingo ya sentare azoba abaye uwa kabiri wo gushimira. Igisigaye, twosaba abacamanza kwisubiza agateka kuko amategeko basomye mu guca runo rubanza si ayanditswe, ni ayo bakuye ahandi tutazi. None ga yemwe, inkozi z’ikibi ziyemereye ivyaha nka birya vy’agahomerabunwa, zikanavuga abazituma mur’ivyo bikorwa, hari hasigaye iki?

  7. mugenzi

    Voilà la justice de Nkurunziza ,Barandagiye et bagorikunda. L’histoire ne dira pas assez sur les trois hommes. Wait and see

  8. KARIMANZIRA

    Eeeeh aba dd agahimbo kabarenze!!! Mutanguye gupfunga abazoduha amajwi muri 2015

  9. Uwarugwanye

    Le tout premier homme à saluer pour son courage exceptionnel est le responsable militaire de la patrouille qui pris la décision d’arrêter ces bandits armés et les embarquer là où il fallait. Il a écouté les cris de détresse du peuple puis il est vite intervenu . C’est déjà une leçon exemplaire que l’armée (FDN) peut donner à notre police nationale plus politique que professionnelle. Nous attendons que le procureur de Bubanza interjette appel contre le jugement rendu, et dans ce cas, il sera la deuxième personne à louer. Enfin, les juges devraient cesser de se ridiculiser, puisque les coupables avaient clairement plaidé coupables et même dévoilé les réseaux dans lesquels ce banditisme armé est organisé. Ne dit-on pas que les jours du voleur sont au nombre de 40? Les miliciens de Kagwema viennent de l’apprendre et d’en avoir pour leurs comptes.

  10. simba

    Bien dit M. Kaburahe. C’est un debut, un petit debut, qui, esperons-le, dissuadera au moins ceux qui planifiaient des coups semblables. Ne negligeons pas ce geste et encourageons plutot les autres juges a faire mieux.

    J’aimerais bien voir quand meme la tete de l’administrateur qui defendait ces jeunes ds l’article precedent, un reflexe sans doute, :-).

  11. Clean PP

    Je ne suis pas membre donc j pas votre analyse. Mais j ai suivi a radio ce qui s’ est passe.
    Sans m’ ingerer dans les affaires de la justice burundaise, c’est aberrant de voir cette legere sentence, pour des gens attrapes en flagrant delit. Souvenez-vous du proces des jeunes du MSD? Et….si c’etait des FNL pro-Rwasa quelle punition exemplaire ils auraient encourue?

    • Nzobandora

      Non seulement la sanction est légère et risible mais ils ne vont même pas passer 5 mois en prison.
      Et dire que certains disent à voir combattu l’injustice!!!pppfff…………

    • Umuzungu

      On prétend, à tort, que la justice est aveugle. Au Burundi nous pourrions la qualifier de borgne ! Il ya deux poids et mesures dépendants de l´origine des condamnés. Ceci n´est pas un bon exemple pour un gouvernement qui se dit être démocratique.

      • KIRISHAVU UMENYE KO NABO ARI ABANTU

        Haaah mes chers compatriotes. C’est vraiment aberrant que cette legere sanction soit decidee alors que pour d’autres elle est vraiment lourde. Neanmoins, reconnaissons qu’en matiere penale, la sanction depend de plusieurs parametres. La loi penale est d’interpretation stricte; Lisez aussi les articles du code de procedure penale sur la procedure particuliere d’aveu et de plaidoyer de culpabilite. Si c’est la procedure qui a ete suivie, c’est normale. Mais je n’en dirai pas plus car je n’en sais pas plus. Seulement, si les jeunes ont denonce leurs instigateurs, ceux-ci devraient aussi et surtout etre poursuivis pour cela soit comme co-auteur, soit comme ayant concouru a cette bavure digne d’animaux. Peut-etre qu’avec le recrutement des magistrats sur concours, ceux-ci pourront etre au moins parfaits mais egalement le pessimism de certain burundais qui ne tolerant point les oeuvres de “l’autre”, qu’il dise vrai ou faux; qu’il fasse bon ou mauvais, pourrait diminuer ou se terminer. Apprenons a etre tolerants et a comprendre que l’autre est aussi quelqu’un qu’il faut ecouter et respecter.

        QUE DIEU TOUT PUISSANT PROTEGE NOTRE PAYS.

        Que

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Online Users

Total 1 077 users online