EN

Économie

Une personne tuée et plus de 1870 pagnes saisis dans une opération anti-fraude

15/12/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Une personne tuée et plus de 1870 pagnes saisis dans une opération anti-fraude
Une personne tuée et plus de 1870 pagnes saisis dans une opération anti-fraude
« Ces pagnes seront vendus aux enchères et tout le produit de la vente sera versé au trésor public »

Dans la nuit de ce dimanche à lundi 14 décembre 2020, la police a intercepté et arrêté des contrebandiers en plein déchargement de 31 colis constitués de pagnes à Bujumbura sur les rives du lac Tanganyika. Un des fraudeurs a été tué pendant cette opération.

Vers 9 heures et demie sur les rives du lac Tanganyika, à la plage communément appelée « Kirobezo », non loin de la plage « Safi Beach » et le port de Bujumbura, des policiers de l’unité marine, des militaires et des civiles observent un tas de pagnes saisis.

Une pirogue est accostée dans l’eau du lac tout près des rives. Etonnement, il y a dans la pirogue, un liquide rouge. « C’est le sang d’un contrebandier tué », chuchote un militaire de la marine présent sur les lieux.

Des discussions de ses collègues personnes sur place font état d’une opération de policiers qui a abouti à une saisie de plusieurs pagnes de la contrebande et une arrestation des fraudeurs.

« Les fraudeurs ont essayé de résister et un policier a tiré sur un des malfrats répondant au nom d’Emile Nduwimana. Il est mort sur le champ », dira Moïse Nkurunziza, porte-parole adjoint du ministère chargé de la sécurité.

Selon lui, c’était vers 1 heure et demie dans la nuit du 13 au 14 décembre quand la police a intercepté ces fraudeurs entrain de décharger 31 colis constitués de pagnes de la contrebande.

Compte tenu du fait que sur les colis, il y a les noms des propriétaires, a fait remarquer Moïse Nkurunziza, la police va faire tous son mieux pour les appréhender.

Il a présentés « 4 personnes complices et employés des fraudeurs arrêtées pour des enquêtes » avant de faire savoir que « le corps du fraudeur tué a été évacué à la morgue ».

« Ces pagnes sont au nombre de 1.877 pièces et ont une valeur d’environ 52 millions de francs burundais », a indiqué Audace Niyonzima, commissaire général de l’Office burundais des recettes(OBR) dans une interview accordée aux journalistes.

Et de faire savoir que ces pagnes seront vendus aux enchères. « Tout le produit de la vente sera versé au trésor public. » Le commissaire général de l’OBR a confié que ces colis de pagnes saisis provenaient de la République démocratique du Congo.

Il a tenu à remercier la population qui a fourni des renseignements et la police qui a fait une intervention rapide et efficace. Signalons que la police a brûlé la pirogue qui a servi de transport de ces pagnes et les filets de pêche contenus dans cette embarcation.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. L’heure est grave

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. L’heure est grave

« 41 nouveaux cas positifs ont été notifiés sur 1 242 tests réalisés, soit un taux de positivité de 3,3 %. Parmi ces cas, 35 sont de transmission locale, soit 85,37 % et 6 cas importés, soit 14,63 %. Ce (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 253 users online