Politique

Un week-end riche en candidats à la présidentielle de mai 2020

02/02/2020 Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Un week-end riche en candidats à la présidentielle de mai 2020
Un week-end riche en candidats à la présidentielle de mai 2020
Jacques Bigirimana lors du congrès extraordinaire du Cndd-Fdd

Après l’Uprona qui a mis sur un piédestal Gaston Sindimwo pour la présidentielle, c’est sans surprise que le FNL (Front national de libération) a mis en avant Jacques Bigirimana, son président, ce dimanche 2 février 2020. Pour le CDP (Conseil des patriotes), le choix s’est naturellement porté sur son président Anicet Niyonkuru.

Un dénominateur commun pour ces deux partis : ils sont prêts pour des alliances. D’entrée de jeu, le FNL n’exclue pas une éventuelle coalition avec toute formation politique émettant sur la même longueur d’ondes : «De prime abord le FNL ira gaillardement aux élections comme un parti ayant confiance en sa force ».

Cependant Jacques Bigirimana apporte une précision de taille : « Mais dans le communiqué sanctionnant ce congrès, il est stipulé que nous sommes prêts à cheminer ensemble avec tout parti ou toute personne partageant nos idéaux, notre vision du développement du pays, les portes sont ouvertes ».

Selon lui, ces partis ou ces personnes sont les bienvenus. « Pourvu que nous ayons les mêmes idées, mettions en avant les mêmes desiderata de nos citoyens. Que celui qui se dit prêt le dise aujourd’hui pour que nous allions ensemble aux élections».

Même son de cloche pour Anicet Niyonkuru, ancien ténor du Cnared fraîchement rentré d’exil pour prendre part aux élections, il n’écarte pas l’idée d’une ’’coalition avec d’autres partis pour affronter les élections’’.

« Je ne peux pas révéler le nom de cette coalition parce qu’il y a encore des tractations et des pourparlers avec d’autres partis mais d’ici deux semaines, cette coalition sera mise sur pied », confie Anicet Niyonkuru.

Anicet Niyonkuru : «Le CDP est pour une coalition

Il apporte une petite nuance, une sorte de volte-face possible en cas d’échec de cette coalition : «Même si à l’issue de ce congrès nous venons de nous entendre de nous mettre ensemble avec d’autres partis, cela n’empêche pas que le CDP décide d’aller seul aux élections si ces alliances venaient à échouer. Comme cela a été décidé, notre parti ira coûte que coûte aux élections », a tenu à préciser le président du CDP.

Signalons que les candidats déclarés à la présidentielle sont aujourd’hui au nombre de 11 : il y a Evariste Ndayishimiye pour le Cndd-Fdd, Gaston Sindimwo pour l’Uprona, Jacques Bigirimana représentera le FNL, Anicet Niyonkuru est mis en avant par son parti CDP, Kefa Nibizi a été choisi par son parti, le Sahwanya Frodebu Iragi rya Ndadaye.

Pour cette présidentielle il y a également Abdul Kassim pour l’UPD-Zigamibanga, Léonce Ngendakumana pour le Frodebu, il y a Fidélité Nibigira de l’APDR, Valentin Kavakure qui représentera le part FPN-Imboneza.

Deux indépendants ont déjà annoncé leur volonté de briguer le fauteuil présidentiel, il y a Francis Rohero, Dieudonné Nahimana, un jeune pasteur. Des sources dignes de foi, nous annoncent une possible candidature à la présidentielle de Faustin Ndikumana, président de l’association Parcem, aujourd’hui suspendue.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a annoncé aux hauts responsables du ministère la tolérance zéro à quiconque se rendra coupable de la corruption et de la criminalité, priorité du gouvernement. Il a aussitôt joint l’acte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 336 users online