Jeudi 25 avril 2024

Économie

Le lancement de l’Amstel 50 cl

28/02/2016 11
Elvis Castanou : «ce nouveau produit va nous aider à l’offrir à nos clients à un prix abordable. »
Elvis Castanou : «ce nouveau produit va nous aider à l’offrir à nos clients à un prix abordable. »

Depuis ce 27 février, l’Amstel 50 cl est sur le marché, avec les mêmes étiquettes que l’Amstel blonde. D’après Elvis Castanou, directeur des ventes à la Brarudi, ces deux dernières années ont été très difficiles pour les ventes des produits Amstel. Il indique qu’elles ont chuté jusqu’à moins 6,5% en 2015. Et d’espérer : « Nous pourrons offrir ce nouveau produit à nos clients à un prix abordable.  » Avis partagé par un des clients présent au moment du lancement de ce produit au bar « Cercle universitaire » : « Non seulement le goût diffère un peu de l’Amstel 65cl, qui se vend à plus de 1700 Fbu, mais aussi le prix est vraiment très abordable. » Un autre distributeur des produits Brarudi d’ajouter : « Si ce nouveau produit est très apprécié comme la petite Primus dit « akabajou », la grande Amstel n’aura certainement plus de clientèle. »

Signalons que le prix recommandé par la Brarudi est de 1300 Fbu par bouteille et 30 000 Fbu pour une caisse complète avec emballage.

Forum des lecteurs d'Iwacu

11 réactions
  1. Munyagihugu Gerarld

    ariko ni ngorane dufise mugihugu…ndakunda Amstel ndende ikanye gose si ndababeshe ariko na les problemes dufise in our country its not marketing a new bottle that will help us…neither politically nor economically

  2. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Je suis choqué chaque fois que je vois la publicité de l’alcool dans nos pays africains où on laisse toutes les portes ouvertes à sa consommation effrénée. Mais sait-on qu’en 2012, l’usage nocif de l’alcool a été à l’origine de 3,3 millions de décès dans le monde? Non seulement la consommation d’alcool peut entraîner une dépendance, mais elle augmente également le risque de développer plus de 200 maladies, dont la cirrhose du foie et certains cancers. En outre, l’usage nocif de l’alcool peut occasionner des actes de violence et des traumatismes.
    D’accord donc pour la publicité de l’alcool mais ayez la décence de dire au moins que l’alcool est dangereux pour la santé afin d’encourager les gens da boire de façon responsable. On le fait déjà pour le tabac interdit d’ailleurs dans les lieux publics. J’espère que cela sera de même pour la publicité de l’alcool dans nos pays dont le Burundi.

  3. NDABIRABE

    C’est le même prix. 1700 Fbu /65cl = 26 Fbu/cl, 1300 Fbu/50 cl = 26 Fbu/cl. Celui qui n’a pas pu acheter l’Amstel 65 cl n’achètera probablement pas celui de 50 cl.

    • Augustin

      Vous avez raison. En termes de prix rien ne change. Ce qui peut attirer c’est peut etre le nouveau conditionnement; l’amestel etant essentiellement consommee par la classe des intellectuels. Chez nos paysans le facteur quantite prime, donc il y a lieu que ce nouveau produit rate sa penetration.

      • Backary

        @Augustin
        « …l’amestel etant essentiellement consommee par la classe des intellectuels. »
        Classe d’intellectuels! C’est quoi être intellectuel? Savoir lire et écrire? Revoyez bien votre définition!
        Et ayez un peu plus de considération pour les moins nantis…

  4. Nzovu

    Vous innovez la bière, il faudra aussi innovez les sources financières qui nous permettront de payer. Ubu naho uba ufise amafaranga yo kugura icupa, urinywa umutima uri mu mutwe.

    • tomas

      Ewe Nzovu urandyoheye. Erega unyoye icupa rija mu mutwe!! Ko rihurirayo n’umutima navyo vyerekana ko icupa nukurishira ku muzirikanyi, ku mutima, aho uri hose.

    • nunu nado

      Nous n’avons pas besoin de nous soualer la guerre, nous avons besoin de la paix,le pain et la securite.

      • Baobab

        @nunu nado
        « Nous n’avons pas besoin de nous soualer la guerre »
        C’est vrai! Cette guerre commence à trop nous saouler!

  5. Kindros

    Murakoze cane kuri ako kabaju Amstel rurya rucupa rurerure gwagorana guterura

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 4 576 users online