Jeudi 25 avril 2024

Économie

Transport en commun : les prix officiellement revus à la hausse

10/02/2022 Commentaires fermés sur Transport en commun : les prix officiellement revus à la hausse
Transport en commun : les prix officiellement revus à la hausse
La ministre en charge du Transport a annoncé la hausse des prix du transport ce 9 février

Dans une conférence de presse ce 9 février, le ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme a annoncé la hausse des prix du ticket de transport en commun de 12,63 % tant en mairie de Bujumbura qu’à l’intérieur du pays.

La ministre chargée du Transport, Marie-Chantal Nijimbere fait savoir que cette hausse se base sur la récente augmentation des prix du carburant survenue en date du 27 janvier 2022.
Elle tient compte aussi de l’augmentation de 12, 63 % en moyenne du prix pour l’essence super et le mazout et ’’de l’intérêt général de toutes les parties prenantes’’.

Ainsi, le prix de transport par bus en mairie de Bujumbura passe de 400 à 450 BIF. Les prix pour l’intérieur du pays varient selon l’éloignement de la capitale économique.

Rappelons que le 1er février, une commission mixte chargée de réviser les prix du transport en commun avait décidé de revoir à la hausse les prix de transport. En mairie de Bujumbura, le prix du ticket par bus avait passé de 400 à 500 BIF. A l’intérieur du pays, les prix étaient haussés jusqu’à 25 %.

Ce 4 février, la ministre chargée du Transport, Marie-Chantal Nijimbere avait annulé cette mesure. Elle avait expliqué que cette décision devrait être une proposition à soumettre au ministère ayant en charge la régulation des prix pour appréciation et décision après concertation des autres intervenant dans le domaine.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 4 863 users online