Société

Tokyo soucieuse de l’enseignement des métiers au Burundi

19/02/2019 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur Tokyo soucieuse de l’enseignement des métiers au Burundi
Tokyo soucieuse de l’enseignement des métiers au Burundi
Vue partielle des infrastructures remises.

Quatre salles de classe construites, six réhabilitées et deux blocs d’atelier et de toilettes, ainsi que des couloirs réhabilités. Tel est le don remis, ce lundi 18 février, par Takayuki Miyashita, ambassadeur du japon au Burundi, au centre de formation professionnelle de l’œuvre humanitaire pour la protection et le développement de l’enfant en difficulté (CFP/OPDE). Il s’évalue à plus de 82 mille USD.

Les cérémonies de remise ont eu lieu dans une des salles de ce centre aux couleurs des drapeaux du Japon et du Burundi. C’est dans le cadre du don aux microprojets contribuant à la sécurité humaine.

L’ambassadeur Miyashita assure que le Japon considère l’éducation comme l’une de ses priorités dans sa coopération avec le Burundi. Pour lui, c’est la clef du développement socio-économique et de la sécurité humaine. «Le développement des ressources humaines est la seule voie pour une meilleure vie ».

Ce diplomate se réjouit que ces infrastructures soient bien construites ou réhabilitées. Il appelle les bénéficiaires à bien les entretenir : «Il faut qu’elles restent en bon état pour qu’elles profitent aussi aux générations futures.» Et il félicite l’OPDE pour avoir choisi d’encadrer professionnellement les enfants en difficulté.

Côté bénéficiaires, ils ne cachent pas leur satisfaction. Gaddy Bukuru, coordinateur national de l’OPDE, parle d’une «fierté» pour le centre. Il sera désormais en mesure d’accueillir un effectif considérable d’apprenants.

M. Bukuru fait savoir que le centre souffrait d’un manque criant de salles de classe : «Pour cette année, nous avions eu 600 candidats. Mais nous n’en avons retenu que 135».

Le CFP/OPDE encadre actuellement 380 jeunes. La soudure, la maçonnerie et l’hôtellerie sont entre autres les métiers appris dans ce centre.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 127 users online