Jeudi 18 juillet 2024

Société

Télévision satellitaire, un projet pour l’augmentation des téléspectateurs

01/03/2019 Commentaires fermés sur Télévision satellitaire, un projet pour l’augmentation des téléspectateurs
Télévision satellitaire, un projet pour l’augmentation des téléspectateurs
Le ministre de la Communication et des Médias remet un certificat d’honneur au Directeur général de la société Startimes.

900 post-téléviseurs, 900 projecteurs et 6000 décodeurs constituent le matériel remis à la population dans le cadre de l’extension de la capacité de couverture de la télévision : «La population des coins reculés n’aura plus des difficultés à suivre la télévision nationale», a indiqué Longin Bizimana directeur marketing de Startimes.

C’était ce vendredi 1er mars à Bujumbura lors de la remise du projet d’accès à la télévision satellitaire «pour 10.000 villages africains», dont 300 burundais, par l’ambassade de Chine au Burundi.

Selon M. Bizimana, un village au Burundi est comparable à une zone. « Ce matériel de communication a été mis sur les places publiques pour atteindre plus de cibles possibles». Il parle des établissements scolaires, des bureaux d’administration, etc.

Li Changlin, ambassadeur de Chine au Burundi, a fait savoir que ce don atteste la présence de la Chine sur tous les chantiers de  développement du pays. «Ce projet a un caractère social. Il permet de suivre ce qui se passe et favorise l’ouverture d’esprit».

Frédéric Nahimana, ministre de la Communication et des Médias, a remercié le gouvernement chinois et la Société Startimes pour leur ‘‘franche coopération’’. Avant de demander plus de soutien : «Nous célébrons la réussite et la fin du projet mais, il faut aussi reconnaître que le travail reste encore long. Nous sommes confiants car le gouvernement chinois a été toujours présent pour le Burundi même dans les moments les plus difficiles», a-t-il insisté.

Les représentants des provinces présents ont eux aussi exprimé leur satisfaction par rapport à ce projet. « Les ménages qui n’avaient pas accès à la télévision nationale en ont bénéficié», s’est réjoui le conseiller socio-culturel de la province Ngozi. Son homologue de Karusi ne tarit pas d’éloges : «Même les régions rurales suivent désormais les informations sans problème». Ils demandent plus d’initiatives pour servir toute la population.

Le projet d’accès à la télévision satellitaire pour 10.000 villages africains et 300 villages burundais a été lancé le 15 juin dernier.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Dépités par nos députés

En décembre dernier, une députée a revendiqué, lors d’une séance de questions au ministre de l’Énergie, une station-service réservée uniquement aux élus, se plaignant d’être méprisée lorsqu’elle devait faire la queue. Ces propos ont profondément choqué l’opinion publique et ont (…)

Online Users

Total 2 141 users online