Samedi 18 mai 2024

Sécurité

Sécurité/Muramvya : 8 morts dont un officier de l’armée et des blessés dans une embuscade

10/05/2021 3
Sécurité/Muramvya : 8 morts dont un officier de l’armée et des blessés dans une embuscade
L’officier tué au cours de cette embuscade

Selon des témoins, 4 véhicules sont tombés dans une embuscade tendue par un groupe d’hommes armés dans la nuit de ce dimanche vers 19 h 30  à quelques kilomètres du chef-lieu de la province de Muramvya, au centre du Burundi. C’est tout près d’une antenne de la Croix-Rouge sur l’axe très fréquenté Gitega-Bujumbura.

A cet endroit, des hommes armés ont ouvert le feu sur les véhicules se dirigeant vers Bujumbura. Selon la police, 8 personnes y ont trouvé la mort sur le champ. Il y a eu plusieurs blessés parmi les occupants de ces véhicules. Certaines personnes ont  été brûlées vives.

Parmi les personnes tuées figurent un officier de l’armée burundaise, le Lt. Col. Onesphore Nizigiyimana. Cet officier a servi en Somalie dans le cadre de l’Amisom. Sa fille a été tuée, sa femme et un autre enfant ont été blessés. Un agent de la Banque centrale a perdu la vie dans cette embuscade.

Les forces de l’ordre se sont vite rendues sur les lieux pour évacuer les blessés et les morts. Un camion anti-incendie véhicule a été également dépêché .

Sur son compte Twitter, le ministère chargé de la Sécurité publique parle  de « vol à main armée sur 4 véhicules à Muramvya à 4 km du chef-lieu de la province Muramvya vers 19h35 : 8 passagers morts, des blessées et des biens volés.» ce tweet indique que des « enquêtes sont en cours ».

Signalons que cette embuscade tendue à Muramvya par un groupe armé et qui vient de faire 8 morts et plusieurs blessés, survient à moins d’un mois d’une attaque perpétrée par des hommes armés à Rusaka dans la province de Mwaro faisant 7 morts et 3 blessés. Ces hommes armés ne sont pas encore identifiés.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Zaïre James

    Mes condoléances aux familles éprouvées.

  2. Ndikumasabo Didace family

    Twari twizeye ko igihugu cacu gitanguye gufata umurongo mwiza , ihumure ryiriko riraza mumitima y abarundi, none kandi amaroso y abarundi atanguye guseseka? Nibakore amatohoza , ako karwi gatuzwe

  3. Barezi

    Donc la paix n’est pas encore rétablie sur tout le territoire burundais !!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 2 401 users online