Jeudi 25 avril 2024

Société

Santé sexuelle : L’archidiocèse de Gitega déplore des enseignements détruisant la culture burundaise

10/03/2023 5
Santé sexuelle : L’archidiocèse de Gitega déplore des enseignements détruisant la culture burundaise
La cathédrale de l’Archidiocèse de Gitega

Dans une correspondance adressée aux responsables des établissements scolaires sous-convention catholique de l’Archidiocèse de Gitega, ce 8 mars, le bureau pour l’éducation de cet archidiocèse les appelle à cesser de travailler avec les organisations ou associations dont les enseignements en matière de santé sexuelle violent la doctrine de l’Eglise et la culture burundaise.

Selon le superviseur diocésain pour l’éducation, Abbé Simon Nzigirabarya, certaines organisations ou associations détruisent la culture burundaise et font la promotion du libertinage sexuel « sous prétexte d’éduquer nos jeunes à leurs droits en matière de sexualité ».

Il déplore que certains responsables scolaires donnent l’autorisation sans vérification du contenu de la matière dispensée : « Des organisations ou associations se sont arrogées le droit de pénétrer sournoisement dans nos écoles, alors que, comme Eglise, nous disposons d’un projet d’éducation reconnu par l’Etat pour servir de base dans l’éducation tant humaine, morale, sociale qu’intellectuelle ».

Et de demander aux responsables des établissements scolaires sous-conventions catholique d’orienter vers le bureau diocésain pour l’éducation toute personne qui veut travailler dans leurs écoles pour vérification des modules faisant matière d’éducation.
Pour rappel, en novembre 2021, l’archidiocèse de Gitega a aussi adressé une lettre au ministère de l’Education nationale dénonçant des leçons à l’école fondamentale qui entraînent la dégradation des valeurs humaines.

« La leçon 12 intitulée ‘Les droits des jeunes et les services adaptés en matière de sexualité et santé de la reproduction’ incite les jeunes aux vagabondages sexuels. Elle apprend aux jeunes que le plaisir sexuel est un droit pour eux sans aucune explication », a indiqué le département de la pastorale et de la famille de l’archidiocèse de Gitega, parlant d’une leçon dans le cours des Sciences humaines dispensée de la 7e à la 9e année.

Il a demandé la suppression de cette leçon pour être remplacée par une autre qui encourage les jeunes à l’abstinence. Il a aussi appelé le gouvernement à arrêter la distribution des contraceptifs aux jeunes : « Ils sont réservés aux couples qui le désirent pour l’espacement des naissances ».

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. bam

    Gens d’ici, et d’ailleurs, n’oublié pas d’où vous venez, ne passez pas d’un extrême à l’autre, Dieu est votre conscience, vous êtes capable de faire la différence, et d’accepter seulement ce qui vous n’empêche pas de dormir le moment venu.
    Cessez de vous chamailler, cessez de prétendre tout savoir. Les abus quel qu’ils soient ne mène à rien. Écouté, regardez, voyez tout ce qui vous entourent, respirer, vivez cette instant, cet instant qu’on appelle présent.
    Ne prétendais surtout pas vouloir aider autrui, aidez-vous d’abord, chacun d’entre vous, aidez-vous d’abord. Avec votre conscience faites ce que vous avez à faire, et surtout ne faites pas à autrui, ce que vous n’aimez qu’on vous fasse. Croyez-moi qu’à partir de là, le monde ira bien mieux.

  2. loti

    Burya abapatiri benshi ko usanga bari muri vagabondage sexuel, mbega iryo jambo naryo bararyibwira?

  3. Bellum

    C’est plutot l’Eglise catholique qui necessite l’education sexuelle pour apprendre au clerge a vivre pleinement leur vie d’homme sans se cacher et sans abandonner leurs enfants et les meres de leurs enfants. Condamnez des hommes a vivre dans l’hypocrisie toute sa vie est un crime contre les droits de la personne.

  4. Kanda

    L’Occident et ses ‘illuminés’ pilotent la dépravation des mœurs et les gens suivent !
    Au délà des libertés vient le libertinage, le Dieu qu’ils nous ont enseigné et ses lois n’existent plus, il n’y a que leurs lois et valeurs occidentales qui doivent gouverner le monde. Chez eux, Dieu ayant disparu, sexualité déréglée et homosexualité sont des libertés individuelles et valeurs qu’il faut défendre. QUi s’y oppose est à abattre. Voilà! Comme dit 1 Jean 5:19 : Nous savons que nous venons de Dieu, mais le monde entier est sous le pouvoir du Diable.

    • kabingo dora

      @Kanda
      Vous dites « l’occident et ses illuminés pilotent la dépravation des moeurs et les gens suivent » .. D’ou vient votre fameuse église dont vous semblez vous réclamer ? N’est elle pas une création occidentale? Si vraiment vous voulez vous en prendre à l’occident , cessez d’écrire en francais , abandonnez l’alphabet latin – puisqu’une c’est une invention occidentale , retournez à la tradition orale , de cette manière les vaches seront bien gardées . Quant à cet ecrit de l’Archidiocèse de Gitega, il y aurait beaucoup à dire là dessus.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 4 184 users online