Dimanche 20 juin 2021

Santé

Santé : l’infirmier au Burundi, encore des défis à relever

12/05/2021 Commentaires fermés sur Santé : l’infirmier au Burundi, encore des défis à relever
Santé : l’infirmier au Burundi, encore des défis à relever
Maggy Kwizera : «Les infirmiers font beaucoup d’heures supplémentaires et malgré leur fatigue, ils ne peuvent pas vivre de ce seul métier»

A l’occasion de la journée internationale de l’infirmière observée le 12 mai de chaque année, l’association des infirmiers sans frontières déplore que cette journée se célèbre au moment où le métier d’infirmier est confronté à pas mal de défis.

L’insuffisance de moyens financiers et techniques, tel est le défi majeur soulevé par la présidente de l’association des infirmiers sans frontières, Maggy Kwizera, à la veille de la célébration de la journée internationale dédiée à l’infirmière. «Les infirmiers font beaucoup d’heures supplémentaires et malgré leur fatigue, ils ne peuvent pas vivre de ce seul métier », confie-t-elle.

En plus de ce manque de moyens, la présidente de l’association des infirmiers sans frontières indique également que l’effectif d’infirmiers que compte le pays suscite souvent un mauvais rendement. Et de révéler qu’il y a des services qui ont plus d’infirmiers que les autres.

Maggy Kwizera appelle les infirmiers à surmonter tous ces défis et à mettre en avant leur travail qu’elle appelle vocation. Elle demande au gouvernement d’augmenter les moyens alloués à ces infirmiers.

La présidente de l’association des infirmiers sans frontières terminera par rassurer que les infirmiers essaient de tenir malgré les défis cités.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. Lever l’équivoque

En vue de faire face à la propagation de la Covid-19 par des gens en provenance de l’extérieur, le gouvernement avait fermé des frontières terrestres et maritimes, même si certaines sont restées poreuses. Une quarantaine obligatoire de quatre jours pour (…)

Online Users

Total 1 249 users online