Samedi 13 juillet 2024

Archives

Rumonge : les activités sportives des jeunes politiciens suspendues

25/03/2015 Commentaires fermés sur Rumonge : les activités sportives des jeunes politiciens suspendues

La gouverneure de la province Bururi suspend pendant un mois toute activité sportive à caractère politique et annonce que les patrouilles sont uniquement réservées aux forces de l’ordre.

La décision a été prise au cours d’une réunion qu’elle a tenu à Minago ce mardi 24 mars à l’intention de la population de cette zone. Une mauvaise cohabitation des partis politiques s’y observe.Pour certains intervenants, des hommes armés circulent dans cette zone de Minago, sans que l’on puisse le démontrer. Pour d’autres, il y a absence de collaboration entre les administratifs à la base et les forces de l’ordre dont la police et les éléments de la Fdn. D’où la persistance des rumeurs.D’autres participants ont dénoncé des patrouilles qui sont menées par des jeunes Imbonerakure pendant la nuit, en dehors de la loi.

Sport à partir de 4 heures du matin

Espérance Nurwumuryango, chef de colline Minago a affirmé que des jeunes issus des différents partis politiques font du sport à partir de 4 heures du matin. Elle a fait remarquer que cela fait peur à la population car ils scandent des slogans hostiles aux partis adverses.

Elle a aussi annoncé que certains Imbonerakure commettent des bavures en frappant des personnes accusées de certaines infractions.

Elle a demandé que l’administration à la base soit appuyée et encadrée, surtout dans cette période électorale.
Selon elle, le chef d’antenne de la police à Minago veut se substituer à l’administration et collabore avec l’administration. Ce qui complique la situation.

Prenant la parole, Gloriose Nimenya, gouverneure, a souligné qu’il n’y a pas présence d’hommes armés à Minago : « Le problème se trouve au niveau de la collaboration entre administratifs à la base et les forces de l’ordre ainsi qu’une mauvaise cohabitation des partis politiques. »

Elle a pris la décision de suspendre toute activité sportive à caractère politique dans cette zone de Minago.
Elle a aussi annoncé que seules les forces de l’ordre sont autorisées à faire des patrouilles.Elle a demandé à l’administrateur de la commune de Rumonge de tenir une réunion avec les responsables des partis politiques de cette zone pour une meilleure cohabitation pacifique.

Certains observateurs avisés notent que la température commence à monter dans cette zone de Minago, à 2 mois des élections à cause du positionnement des partis politiques.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Dépités par nos députés

En décembre dernier, une députée a revendiqué, lors d’une séance de questions au ministre de l’Énergie, une station-service réservée uniquement aux élus, se plaignant d’être méprisée lorsqu’elle devait faire la queue. Ces propos ont profondément choqué l’opinion publique et ont (…)

Online Users

Total 1 478 users online