Vendredi 12 juillet 2024

Politique

Retraite des cadres de l’Etat : « Pour une croissance à 2 chiffres à moins de 2 ans »

05/03/2022 8
Retraite des cadres de l’Etat : « Pour une croissance à 2 chiffres à moins de 2 ans »
Les hauts fonctionnaires de l’Etat appelés à être de vrais leaders

C’est ce samedi 5 mars que les rideaux sont tombés sur la retraite des hauts cadres et cadres de l’Etat sous le thème : « Bonne gouvernance, services publics productifs », présidée par le chef de l’Etat au Stade Ingoma de Gitega. Son appel : adopter une nouvelle démarche pour mieux avancer.

L’objectif de cette sorte d’évaluation et d’échanges sur différents problèmes auxquels ces hauts fonctionnaires de l’Etat sont confrontés était de pouvoir échafauder des stratégies afin de booster la production pour aboutir à un Burundi développé et prospère.

« Il faut une croissance économique à deux chiffres à moins de deux ans », comme le souligne Evelyne Butoyi, porte-parole du président de la République. Mais il va falloir initier et mettre en marche ’’des réformes administratives et économiques pour plus de performances dans différents domaines’’.

Et comme première mesure : « les budgets des sociétés à participation publique et administration personnalisée devront désormais être intégrés dans le budget général de l’Etat à partir du mois de juillet de cette année », une annonce faite par la porte-parole du président de la République.

Le chef de l’Etat appelle tous ces hauts fonctionnaires à être des leaders, à servir d’exemple et de modèle dans leurs services respectifs. « Le chef de l’Etat demande à ces cadres à être au service de la population, à initier des projets de développement, à respecter la chose publique, à lutter contre les malversations économiques », a fait savoir Evelyne Butoyi.

Ce n’est pas tout comme recommandations du président de la République : « Tous les fonctionnaires de l’Etat, sans exception aucune, vont signer un code d’éthique pour plus d’efficacité et de responsabilité ».

Au moment où la quasi-totalité de ces hauts fonctionnaires conviés à cette retraite s’étaient munis de stylos et de calepins ou carrément de bloc-notes pour prendre des notes, le chef de l’Etat leur a recommandé à se mettre aux TIC nouvelles technologies de l’information et de la communication.

A l’issue de cette retraite des hauts cadres et cadres de l’Etat, une commission interministérielle a été mise sur pied pour une évaluation périodique du pas franchi dans l’action gouvernementale dans la marche vers ce ’’Burundi développé et prospère’’. Cette commission devra également élaborer des stratégies visant à aboutir à cet objectif projeté.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. Kibinakanwa

    Le CNDD/FDD a dirigé le pays depuis 2005. Le mieux qu’ils ont pu faire comme taux de croissance est , d après les experts 3%. Nous avons les memes personnes, les meme travers forcément.
    Quel est leur plan Marshal, leur vision dantesque pour faire un taux de croissance à deux chiffres. Pourquoi n’ont ils pas dit à 3 chiffres?
    Une blague zairoise. Lorsque les américains sont allés à la lune, Mobutu a rétorqué pince sans rire. Nous dans 5 ans on ira sur le le soleil.
    Son ministre de l’Energie lui aurait chuchoté à l’oreille. Mais il fait trop chaud.
    Réponse du maréchal, à l’époque seulement Général. On ira la nuit

  2. Stan Siyomana

    1. «  Il faut une croissance économique à deux chiffres à moins de deux ans », comme le souligne Evelyne Butoyi, porte-parole du président de la République.
    2. Mon commentaire
    CCM (Chama Cha Mapinduzi), parti au pouvoir en Tanzanie est plus méthodique dans son application du modèle d’ETAT DEVELOPPEMENTISTE/Developmental State.
    Son programme est bien expliqué dans son manifeste électoral de 2020: « Ilani ya Chama Cha Mapinduzi kwa ajili ya Uchaguzi Mkuu wa Mwaka 2020″.
    « Katika miaka mitano ijayo, lengo la CCM ni kuendelea kustawisha maisha ya kila Mtanzania, kutokomeza umasikini na kuhakikisha kuwa Taifa linafikia uchumi wa kati. Katika kufikia lengo hili
    vipaumbele vikuu vya serikali za CCM katika miaka mitano ijayo vitakuwa vifuatavyo:-
    (a) Kulinda na kuimarisha misingi ya utu, usawa, haki na uongozi bora
    ili kudumisha amani, umoja na mshikamano wa Taifa letu;
    (b) Kukuza uchumi wa kisasa, fungamanishi, jumuishi na shindani uliojengwa katika msingi wa viwanda, huduma za kiuchumi na miundombinu wezeshi;
    (c) Kuleta mageuzi ya kilimo, mifugo na uvuvi ili kuwa na uhakika wa chakula na kujitegemea kwa chakula wakati wote na kuchangia kikamilifu katika maendeleo ya uchumi;
    (d) Kuimarisha upatikanaji wa huduma bora za afya, elimu, maji, umeme
    na makazi vijijini na mijini;
    (e) Kuchochea matumizi ya utafiti, sayansi, teknolojia na ubunifu kama nyenzo ya maendeleo ya haraka ya kijamii na kiuchumi; na
    (f) Kutengeneza ajira zisizopungua 8,000,000 (milioni nane) katika
    sekta rasmi na isiyo rasmi kwa ajili ya vijana… »
    https://ccm.or.tz/website/ilani/ILANI%20YA%20CCM%202020.pdf

    • Kibinakanwa

      Pourriez vous traduire pour ceux qui ne parlent pas Swahili?

      • Stan Siyomana

        @Voici un article paru sur le site de The Citizen.
        « Dar es Salaam. CCM’s National Congress has on Saturday July 11passed the party’s election manifesto for the next five years ahead of the October General Election prioritizing six key areas.
        The party said it aims to protect and strengthen the principles of human dignity, equality, justice and good governance in order to maintain peace, unity and solidarity in the country…
        Dr Bashiru Ally said the second goal was to develop a modern, integrated and competitive economy built on the basis of manufacturing, economic services and infrastructure.
        He added: To revolutionize agriculture, livestock and fisheries to ensure food security and sustainable livelihoods and contribute fully to the development of our country.
        Another CCM’s goal as highlighted by Dr Bashiru is to enhance access to quality health care, education, water, electricity and decent housing in both rural and urban areas.
        He stated that the party will also encourage the use of research, science, technology and innovation as a tool for rapid social and economic development.
        Further CCM aims to create at least eight million jobs in the formal and informal sectors especially for youth… »
        https://www.thecitizen.co.tz/tanzania/news/ccm-sets-six-major-goals-in-its-2020-25-manifesto-ahead-of-october-polls-2712414

  3. Stan Siyomana

    « Le peuple reconstruisait les villes détruites par quatre ans de guerre…
    Staline, désormais vieilli, voulait un pays aussi moderne que ceux de l’Ouest sans les inconvénients que cela supposait comme la libre expression…
    L’industrie était propriété de l’Etat, entièrement dirigée par celui-ci.
    Sans avantages financiers en perspective, les ouvriers étaient peu motivés et LES NORMES IMPOSEES PAR MOSCOU LES INCITAIENT ESSENTIELLEMENT A TRICHER et à travailler le moins possible… »
    https://www.youtube.com/watch?v=df3wMR9Yyts&t=2918s

  4. BarekeBavuge

    Ces auguates personnes réunies à Gitega sont d’un toupet inoui. Ou ne savent ou réalisent ce qu’ils promettent.
    Une croissance à deux chiffres!!!! Rien que ca!!!!!!
    Dans tout le siècle passé (1900-2000) seuls la Chine, Singapour, Japon et Corée du Sud ont pu faire ce miracle.
    Notre cher Burundi (le pays le plus corrompu et le plus pauvre du monde) peut organiser une messe (b…e) et décider pince sans rire que dans 2 ans, il y aura une croissance à deux chiffres.

    Vraiement étonnant

  5. Jereve

    A la lecture de cet article, on se pose des questions. D’abord, que veut-on dire par « croissance économique à deux chiffres? Nous savons par quelques bribes d’information que cette croissance était de 0,3% en 2020 et projeté à 2% en 2021 (en réalité le résultat est largement en dessous à cause de la pandémie). Donc croissance à 2 chiffres en 2 ans c-a-d entre 10 à 99%: ce n’est tout simplement pas réaliste. Ajouter qu’une guerre à vocation mondiale vient s’ajouter à la pandémie. La croissance mondiale en générale va sans douter chuter…A moins qu’il y ait des miracles.
    Ensuite, on demande aux leaders d’être des modèles et par dessus le marché de signer un code d’éthique! Mais que faisait tout ce beau monde dans leur poste prestigieux et bureau climatisé? Se tourner les pouces ou jouer les figurants qui ont besoin qu’on les secoue aujourd’hui? Non vraiment, ce n’est pas très flatteur à leur égard.
    On nous dit qu’une commission ministérielle a été mise sur pied pour des évaluations périodiques. Il me semble que chaque ministère devait présenter périodiquement ses réalisations, les rapports soumis (devant les parlementaires, si j’ai bonne mémoire) étaient toujours jugés à 70% satisfaisants. Pourquoi créer une nouvelle structure qui fait la même chose?

  6. Mbundebahite

    Paroles et Paroles
    Vous dites lutte contre la corruption
    1) Déclaration des biens des dignitaires Cela commencera quand?
    2) Les autres questions nzozibaza bishuye ico. Comme la suite réservée au Mpanda Gate, et autres scandales.
    3) La tolérance Zéro avait été décretée en 2005. Nous connaissons la suite

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Dépités par nos députés

En décembre dernier, une députée a revendiqué, lors d’une séance de questions au ministre de l’Énergie, une station-service réservée uniquement aux élus, se plaignant d’être méprisée lorsqu’elle devait faire la queue. Ces propos ont profondément choqué l’opinion publique et ont (…)

Online Users

Total 1 924 users online