Samedi 18 mai 2024

Société

Région Sud/Rumonge : Il regagne sa famille après plus de 20 ans d’incarcération

21/03/2023 3
Région Sud/Rumonge : Il regagne sa famille après plus de 20 ans d’incarcération
«Mon rêve est de retrouver ma famille après une une vingtaine d'années de détention», a déclaré l'ancien détenu Gahungu alias Buryumwenda ou Mandela en prison

Le plus vieux détenu de la prison de Rumonge âgé de 80 ans a été libéré il y a deux semaines mais n’a pas pu regagner sa famille immédiatement faute de ticket de transport. C’est ce mercredi 15 mars que l’administrateur de la commune Muhuta l’a embarqué dans son véhicule vers sa colline. La Croix Rouge lui a donné un kit d’assistance.

Très amorti, tutubant et parlant difficilement avec des trous de mémoire, Gahungu surnommé Mandela dans la prison de Rumonge dit qu’il est fier d’avoir purgé une vingtaine d’années en prison alors que ses codétenus y ont laissé la peau.

Il ne se rappelle plus la date de son arrestation mais précise qu’il vient de purger plus de 20 ans en prison. Il se rappelle qu’il a été arrêté à l’époque où feu président Buyoya dirigeait le Burundi. Originaire de la colline de Nkuba en zone de Gitaza en commune de Muhuta, il ne rêvait qu’à rentrer chez lui et revoir de nouveau son épouse qui est toujours en vie.

Il indique que même s’il marche difficilement, il va s’efforcer pour escalader la montagne au niveau de Nyaruhongoka pour rejoindre sa famille. Au moment où la Croix Rouge du Burundi était dans les démarches d’assurer son transport, l’administrateur a.i. de la commune est venu à Mutambara et a pris le vieux détenu dans sa camionnette.

Le responsable de la branche de la Croix Rouge en province de Rumonge a indiqué qu’une assistance en vivres et non vivres lui a été accordée afin qu’il puisse mieux s’intégrer dans la communauté car il n’avait rien sur lui.

Il précise qu’il sera accueilli par les volontaires de la Croix rouge de la commune Muhuta qui vont l’aider à le mettre en contact avec sa famille qui n’a pas de nouvelles de sa libération. « C’est un vieux qui nécessite un appui, un secours afin qu’il puisse commencer une nouvelle vie », a-t-il indiqué.

D’autres anciens détenus sont bloqués à Mutambara

L’administrateur a.i. de la commune Muhuta indique qu’il a été informé par son collègue qu’il y a un ressortissant de sa commune qui a été libéré et qui n’a pas eu de ticket de transport. Il a indiqué qu’il sera remis à sa famille et au chef de colline Nkuba.

Sylvain Gashindi, chef de colline Mutambara, indique que la prison de Murembwe est implantée sur la colline qu’il dirige et quelques fois des détenus libérés y restent bloqués à cause du manque de ticket de transport, d’autres préfèrent rester sur cette colline.

Il annonce que certains détenus sont source d’insécurité car ils s’adonnent aux actes de vol dans les champs et dans les ménages pour des raisons de survie et retournent en prison.

Cette autorité administrative à la base demande au ministère de la Justice via la direction générale des affaires pénitentiaires de pouvoir assurer le déplacement de ces ex-détenus bloqués sur la colline de Mutambara vers leurs provinces d’origine.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Nkurunziza Jessie

    None nkuyo mutama yari yagize iki kigira afungwe imyaka 20 yose kandi abirirwa barasahura igihugu même d’il y a 20 ans bakiriko baritemberera mu ma quartiers? C’est révoltant. Nukumufasha agashobora gusubira mu buzima busanzwe neza.

  2. Stan Siyomana

    1. Vous ecrivez:« Gahungu surnommé Mandela dans la prison de Rumonge dit qu’il est fier d’avoir purgé une vingtaine d’année… »
    2. Mon commentaire
    C’est quand meme rare que sur nos collines burundaises un simple habitant de 60 ans puisse commettre un crime puni par une tres longue prison de 20 ans.
    Il faut l’intervention de la Croix Rouge pour que cet homme puisse regagner sa communaute alors que Nelson Mandela etait l’icone du combattant pour la liberte/freedom fighter, il y avait une campagne mondiale Free Nelson Mandela/Liberer Nelson Mandela et des stars de la musique ont participe a un mega-concert en son honneur.
    « Le Concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela (Nelson Mandela 70th Birthday Tribute) qui eut lieu le 11 juin 1988 au stade de Wembley à Londres fut un méga-concert de musique pop rock d’une durée de 11 heures, organisé pour demander la libération de Nelson Mandela et a été rediffusé dans 67 pays, devant une audience de 600 millions de personnes1. Il a été aussi appelé Freedomfest, Free Nelson Mandela Concert et Mandela Day. Dire Straits, Sting, George Michael, Eurythmics, ou encore Eric Clapton en furent les têtes d’affiches, sans oublier les Simple Minds, qui ont à cette occasion interprété pour la première fois sur scène un titre spécialement écrit pour cet événement, intitulé Mandela Day.
    Le concert a été interdit par le gouvernement de l’apartheid en Afrique du Sud… »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Concert_hommage_des_70_ans_de_Nelson_Mandela

  3. Très bien, le vieux est Historique !
    il a fait faute dont l’incarcération ne peut être consommée et digérée par n’importe qui!
    un homme reste toujours un homme

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 2 375 users online