Editorial

Que la légalité soit sauvegardée !

12/06/2020 Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Que la légalité soit sauvegardée !

Le président Pierre Nkurunziza est décédé. De nombreux hommages ont afflué de l’intérieur comme de l’extérieur du pays. Des chefs d’Etat, des hautes personnalités, de simples citoyens ont salué sa mémoire. Des messages de condoléance ont inondé les réseaux sociaux, exprimant leur sympathie.

Par Léandre Sikuyavuga

Malgré le chagrin, les institutions doivent continuer à fonctionner. Aujourd’hui, le Burundi navigue entre deux Constitutions. L’ancienne de 2005 et la nouvelle, entrée en vigueur en juin 2018, qui prévoit des institutions qui n’existent pas encore et dont la mise en place effective est prévue sur base des élections du 20 mai.

Saluons le respect des textes constitutionnels. Le Communiqué du gouvernement a accordé une attention à la motivation de la régularité de la saisine (à travers une combinaison des textes constitutionnels de 2005 et 2018) par les deux vice-présidents. Il demande à la Cour «d’indiquer les modalités de pourvoi » au poste de Président qui laisse la porte ouverte à deux scénarios : une présidence a.i. par le président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Pascal Nyabenda qui pourrait éventuellement organiser des élections, ou la prestation de serment anticipée par le Général Evariste Ndayishimiye. Entre les deux options, les juges de la Cour constitutionnelle peuvent statuer sur un compromis qui réconcilie le cadre légal et la situation politique du moment.

Au moment où nous mettons sous presse, nous ne savons pas laquelle de ces options sera adoptée.

Dans tous les cas, que la légalité soit sauvegardée !

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 517 users online