Politique

Président Nkurunziza : «l’Eternel a déjà opéré son choix sur notre candidat»

25/01/2020 Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Président Nkurunziza : «l’Eternel a déjà opéré son choix sur notre candidat»
Président Nkurunziza : «l’Eternel a déjà opéré son choix sur notre candidat»
Pierre Nkurunziza : «Celui qui va tenter de suivre la voie des frondeurs en subira des conséquences»

Les rideaux sont tombés sur la prière œcuménique organisée par le parti au pouvoir à Gitega. Tout ce que compte ce parti comme dignitaires est présent. Mais les yeux sont braqués sur le congrès spécial de ce dimanche. C’est pour le choix du candidat du Cndd-Fdd aux présidentielles de 2020.

Gitega, samedi 25 janvier 2020. La petite piste de l’aérodrome est pomponnée et décorée aux couleurs du Cndd-Fdd pour accueillir ces cérémonies.

Des drapeaux et surtout ceux de ce parti sont partout, tout le monde a son fanion et ses trois ballons, – le rouge, le vert et le blanc -. Ils sont agités au rythme de la musique jouée à plein décibels par différentes chorales dont celle appelée ’’Komeza Gusenga’’ du chef de l’Etat.

Pendant trois jours de prières, des pasteurs, des prêtres et même des imams ainsi que le chef de l’Etat, vont se relayer au podium. Des sermons et des homélies évoquent l’Exode, le chef de l’Etat est d’ailleurs comparé au prophète Moïse.

C’est le président Nkurunziza qui clôture cette grand-messe du Cndd-Fdd. Quand il monte au podium entouré de ses gardes rapprochés, impressionnants par leur posture et leur stature, sa chorale enchaîne plusieurs morceaux.

Leurs chants seront joués presque d’affilé. Le président les entonne, il les connaît par cœur, il fait d’ailleurs un peu de solo vocal, esquisse quelques pas de danse, mesurés, la foule danse et reprend les paroles de ces chansons.

Les hauts dignitaires font également quelques pas de danse. Il y en a qui sont débordants d’énergie mais d’autres font semblant d’être de la partie mais visiblement l’esprit est ailleurs.

C’est dans les intermèdes que le président Nkurunziza prodigue des conseils, il évoque même le congrès tant attendu, glisse même quelques vérités à demi-mot : «La promesse est déjà faite. Dieu soit loué !»

Tout le monde retient son souffle

Des hauts dignitaires esquissant des pas de danse

Le chef de l’Etat réaffirmera son départ. Dans son prêche, il s’appuie sur plusieurs passages du deuxième livre de la Bible relatant l’histoire du prophète Moïse qui délivre le peuple d’Israël du joug du pharaon et qui le conduit vers la Terre promise.

Il y a quelques comparaisons avec la lutte menée par le Cndd-Fdd et le combat politique de ce parti jalonné par des soubresauts, des trahisons et des retournements de situation.

Son sermon sera ponctué d’appels à la foule pour rendre grâce à l’Eternel mais il est surtout plein de suspens : «L’Eternel a déjà opéré son choix sur le candidat de notre parti aux présidentielles de cette année. Tout est fini, le plan de Dieu est déjà arrêté ».

A ces mots, il y aura une mise en garde sèche : «Gare à celui qui va s’opposer à ce dessein, à cette volonté, il finira mal, fou, errant…comme les frondeurs. Il y a ceux qui ont trahi le parti, le pays. Restons solides et solidaires. Nous avons enduré beaucoup d’épreuves, aujourd’hui nous sommes raffermis».

A la vielle du congrès spécial de ce dimanche qui doit se clôturer par le choix ou la révélation du candidat du Cndd-Fdd aux présidentielles de mai 2020, tout le monde retient son souffle. Le président Nkurunziza annoncera à plusieurs reprises que ’’tout est déjà fini’’ : «L’Eternel a déjà tout planifié. Demain, il sera question de l’accomplissement de sa volonté». La foule répondra par des ’’amen ’’ scandés à tue-tête.

«Il ne faut pas suivre la voie des frondeurs »

Le chef de l’Etat clamera haut et fort que la période allant de 2015 à 2020 est spéciale : «C’est pour la première fois que nous passons un bon bout de temps sans frondeurs. Depuis le lancement du mouvement Cndd-Fdd, il y a toujours eu des traitres».

Selon le président Nkurunziza, le temps permettra de séparer le bon grain de l’ivraie. «Celui qui va tenter de suivre la voie des traitres, des frondeurs apprendra à ses dépens que ce n’est pas la voie à suivre. Il en subira des conséquences».

D’après le chef de l’Etat, le choix de la ville de Gitega pour accueillir cette prière œcuménique n’est pas fortuit : «Pour le Cndd-Fdd, la capitale politique est spéciale pour avoir été choisi le 6 décembre 2003 comme point d’entrée de certains dignitaires de notre ancien mouvement après la déclaration de la fin des hostilités et c’est également pour avoir abrité son premier congrès».

Avant de clôturer ces cérémonies, le président Nkurunziza invitera toute la foule à se mettre à genoux. Il invitera quelques hauts dignitaires du Cndd-Fdd dont le Secrétaire général, Evariste Ndayishimiye à l’aider à tenir le drapeau de ce parti pour une invocation finale afin que la journée de dimanche soit couronnée de succès.

Notons l’absence du président de l’Assemblée nationale à ces festivités marquant la fin de cette grand-messe. Selon des sources dignes de foi, l’Honorable Pascal Nyabenda était à Ngozi pour une autre cérémonie.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Des pourparlers entre le Rwanda et l’Ouganda devraient avoir lieu ce vendredi  21 février à un poste de leur frontière commune. Ils font suite à d’autres initiés dès le début de ce mois. C’est le cas de la rencontre de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 522 users online