Samedi 18 septembre 2021

Société

Mukaza : Mettre fin à l’oisiveté des élèves en vacances

27/07/2021 Commentaires fermés sur Mukaza : Mettre fin à l’oisiveté des élèves en vacances
Mukaza : Mettre fin à l’oisiveté des élèves en vacances
Des jeunes élèves qui sont venus participer dans des activités organisées par l’administration communale de Mukaza

L’administration communale de Mukaza organise depuis ce lundi 26 juillet des activités d’un mois pour les élèves de la 7ème de l’école fondamentale jusqu’à l’année terminale du cycle post fondamental.

Plus de 300 jeunes élèves ont répondu à l’appel lancé par l’administrateur de la commune Mukaza de prendre part aux activités organisées pour les élèves en vacances. C’est dans le but de les encadrer pendant ces grandes vacances.
Selon Rénovat Sindayihebura, administrateur de la commune de Mukaza, c’est pour que ces vacances soient instructives pour les élèves afin qu’ils ne soient pas attirés dans la débauche : « Nous avons organisé ces activités pour que ces jeunes élèves, qui sont en vacances, ne puissent pas rester à la maison sans rien faire, assister à la télévision tout le temps, aller dans des jeux incontrôlés. On veut éviter qu’ils aillent consommer des stupéfiants », a-t-il expliqué.

Pas mal d’activités sont prévues dans cet encadrement, notamment les formations liées à l’environnement et au patriotisme : « Il y aura beaucoup d’activités concernant la propreté de la ville, comme celles que nous allons faire tout à l’heure, ramasser les bouteilles en plastique et des sachets. Nous allons leur enseigner l’histoire du Burundi, on va leur donner les cours sur l’entrepreneuriat. Nous avons des consultants qui vont s’en occuper. Nous avons prévu de leur apprendre l’utilisation responsable des réseaux sociaux », a tenu à préciser Rénovat Sindayihebura.

Ce sont des élèves habitant dans les quartiers Bwiza et Buyenzi qui ont répondu à ces activités plus que ceux des autres quartiers de la commune Mukaza. Il appelle les parents à envoyer leurs enfants pour prendre part à ces activités. Elles prendront fin le 27 août.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 143 users online