Archives

«Mon fourgon n’est pas muni de détecteurs d’armes»

05/11/2015 Abbas Mbazumutima 0
Pacy Ntawuyamara : «Ce véhicule n’est pas fait pour détecter les armes»
Pacy Ntawuyamara : «Ce véhicule n’est pas fait pour détecter les armes»

Tel est le cri lancé par Pacy Ntawuyamara, un mécanicien propriétaire d’un fourgon surmonté d’équipements bizarres. La photo de ce véhicule achetée aux enchères au BNUB, est présentée sur les réseaux sociaux comme ’’l’engin détecteur d’armes’’ annoncé par les plus hautes autorités burundaises.

Les images de ce 4×4 de marque Ford initialement bardé de technologies, utilisé par le BNUB pour les télécommunications par satellite, défrayent la chronique et alimentent des peurs et des polémiques de tout genre. C’est au moment où le gouvernement burundais menace ’’d’utiliser, sous peu, tous les moyens y compris des engins détecteurs pour désarmer les civils dans certains quartiers de la capitale, Bujumbura’’.

«Les polémiques ont commencé quand j’ai garé mon véhicule à la PAFE, et là les gens ont probablement pris des photos qu’ils ont partagé via WhatsApp. Ils ont fait croire qu’il s’agit de l’engin détecteur d’armes que la police compte utiliser dans ses opérations de fouille perquisition», se défend ce mécanicien. Il compte transformer ce véhicule en atelier mobile.

«Comme il est équipé d’un groupe électrogène, je pourrai l’utiliser pour des dépannages un peu partout», se justifie-t-il. Quand j’ai dépensé toutes mes économies pour acheter ce fourgon, raconte-t-il, les ingénieurs du BNUB avaient pris les soins de retirer tous les équipements embarqués d’informatique, d’électronique et de télécommunication, tout a été débranché, il n’y a que des câbles. «Même l’antenne parabolique pour la réception et les retransmissions a été démontée, il n’e reste que ses supports montés sur le toit du véhicule et c’est ce qui fait peut-être peur aux gens», conclut Pacy Ntawuyamara.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Elections, tout se joue en amont…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Elections, tout se joue en amont…

Le comportement responsable, la retenue, la tolérance, le respect de l’autre. Ce sont entre autres valeurs demandées par le président de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) aux acteurs politiques. Il est conscient que la période électorale (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 443 users online