EN

Économie

Marché de Kamenge : Quid de la reconstruction ?

05/11/2020 Samuel Mbonimpa Commentaires fermés sur Marché de Kamenge : Quid de la reconstruction ?
Marché de Kamenge : Quid de la reconstruction ?

Le marché de Kamenge a pris feu dans la nuit du 3 octobre 2020. Les hautes autorités du pays se sont rendues sur place pour tranquilliser la population. La reconstruction immédiate a été ordonnée. Un mois après la catastrophe, aucune activité entreprise.

Les restes des constructions sautent aux yeux depuis la 6ème avenue de Kamenge. L’avenue qui était barrée pendant quelque temps ne l’est plus. En s’approchant, on remarque un calme total. A part les gardes qui inspectent les restes du marché, il y a très peu de gens.

Depuis la matinée du samedi 3 octobre après l’incident, différentes hautes autorités du pays se sont rendues sur les lieux, le Président de la République du Burundi Evariste Ndayishimiye en tête. L’une parmi les promesses données était que la reconstruction « immédiate devrait suivre. » Un mois vient de s’écouler.

Selon un commerçant rencontré sur place, « Aucune activité de reconstruction n’a été faite. Pas même une brique a été déposée. Nous voyons parfois des administratifs venir voir l’endroit et les restes calcinées ».

Les commerçants qui travaillaient dans ce marché attendent impatiemment la reconstruction. « Nous sommes éparpillés et sans adresse pour le moment. Nos petites affaires rescapées de l’incendie ne tournent plus » conclut le commerçant, découragé.

Pour rappel, le marché de Kamenge a pris feu dans la nuit du 3 octobre 2020. Les forces de l’ordre ont tout fait pour essayer de maitriser la situation. Différentes hautes autorités du pays ont calmé la population, un geste salué par plus d’un. La durée ne dépassant pas 3 mois sera donnée pour la mise au point avec la reconstruction du marché.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. L’heure est grave

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. L’heure est grave

« 41 nouveaux cas positifs ont été notifiés sur 1 242 tests réalisés, soit un taux de positivité de 3,3 %. Parmi ces cas, 35 sont de transmission locale, soit 85,37 % et 6 cas importés, soit 14,63 %. Ce (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 259 users online