Dimanche 03 mars 2024

Politique

«Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur l’affaire Ndadaye»

04/12/2018 Commentaires fermés sur «Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur l’affaire Ndadaye»
«Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur l’affaire Ndadaye»
Président Ntibantunganya : «L’assassinat du président Ndadaye est la cause de tous les problèmes auxquels le Burundi a été confronté jusqu’à aujourd’hui».

Sylvestre Ntibantunganya, ancien chef d’Etat et compagnon de lutte du héros de la démocratie, estime que la recherche de la vérité sur l’assassinat du président Ndadaye ne devrait faire peur à personne.

La justice doit la vérité aux Burundais sur ce dossier : «A la suite du procès rendu dans les années 1998, 1999, le procureur général de la République et les avocats des familles des victimes ont interjeté appel».

Le dossier était depuis tombé aux oubliettes, à la Cour suprême. La réouverture devrait tenir en considération ce qui avait déjà été fait. «Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur la préparation et l’exécution de l’assassinat du président Ndadaye».

Pour l’ancien président Ntibantunganya, l’aboutissement de cette affaire sera d’une grande importance. L’assassinat du président Ndadaye est la cause de toutes les difficultés auxquelles le Burundi a été confronté depuis lors jusqu’à aujourd’hui.

Celui qui dirigea aux destinées des Burundais pendant 2 ans recommande à «tous» de soutenir la procédure judiciaire sur ce dossier. «Il a toujours été dit que d’une part le dossier sera tiré des tiroirs en cas de besoin pour des intérêts politiques. Et que d’autres se serviront de la politique d’autre part pour étouffer l’instruction judiciaire du dossier». L’ancien chef d’Etat se garde tout de même à nommer qui que ce soit.

Pour rappel, Sylvestre Ntibantunganya occupait le poste du ministre des Relations extérieures sous Ndadaye. Après l’assassinat de celui-ci avec ses proches collaborateurs dont le président et le vice-président de l’Assemblée nationale, il est devenu le président de cette dernière.

M. Ntibantunganya occupera le fauteuil du président de la République à la suite de la mort du président Ntaryamira dans la nuit du 6 avril 1994. Il restera au pouvoir jusqu’au 25 juillet 1996. Il en sera écarté à la faveur d’un coup d’Etat militaire qui porta de nouveau Pierre Buyoya aux commandes.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 200 users online