Lundi 06 décembre 2021

Société

«Les autochtones burundais sont privés de leur droit de migration»

10/08/2018 Commentaires fermés sur «Les autochtones burundais sont privés de leur droit de migration»
«Les autochtones burundais sont privés de leur droit  de  migration»
Les Batwa de Kayanza rassemblés pour célébrer la journée internationale des autochtones

L’Association Espoir pour les jeunes Batwa (Asejeba) se dit préoccupée par le manque des pièces d’identité chez les Burundais d’ethnie ‘‘Twa’’. «Le manque de ces documents bloque leurs mouvements», déplore Evariste Ndikumana, président de cette association. Il a tenu ces propos ce jeudi 9 août à l’occasion de la journée internationale des peuples autochtones.

Cette dernière a été célébrée en grandes pompes en commune Muhanga de la province Kayanza sous le thème : «Mouvements et migrations pour les peuples autochtones». Les Batwa de Kayanza et des provinces frontalières s’étaient rassemblés au village des Batwa de la colline Ndava.
Pour rappel, ce peuple est l’une des composantes ethniques du Burundi. Ils sont à côté des Bahutu et des Batutsi et sont dits autochtones.

M. Ndikumana rappelle que les ‘‘mouvements migratoires’’ s’inscrivent dans les mœurs des autochtones. «Mais au Burundi, faute des pièces d’identités, les Batwa sont privés de cet aspect de leurs traditions». Cet ancien député insiste sur la poursuite des conditions d’une vie meilleure.

Pour lui, les causes du manque de ces documents sont la pauvreté et l’ignorance. Ainsi, il demande à l’Etat de délivrer gratuitement ces cartes d’identité aux Batwa. «Il devrait également leur trouver des propriétés foncières et leur assurer la gratuité des frais scolaires du primaire à l’Université».
D’après Evariste Ndikumana près de 1.200 cartes d’identités ont été délivrés depuis juillet dernier aux Batwa de la commune Muhanga grâce à l’Asejeba. Il appelle le gouvernement à appuyer les initiatives des associations des Batwa.

Léonidas Habimana, conseiller aux affaires sociales à Muhanga invite ces «autochtones» à participer aux réunions de la commune. «C’est là qu’ils pourront évoquer leurs soucis et nous allons nous y pencher».
La journée internationale des peuples autochtones sera célébrée au niveau national le 24 août prochain.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’entrée de la RDC dans l’EAC, quelles opportunités ?

Depuis son investiture, le 24 janvier 2019, le président Félix Tshisekedi s’est donné comme priorité d’axer sa politique régionale sur la coopération et l’intégration. Il s’est aussi engagé à travailler étroitement avec ses pairs afin de rétablir la paix et (…)

Online Users

Total 4 060 users online