Vendredi 24 mai 2024

Société

«L’entente est difficile entre le gouvernement et le HCR sur les chiffres des réfugiés»

27/03/2018 Commentaires fermés sur «L’entente est difficile entre le gouvernement et le HCR sur les chiffres des réfugiés»
«L’entente est difficile entre le gouvernement et le HCR sur les chiffres des réfugiés»
Térence Ntahiraja, porte parole du ministère de l'Intérieur au milieu

«Environ 20 mille réfugiés, dont 7 mille en 2018, ont été rapatriés volontairement depuis août 2017 », a fait savoir Soufiane Adjali, représentant du HCR au Burundi. C’était ce lundi 26 mars lors de l’ouverture d’une réunion de la Commission tripartite entre le Burundi, la Tanzanie et le HCR.

Térence Ntahiraja, porte-parole du ministère de l’Intérieur, assure que l’effectif total des rapatriés dépasse 200 mille. En plus des 20 mille rapatriés avancés par le HCR, il parle de 180 mille «rapatriés spontanés». Ce sont des réfugiés souvent en dehors des camps. Ils rentrent volontairement sans se faire enregistrer au HCR.

Avant d’ajouter aussitôt : « Ces derniers ne sont donc connus que par le gouvernement qui les accueille». Ainsi, soutient M. Ntahiraja, il est difficile que les chiffres du HCR et du gouvernement concordent.

Au sujet des chiffres des réfugiés toujours dans les camps, le porte-parole du ministère de l’Intérieur fait savoir que c’est la Tanzanie qui pourra trancher : « Chaque gouvernement connaît les réfugiés qui sont établis sur son territoire».

Cette réunion qui prendra fin mercredi 28 mars a pour objectif entre autres d’analyser les moyens possibles pour faciliter le rapatriement des réfugiés.

HCR

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 3 416 users online