International

Le Parlement européen appelle à la libération des journalistes d’Iwacu

16/01/2020 Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Le Parlement européen appelle à la libération des journalistes d’Iwacu
Le Parlement européen appelle à la libération des journalistes d’Iwacu
Les quatre journalistes d’Iwacu après l’audience du 30 décembre 2019 au TGI Bubanza

C’est officiel, le Parlement européen a adopté ce jeudi 16 janvier 2020 une Résolution condamnant ce qu’il qualifie de «détérioration continue de la situation des droits humains au Burundi à l’approche des élections de mai 2020 ».

Dans cette résolution, le Parlement européen «condamne fermement les restrictions actuelles à la liberté d’expression au Burundi, y compris les restrictions plus larges aux libertés publiques ».

Il a demandé aux autorités burundaises à abandonner les poursuites contre les 4 journalistes du Groupe de Presse Iwacu et à les libérer immédiatement et sans condition. Le Parlement européen en appelle également à la libération de toutes les autres personnes arrêtées pour avoir exercé leurs droits fondamentaux.

Ces 4 Journalistes et leur chauffeur ont été arrêtés le 22 octobre dernier. C’était lors d’un reportage à Musigati dans la province de Bubanza sur les affrontements entre un groupe rebelle et les Forces de défense et de sécurité. Ils n’auront pas le temps de faire leur travail.

Ils sont aujourd’hui poursuivis pour «complicité d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État». Leur jugement doit être rendu avant la fin de ce mois de janvier 2020.

Lors de l’audience publique du 30 décembre 2019 au Tribunal de Grande Instance de Bubanza, une peine de 15 ans a été requise pour Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi, ainsi que leur chauffeur, Adolphe Masabarakiza, aujourd’hui prévenu libre.

Ce n’est pas tout, Jean Marie Vianney Ntamikevyo, substitut du procureur de Bubanza a demandé qu’ils soient frappés d’incapacité électorale temporaire. Il a également proposé la saisie de leur matériel : véhicule, appareil photo, enregistreurs, téléphones portables, chargeurs, carnets de notes et cartes nationales d’identité.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

« Doom and gloom ». Cette expression anglaise désigne un sentiment de trouble, de  peur-panique. Après la proclamation des résultats provisoires par la  Ceni, le 25 mai, et leur contestation par le principal parti de l’opposition, le CNL, une psychose  a (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 504 users online