Société

Le ministère des Droits de l’homme face au nombre élevé des vulnérables

02/04/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Le ministère des Droits de l’homme face au nombre élevé des vulnérables
Le ministère des Droits de l’homme face au nombre élevé des vulnérables
Martin Nivyabandi (au milieu) : « Les réalisations devraient coïncider avec la satisfaction des bénéficiaires».

Nombre élevé des vulnérables à prendre en charge, décaissement tardif des fonds, irrégularités des réunions et rapports, entre autres défis auxquels le ministère des Droits de l’homme fait face actuellement.

Ils ont été relevés ce lundi 1er avril lors de la présentation des réalisations du 3ème trimestre 2018-2019 du ministère des Droits de l’Homme, des Affaires sociales et du genre.
«Les directions générales et d’autres services n’ont pas pu réaliser à temps leurs activités», a indiqué Martin Nivyabandi, ministre des droits de l’homme.

Il plaide en faveur des victimes des inondations et des enfants en situation de rue. Le taux de réalisation au niveau de la direction générale chargée de la réinsertion des sinistrés, dit-il, est essentiellement lié au manque de terrain pour les victimes des inondations. «On avait identifié un terrain pour la réinstallation des personnes victimes des inondations dans la zone de Gatumba mais l’administration locale a jugé bon de les relocaliser dans une autre zone pour des raisons d’efficacité».

Néanmoins, ce membre du gouvernement explique que le plan d’action du gouvernement au sein de son ministère a été réalisé à 98%. Il tient à assurer que ce chiffre correspond aux réalisations.
Le ministre félicite les responsables de différents services pour le travail déjà accompli. Et de les encourager à fournir plus d’efforts pour le 4ème trimestre.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Non au rapatriement forcé

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Non au rapatriement forcé

Les réfugiés burundais vivant dans les camps en Tanzanie sont sommés de revenir au bercail « de gré ou de force ». Un accord de rapatriement a même été conclu entre les ministres burundais et tanzanien de l’Intérieur. Ce document qualifié de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 339 users online