Lundi 17 juin 2024

Politique

Le Haut-commissaire Assistant chargé de la protection au HCR dans nos murs

29/10/2016 3
Le Haut-commissaire Assistant chargé de la protection au HCR (à gauche) et le ministre de l’Intérieur visitent le centre de transit de Cishemere.
Le Haut-commissaire Assistant chargé de la protection au HCR (à gauche) et le ministre de l’Intérieur visitent le centre de transit de Cishemere.

Au cours de sa mission au Burundi, du 27 au 28 octobre, le Haut-commissaire Assistant chargé de la protection au Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR), Volker Türk, a visité le centre de transit de Cishemere dans la province de Cibitoke, ce jeudi 27 octobre. Un centre qui accueille, depuis 2013, les demandeurs d’asile congolais. Il compte aujourd’hui plus de 300 demandeurs d’asile. Depuis son ouverture, il en a accueilli plus de 10 mille.

Accompagné par le ministre de l’intérieur, Pascal Barandagiye, ce haut responsable onusien a visité les bureaux, le lieu d’hébergement et le centre de santé de ce site de transit. A la fin de la visite, M. Türk se dit globalement satisfait de l’organisation de ce centre. Et surtout de l’existence du partenariat entre le gouvernement et les organisations humanitaires privées (HCR, Croix rouge, etc.).

« L’asile n’est pas bon, incitez-les à rentrer »

Le ministre de l’Intérieur a demandé au HCR de faire feu de tous bois pour que les réfugiés burundais au Rwanda rentrent le plus tôt possible. Pour lui, ils font face à mille et une difficultés à cause de cette mauvaise relation entre ces deux pays. Il évoque, entre autres des Burundais malmenés à la frontière rwandaise sur le chemin du retour. « L’asile n’est pas bon, incitez-les à rentrer. »

M. Volker Türk s’est aussi entretenu avec d’autres hautes personnalités du pays. Il a abordé notamment les questions relatives à l’assistance des réfugiés et demandeurs d’asile au Burundi, selon Bernard Ntwari, chargé de communication au HCR.

Le Burundi héberge 58 mille réfugiés et demandeurs d’asile, la plupart étant des ressortissants de la RDC.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. RUGAMBA RUTAGANZWA

    @MUHETO,

    You are more than right. Pour les dirigeants, la défaillance dans leur gouvernance politique ne leur incombe pas. Elle est de la responsabilité des ennemis supposés et imaginaires…! Ridicule..! Mais quand il s’agit de détourner des millions de dollars destinés à leurs militaires qui se battent en Somalie, ces mêmes dirigeants corrompus déploient toutes sortes d’ingénieries et autres ruses pour y parvenir mais on a fini par les démasquer et ils sont nus comme des vers devant le peuple burundais qu’ils disent les soutenir… ! Le ridicule ne tue pas… !

  2. muheto

    Chers Burundais: arretez de jouer a la Cosette: Ngo ijambo rihora mukanwa ryagera aho rigacika inkonda. Il est grand temps de laissez le Rwanda traquille, cherchez plutôt a trouver un remède a vos maux.

    • Maniriho Gilbert

      Vous avez raison cher Muheto.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 1 896 users online