Santé

« Le gouvernement devrait organiser des séances de secourisme de base »

26/12/2014 Nadege Irakoze 0

Dr Elie Mupera, dermatologue, conseille de ne pas prendre une brûlure à la légère. Selon le degré de gravité, des soins appropriés.

Dr MuperaQuelles sont les causes d’une brûlure ?

Elle est provoquée par une source de chaleur intense : le feu, l’eau bouillante, l’huile brûlante, l’électricité ou d’autres produits chauds. Un frottement physique peut causer une chaleur aboutissant à des lésions par brûlure. Sans oublier les produits chimiques au contact de la peau.

Comment savoir si elle est bénigne ou pas ?

La brûlure est classée en fonction de la gravité. Celle-ci dépend de la surface brûlée et de la profondeur de la brûlure. Si la peau est seulement touchée, c’est une brûlure de premier degré. Quand les muscles sont touchés, on parle de deuxième degré. Dès que l’os est atteint, carbonisé, il s’agit du troisième degré, et c’est la forme la plus grave. Bien entendu, l’état physique du brûlé importe dans la détermination du diagnostic. Une brûlure qui survient chez une personne bien portante n’a pas la même gravité que si elle survient chez celle en mauvais état de santé. Aussi, le temps de contact avec la cause de la brûlure constitue un facteur important.

Que faut-il faire pour aider un brûlé ?

Tout dépend de la gravité de la brûlure. Les brûlures superficielles peuvent être gérer à la maison. Il y a des crèmes anti-brûlures à mettre pour aider à la restauration de la peau. Mais, par exemple, en cas d’atteinte des muqueuses ou de voies respiratoires, après inhalation de gaz toxiques ou chauds, cela relève de la réanimation. Il faudra éviter de mettre sur la blessure n’importe quel produit, sans l’avis d’un médecin.

Dans quelle position faut-il mettre la victime ?

Généralement, si le patient est conscient, il faut le mettre face contre le sol et les genoux fléchis. S’il est inconscient, on le met en position jambes surélevées pour favoriser la circulation et la pulvérisation (projeter un liquide en fines gouttelettes) du cerveau. Et quand il a une détresse respiratoire, il lui faut une ventilation de bouche à bouche.

Quels sont les risques si une brûlure est mal soignée ?

Une brûlure mal soignée, surtout si elle est grave, conduit inexorablement vers la mort par plusieurs mécanismes. Ce qui va emporter le malade ce n’est pas tant les lésions que l’on voit, mais ce sont les pertes de protéines et d’ions. Ces pertes causent la diminution du volume sanguin circulant alors que tous les tissus ont besoin du sang bien oxygéné pour vivre. Alors, il y aura une souffrance tissulaire généralisée à commencer par le cerveau, une insuffisance rénale et les répercussions sur le fonctionnement du cœur et du foie.

Comment inculquer les bons réflexes à la population ?

Le gouvernement devrait organiser des séances de secourisme de base, rendre disponible le matériel de secours, multiplier les centres de secourisme tels que les centres de protection civile. Il devrait mettre en place un centre de prise en charge des grands brûlés, trop de gens passant de vie à trépas en cas de brûlure grave. Tout citoyen devrait être formé à ces techniques de réanimation pour porter assistance à son prochain.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Appel à la retenue

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Appel à la retenue

L’accalmie observée chez les jeunes affiliés aux partis politiques ces derniers jours a été qualifiée de « cessez-le feu », de « suspension des hostilités. » Une situation tendue caractérisée par des provocations, des intimidations, des arrestations arbitraires, des passages à tabac, des biens (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 199 users online