Société

Le CPJ demande la libération sans condition des journalistes d’Iwacu

05/05/2020 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur Le CPJ demande la libération sans condition des journalistes d’Iwacu
Le CPJ demande la libération sans condition des journalistes d’Iwacu
Les quatre journalistes d’Iwacu vont comparaître ce mercredi 6 mai devant la Cour d’Appel de Ntahangwa en itinérance à Bubanza

A la veille de l’audience en appel, ce mercredi 6 mai à Bubanza, des quatre journalistes d’Iwacu emprisonnés, il y a plus de six mois, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) demande aux autorités burundaises de les libérer immédiatement et sans condition.

«Les journalistes d’Iwacu n’auraient jamais dû être arrêtés, encore moins condamnés à deux et demi de prison. Avec la propagation du coronavirus, chaque instant supplémentaire passé en détention présente un risque inacceptable pour leur santé », déclare Muthoki Mumo, représentante du CPJ pour l’Afrique subsaharienne basé au Kenya, dans un communiqué de ce 4 mai.

D’après cette organisation qui défend la liberté de la presse dans le monde, il est impossible d’effacer les souffrances déjà subies par les quatre journalistes d’Iwacu. « Mais les autorités peuvent cesser d’aggraver l’injustice en ne contestant pas leur appel et en les libérant immédiatement et sans condition ».

Mme Mumo indique que la CPJ et 80 autres médias et groupes de défense des droits humains ont récemment envoyé une lettre aux chefs d’Etat africains, les exhortant à libérer tous les journalistes emprisonnés au moment où sévit la pandémie du Covid-19.

Pour rappel, Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Térence Mpozenzi et Egide Harerimana, arrêtés en octobre 2019 à Bubanza, accusés de « tentative impossible d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat », ont été condamnés au mois de janvier à une peine 2 ans et demi de prison, plus une amende de 1 millions de francs burundais chacun.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 145 users online