Jeudi 25 avril 2024

Politique

Le Burundi vers la voie de protection de ses migrants ?

10/12/2020 Commentaires fermés sur Le Burundi vers la voie de protection de ses migrants ?
Le Burundi vers  la voie de protection de ses migrants ?
Isidore Ntirampeba : «Une fois le cadre légal est bien établi, il n’y aura plus de problème, la protection des migrants burundais sera rassurée»

« Nous avons connu par le passé, des mouvements des jeunes femmes et hommes qui quittent le Burundi presque clandestinement sans aucune protection et sans cadre légal à la quête de l’emploi », a regretté Isidore Ntirampeba secrétaire permanent au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération au Développement.

C’était à l’occasion des cérémonies de la deuxième journée des portes ouvertes dudit ministère ce mercredi 9 décembre 2020. Selon lui, quand ils ont des problèmes, leur rapatriement est un grand défi.

Sans donner de chiffres, il a pointé du doigt, Oman, Qatar, Arabie Saoudite et d’autres pays du Golfe comme ceux qui enregistrent plus de victimes burundaises.

Pour faire face à cette situation, il a fait savoir qu’une nouvelle direction chargée de la promotion de l’emploi des migrants est récemment mise en place.

Selon lui, elle sera chargée de coordonner de façon légale les mouvements des migrants burundais. La première priorité, confie M. Ntirampeba, c’est de négocier les accords bilatéraux avec les Etats de destination.

« Lorsqu’ils seront signés, il y aura la phase d’établissement des partenariats entre les gouvernements », a indiqué ce haut cadre du ministère du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération au Développement.

Une fois ce cadre légal bien établi, observe-t-il, il n’y aura plus de problèmes, la protection des migrants burundais sera rassurée. « Les gouvernements seront redevables ».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 4 132 users online