Mardi 13 avril 2021

Société

Le Burundi sur le bon chemin pour la mise en application de la Résolution 1325

27/11/2020 Commentaires fermés sur Le Burundi sur le bon chemin pour la mise en application de la Résolution 1325
Le Burundi sur le bon chemin pour la mise en application de la Résolution 1325
Godelieve Manirakiza, représentante légale de l′AFRABU

20 ans après cette résolution sur les femmes, la paix et la sécurité, l′association des femmes rapatriées du Burundi « AFRABU » en sigle, en partenariat avec Cordaid, a organisé, ce 26 novembre, l’atelier d’analyse sur l’état des lieux de ladite résolution au Burundi.

«Des lois sur les 4 piliers de cette résolution ont été adoptées dans la Constitution nationale de 2005 et celle révisée de 2018 », a indiqué Salvator Ndayegamiye, consultant indépendant qui a mené des recherches sur le sujet.

Il évoque les quotas préconisés par la Constitution de 30% des femmes dans les instances de prises de décisions, ainsi que les lois fixant le nombre des femmes devant appartenir dans telle ou telle domaine.

Il affirme que les actes ont suivi les paroles car, le Burundi figure pour le moment à la 21ème position des pays qui ont élaboré et qui sont dans l’application de ce plan d’action sur la R 1325. Cela a été lancé en 2012 et révisé pour 2017-2021.

Tout n’est pas rose…

Interrogée sur les défis rencontrés en ce qui est de la mise en application de cette résolution au Burundi, Godelieve Manirakiza, représentante légale de l′AFRABU est catégorique : « Quand la Constitution nous accorde un quota de 30%, certains considèrent ce pourcentage comme plafond, alors que c’est le minimum. Nous souhaitons la parité de 50%, et même plus, dans toutes les insistances de prise de décision et dans d’autres activités ».

Et d’ajouter que l′AFRABU continuera la sensibilisation et le plaidoyer au sein des parties politiques, auprès du l’Assemblé nationale et du Senat, auprès des bailleurs de fonds, sans oublier la collaboration avec les médias pour que la mise en application complète de la Résolution 1325 soit atteinte.

Rappelons que cette résolution est la toute première résolution rappelant l’importance de la participation des femmes dans la prévention, règlement des conflits et la consolidation de la paix.

Elle repose sur 4 piliers à savoir la prévention, la participation, la protection et le relèvement communautaire. Elle a été adoptée le 31 octobre 2000 à New York, par le Conseil de Sécurité des Nations Unis, à sa 4213ème séance.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 429 users online