Environnement

« La population doit être sensibilisée aux risques de catastrophes naturelles »

14/01/2020 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur « La population doit être sensibilisée aux risques de catastrophes naturelles »
« La population doit être sensibilisée aux risques de catastrophes naturelles »
Léonidas Nibigira : « L’expansion de la ville de Bujumbura est loin de cadrer avec son aménagement.»

Face à la vague d’inondations qui ravage la ville de Bujumbura, Léonidas Nibigira, expert en gestion et prévention des catastrophes, a livré des pistes de solution, ce lundi 13 janvier.

Décalage entre la vitesse d’extension de la ville de Bujumbura et celle de son aménagement. C’est le constat que dresse le docteur Nibigira s’exprimant sur les intempéries qui causent d’énormes dégâts humains et matériels en mairie de Bujumbura, ces derniers jours. « Plus la ville de Bujumbura s’élargit, plus le réseau de drainage des eaux doit être revu, les caniveaux redimensionnés ». L’expert pointe du doigt une mauvaise gestion du transport du débit solide (sables, limons, pierres, galets) qui participent au bouchage des canalisations des eaux et par conséquent font dévier celles-ci de leur trajectoire habituelle, une des sources majeures des catastrophes survenues récemment.

Le spécialiste en gestion et prévention des catastrophes s’indigne des constructions anarchiques qui se multiplient et s’étonne de ce que l’étude de l’impact environnemental soit du ressort des promoteurs des projets immobiliers. « Le ministère de l’Environnement a en principe l’entière responsabilité de cette étude pour en garantir la neutralité».

A l’Etat, Léonidas Nibigira recommande la relocalisation des populations exposées aux risques d’inondation avant qu’il ne soit trop tard et un meilleur entretien des réseaux de drainage des eaux existants.

L’expert a aussi émis un souhait de sensibilisation de la population aux risques de catastrophes naturelles.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 297 users online