Société

Kanyosha : une jeune fille tuée par balle, la population suspecte un policier

02/07/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Kanyosha : une jeune fille tuée par balle, la population suspecte un policier
Kanyosha : une jeune fille tuée par balle, la population suspecte un policier
Le lieu du crime, sur la route Rumonge.

Une jeune fille dont l’âge est compris entre 23 et 26 ans non encore identifiée a été tuée dans la nuit de ce lundi 1er juillet aux environs de 21h30, dans le quartier Kajiji en zone Kanyosha, au sud de Bujumbura.

D’après des sources locales, des coups de feu ont retenti aux environs de 21h30. «Ça a tiré à sept reprises. Personne ne pouvait sortir dans l’immédiat. C’est après quelques minutes que nous avons vu un corps sans vie d’une jeune fille gisant par terre», a confié un des habitants. Le corps sans vie de la victime, ajoute-t-il,  a été évacué à la morgue après les  faits.

Selon des informations non confirmées par les autorités, cette jeune fille abattue serait originaire du quartier Kinanira II communément appelé CECENI de la zone Musaga. Pour certains, elle serait nommée « Linda » et pour d’autre « Lisa ». « Elle serait avec un policier de la brigade anti-émeute qui l’aurait tiré dessus à bout portant après quelques disputes ».

Quelques personnes environnantes du lieu du crime avaient été arrêtées et conduites à la zone Kanyosha pour des raisons d’enquêtes. Elles ont été relâchées après interrogatoire. «La police nous demandait ce que nous savons sur l’incident. Je me suis expliquée que je n’en sais rien», a raconté Akimana jeanne, de son retour de la zone.

Chadrack Nizeye, chef de quartier Kajiji et  Pierre Nkurikiye porte-parole de la police indiquent que l’enquête continue pour identifier la victime, son bourreau ainsi que les mobiles de ce crime.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

« Juger est un métier »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « Juger est un métier »

A tort ou à raison, la justice burundaise a été vilipendée, diffamée, décriée surtout par ceux qui n’arrivent pas à avoir gain de cause. Des expressions défaitistes sont devenues monnaie courante : « deux poids deux mesures, une justice à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 253 users online