Vendredi 19 avril 2024

Économie

Initiative du bassin du Nil : D’importantes réalisations à son actif

22/02/2024 Commentaires fermés sur Initiative du bassin du Nil : D’importantes réalisations à son actif
Initiative du bassin du Nil : D’importantes réalisations à son actif
Mme Adongo estime que les projets clés dans la production de l’énergie ont été réalisés à 99,9%.

L’Initiative du bassin du Nil (IBN) qui regroupe dix pays, dont le Burundi, fait son bilan à la veille de la célébration de ses 25 ans d’existence. Beaucoup de projets réalisés se trouvent à son actif. Il s’agit, entre autres, de la production de l’énergie et l’installation des stations hydrométéorologiques. D’autres projets sont en cours de réalisation, à savoir le développement des ressources en eau polyvalente et l’interconnexion des réseaux électriques.

A la veille de la célébration du 25e anniversaire de l’IBN, Florence Grace Adongo, directrice exécutive de l’IBN et Isaac Alukwe, coordonnateur régional du Programme d’action subsidiaire pour les lacs équatoriaux du Nil,NELSAP-CU, ont présenté le bilan des réalisations de l’IBN lors d’un point de presse animé le 21 février 2024.

Mme Adongo estime que les projets clés mis en œuvre à travers l’Initiative dans la production de l’énergie ont été réalisés à 99,9%. Elle cite notamment le projet hydro-électrique de Rusumo Falls de 80 MW pour le compte de trois pays, à savoir le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie.

Elle informe que ces trois pays du Bassin du Nil ont déjà commencé à recevoir de l’électricité de Rusumo Falls et que le Burundi a eu la plus grande allocation par rapport à ces deux autres pays.

Les autres projets déjà mis en œuvre au Burundi sont le projet d’installation des stations hydrométéorologiques dans le pays ; le projet de développement local comme la réhabilitation et l’extension du système d’eau long de 30km dans la commune Giteranyi ; la construction d’un centre de formation professionnelle de Ruzo ; la construction d’un centre de santé de Bugoma et la construction du siège de la commune Giteranyi.

Pour le moment, il existe un projet en cours de réalisation qui porte sur le développement des ressources en eau polyvalente partagées entre le Burundi et le Rwanda qui consiste en la construction d’un barrage de 334 millions de mètres cubes. Le barrage contribuera ainsi à irriguer 12 400 ha de terres agricoles et à produire 14.5 MW d’électricité.

Mme Abongo informe qu’à travers NELSAP-CU, l’IBN vise à soutenir l’interconnexion des réseaux électriques des pays des lacs équatoriaux du Nil. Elle précise que certains des projets d’interconnexion sont déjà terminés tandis que d’autres sont en cours. Ils couvrent le Burundi, la RD Congo, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l’Ouganda.

L’IBN a été créée en 1999 par le Conseil des ministres des dix pays du bassin du Nil. L’Initiative travaille en partenariat avec les pays riverains du Nil. Elle vise à : développer le bassin fluvial du Nil de manière coopérative ; partager les avantages socio-économiques substantiels et promouvoir la paix et la sécurité régionales grâce à sa vision commune.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 3 639 users online