Dimanche 26 juin 2022

Politique

Est de la RDC : Uhuru Kenyatta convoque un 3ème sommet des chefs d’Etat de l’EAC pour ce lundi

19/06/2022 5
Est de la RDC : Uhuru Kenyatta convoque un 3ème sommet des chefs d’Etat de l’EAC pour ce lundi
Uhuru Kenyatta convoque un 3ème sommet des chefs de l’Etat de l’EAC

Le président Kenyan et en même temps président de l’East african community (EAC), Uhuru Kenyatta, a convoqué, pour ce lundi 20 juin 2022 à State House à Nairobi au Kenya, un 3ème Conclave des chefs d’Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) sur la situation à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Il est prévu, ce dimanche 19 juin 2022 à Nairobi, une réunion des commandants régionaux des forces de défense des pays de l’EAC en vue de finaliser les préparatifs pour entreprendre le déploiement de la force régionale. Le président Kenyatta a fait savoir que cette force régionale de l’Afrique de l’Est sera déployée dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu pour stabiliser la zone et imposer la paix en appui aux forces de sécurité de la RDC et en étroite coordination avec la Monusco. Cette force régionale travaillera avec les autorités provinciales locales pour soutenir un processus de désarmement des groupes armées.

Lors du dernier conclave, Le 21 avril 2022 à Nairobi, les chefs d’Etat de l’EAC avaient demandé aux groupes armés, tant étrangers que locaux, de déposer les armes immédiatement et sans conditions et à s’engager dans un processus politique.

EAC

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Mushingantahe

    A mon humble avis, il faudrait d’abord régler le malentendu entre la RDC et le Rwanda. A moins que la diplomatie soit déjà sur le sujet.

  2. Bellum

    La situation est gravissime ! Le monde va assister à un troisième génocide dans les Grands Lacs après le Burundi, le Rwanda et enfin la RDC. Les appels au meurtre contre les Tutsis congolais sont glaçants. L’idéologie du génocide venue du Rwanda en 1965 a complètement détruit la nation multiséculaire burundaise et exterminé une partie de la population du Rwanda. C’est le tour de la RDC. La boucle est bouclée. Que peut faire l’EAC là où la MONUSCO a échoué avec un milliard $ de budget ?
    Je n’ai jamais vu Kagame aussi peiné. On croyait que ces guerriers qui ont vu l’horreur des batailles et du génocide avaient un cœur d’acier insensible aux souffrances. Les accusations injustes pour saboter le Sommet du Commonwealth du 20 au 25 juin lui fait très mal. Et pourtant l’Ouganda a publiquement revendiqué le soutien au M23 mais le coupable désigné est Kagame. Who else ? L’adage burundais résume la situation : Umuntu atinya ingwe ntatinya iyamwinjiranye. L’on a peur du léopard mais pas de celui qui s’est introduit déjà dans son logis. Kagame n’a plus d’autre choix que de se défendre comme il l’a fait contre Mobutu jusqu’à occuper Kinshasa. Sauf si l’on peut ramener à la raison les esprits des Congolais chauffés à blanc. Est-ce encore possible?

    • Yan

      Ce qui est excessif est insignifiant; vos propos sont presque tout le temps excessifs!

  3. kazungu

    Kagame ne va pas y aller!!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Un projet de loi. Des questions sans réponses

Des arguments ont été avancés pour motiver un tel projet de loi portant sur la nouvelle délimitation. Entre autres la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation, l’harmonisation avec les organisations administratives des pays de la sous-région, une (…)

Online Users

Total 1 017 users online