Lundi 17 juin 2024

Sports

Dans l’attente de la consécration

27/01/2017 Commentaires fermés sur Dans l’attente de la consécration

Les rideaux de la 1ère édition de la Coupe de l’Unité tomberont sur Gitega ce samedi 28 janvier avec un alléchant un Vital’o vs Messager Ngozi.

Vital’O Vs Messager Ngozi,lors du match d’ouverture du championnat 2016-2017
Vital’O Vs Messager Ngozi,lors du match d’ouverture du championnat 2016-2017

C’était la plus improbable des affiches au début du tournoi. Non pas que les deux formations n’ont pas la carrure. Mais, jusqu’à la fin de la phase aller du championnat national, ils n’ont pas cessé de montrer leurs limites, alternant le bon et le moins bon.

Le coach allemand des Mauves et blancs,Hans Michael sera même remercié à cause des piteux résultats.Toutefois, depuis quelque temps, ils avaient repris les esprits et renoué avec leur culture de la gagne. Actuellement, ils pointent à une confortable deuxième place, à six points du leader, Athletico Olympic.

De son côté, Messager Ngozi, bien que classé dans le top 5 de la Primus league, vacille encore. Ses résultats sont inconstants. Une situation qui le ravit à quelques heures du coup d’envoi de la finale. «Au moins, cette fois-ci, la pression ne sera pas de notre côté. Car, c’est en statut d’outsider qu’on abordera le match »,fait savoir Vlady Niyonkuru, coach des gardiens.

Quelques absences

Cependant, ses deux adversaires quoique confiants et sereins, leurs coaches doivent composer avec des éléments en moins.A commencer par Khaleb, l’attaquant prometteur de Vital’o, récemment parti pour Chibuto, un club mozambicain.

Une situation pour le moins inquiétante pour Amidou Hassan, coach des gardiens des Mauves et blancs.

« Certes, ses appels en profondeur et son jeu de tête vont nous faire défaut. Mais, le retour de blessure du capitaine, Steve Nzigamasabo stabilisera la pointe de l’attaque », indique-t-il.

Et de continuer : «L’autre donne, c’est le public de Gitega. D’habitude, il est toujours derrière nous et je pense qu’il en sera de même durant la finale».

Un paramètre pour le moins défavorable à Messager Ngozi. En plus de composer avec les probables blessures d’Idrissa,Intelligent et Tony.Le club en provenance de Ngozi a toujours eu du mal lorsqu’il évolue à Gitega. « Un terrain hostile. A chaque toucher de balle, nos joueurs sont hués par le public. Mais, nous sommes déterminés à donner le meilleur de nous-mêmes», note encore Vlady.

Pour rappel ces deux formations ont été deux fois en finale l’année passée (la première fois lors de la Coupe de la Paix et l’autre durant la Super Coupe), avec une victoire de chaque côté.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 2 404 users online